Du mépris insondable, estime Benflis    Une tournée et des questions    Suspension des vols pour les avions de type «Boeing 737-Max 8» et «Boeing 737-Max 9» dans l'espace aérien algérien    Moderne et consensuelle    Le groupe au complet, les choses sérieuses commencent pour la Gambie    Le torchon brûle entre Mellal et la FAF    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Refus des blouses blanches et robes noires de Annaba    Apparition de 87 cas en milieu scolaire    Filets de poulet à la chapelure    La 51e édition de la Fête du tapis reportée sine die    Pitié pour l'Algérie    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    Crise syrienne : Les dernières heures de Daech ?    Tébessa: Les devises flambent !    Bouteflika s'obstine, Gaïd Salah prêche la sagesse patriotique    Le président de la FOREM l'affirme: Il n'y a pas de société civile en Algérie    Saisie de kif et de comprimés psychotropes    UNAF - Tournoi international U15: Coup d'envoi aujourd'hui au stade Ahmed-Zabana    Rappel à l'ordre    Un gain de 31 places pour l'Algérien Rihane    Le MCO plus que jamais en danger    Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    Des femmes ayant activé dans l'action humanitaire et de solidarité honorées    Médecins et étudiants hier à Alger    Une baisse de près de 14% enregistrée en janvier 2019    Prise en charge des malades atteints du cancer au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou    Neutralisation d'un réseau régional spécialisé dans le vol de véhicules    Livraison de 252 camions au MDN    L'égoïsme économique, obstacle majeur devant la relance du secteur de l'exportation    Le syndrome de la déconcentration et de la déconnexion    60e Salon international du livre de Québec    Comment est-il arrivé sur le trône ?    Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"    Mali : Le gouvernement réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme    Etats-Unis : Wall Street signe l'arrêt de mort des producteurs de schiste américains    Pétrole : L'AIE s'inquiète de la baisse de production au Venezuela    Le choix du destin de l'Algérie    Ouyahia dément    Oran: Réception l'été prochain de 15 projets d'établissements hôteliers    Bouchareb tente de reprendre la main    GAID SALAH : "Pour chaque problème existe une solution"    Chine : Plus fort ralentissement de la production en 17 ans    Fifagate: Deux sociétés de marketing sportif condamnées à 500.000 dollars d'amende    Brexit: Le président de la Chambre des communes bouleverse les plans de May    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    FÊTE DE LA VICTOIRE (19 MARS 1962) : Une célébration dans un contexte politique national particulier    Concert de guitare flamenca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





EGLISE D'ALGERIE : 19 catholiques assassinés en Algérie en voie de béatification
Publié dans Réflexion le 16 - 10 - 2017

Dix-neuf (19) religieux et religieuses catholiques assassinés en Algérie dans les années 1990 par les hordes terroristes sont en voie de béatification par le Pape François, qui a entendu la cause défendue et portée par l'Eglise d'Algérie, rapporte dimanche le quotidien national Reporters.
La nouvelle de leur prochaine béatification a été confirmée par le Pape François, qui a reçu le 1er septembre dernier au Saint-Siège, l'archevêque d'Alger, Mgr Paul Desfarges, accompagné de Jean-Paul Vesco, évêque d'Oran, et du père Thomas Georgeon, postulateur en béatification auprès du Vatican à Rome, précise le journal. L'Eglise d'Algérie, les familles, religieuses et de sang, des frères et sœurs victimes du terrorisme attendent que le processus de béatification, enclenché il y a 10 ans, s'achève avec la signature -procédure "en cours"- du décret de béatification par le Pape lui-même, ajoute le publication. "Nous pensons que nous allons vers une prochaine déclaration de cette béatification, disons, dans les mois qui viennent", espère Mgr Desfarges, qui veut voir dans cette grâce "le chemin de la paix, de la réconciliation et du pardon" et qui souhaite qu'elle soit "prononcée sur le sol algérien, à Oran plus particulièrement, là où officiait l'évêque Pierre Claverie", assassiné en 1996. "Nous avons bien conscience que nos dix-neuf frères et sœurs martyrs ne sont qu'une toute petite goutte dans un océan de violence qui a vraiment meurtri l'Algérie pendant une dizaine d'années, et nous ne pouvions pas penser à nos martyrs sans penser à tous les martyrs d'Algérie", a témoigné l'archevêque d'Alger, qui a confié au quotidien Reporters que le pape François a dit "combien était vraie la souffrance que le peuple algérien a endurée". "Soyez très délicats car il ne faut pas blesser, il faut que l'évocation de ce souvenir soit une occasion de se tourner vers l'avenir", a recommandé le Pape. Pour sa part, Mgr Vesco, évêque d'Oran, a indiqué, dans un entretien au quotidien français La Croix, que "le Pape François sait que cette béatification peut être un message pour aujourd'hui, tout en comprenant que les plaies sont encore ouvertes et que cela ne doit pas se transformer en autocélébration de l'Eglise". Le journal La Croix rappelle que la cause de béatification des religieux et des religieuses assassinés en Algérie, arrivée à Rome en 2013 après une phase diocésaine entamée en 2007, avait déjà obtenu "le vote favorable des théologiens de la congrégation des causes des saints". L'archevêque d'Alger, Mgr Desfarges, a relevé que cette béatification est le témoignage du "martyr de dix-neuf hommes et femmes d'église qui ont donné leur vie à Dieu en même temps qu'elles la donnaient aux autres".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.