Qualifications CAN: dates et lieux des matchs Algérie - Zambie et Algérie - Botswana fixés    Nice : Gouiri fait aussi bien que Benzema    Législature : tardive dissolution et scrutin sans changements perceptibles !    Une obligation, pas un choix    Il y a 50 ans, les nationalisations des hydrocarbures    Les 12 commandements de la phase transitoire    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Pékin et New Delhi discutent d'une nouvelle désescalade sur leur frontière    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    Un vendredi sans heurts    La Saoura passe en tête, l'USMA et le NAHD se rebiffent !    Boughadou tient son AGO aujourd'hui    Le Chabab à Dar Es-Salam depuis jeudi    Alerte au variant britannique    Plusieurs forêts décimées en février    Première mission pour Boughazi    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Bof !    Le hirakiste Karim Ilyès relâché    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Le Béninois Jacques Bessan bloque le MOB    "Le MCA a ses points forts et ses points faibles"    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Neuf militaires tués au Mali    Défaillance de 12 entreprises versées dans le domaine de la pêche    UN DRAME ET DES ZONES D'OMBRE    Les résidents attendent leurs actes de propriété depuis 38 ans    Les litiges fonciers en débat    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Focus sur l'insertion professionnelle des jeunes handicapés    "L'œuvre théâtrale de Mammeri doit être déconfinée"    Pénurie d'eau à Boumerdès : Vive tension dans plusieurs communes    Béni Amrane : Détournement à la Cnas    Un jeune youtubeur disparu depuis mercredi dernier : La ville d'Oran en état d'alerte    Coopération algéro-française : Appel à projets du programme Profas C+    Célébration de la Journée internationale de la langue maternelle    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Le bon grain et l'ivraie    Télécommunications: Les débits minimums vont passer à 4 Mbps    Ligue 2 - Groupe Ouest: Regroupement en tête    Raffinerie de Skikda: Démarrage de la récupération des gaz torchés    Bouira: Un mort et 9 blessés dans 3 accidents de la route    Infortunée sardine    Un gâchis irrécupérable ?    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LES CAS INFECTES PAR LE CORONAVIRUS EN HAUSSE : L'Algérie fait-elle face à une deuxième vague ?
Publié dans Réflexion le 27 - 06 - 2020

Le professeur Riadh Mahyaoui, membre de la Commission de suivi des mesures contre le Coronavirus, a assuré samedi que notre pays ne fait pas face à la fameuse « Deuxième vague », en réaction au nombre de cas élevés à la Covid-19, enregistrés vendredi.
En effet, l'Algérie a enregistré, vendredi, un record de contaminations au Coronavirus (Covid-19) depuis le début de la pandémie. Le bilan : le ministère de la santé a fait état de 240 nouveaux cas confirmés au Covid-19, 7 nouveaux décès et 146 guérisons. « C'est la première fois depuis le début de la pandémie que l'Algérie enregistre un chiffre aussi élevé de cas positifs, 240, alors que le pic était jusque-là de 195 contaminés pendant le mois de Ramadhan », a-t-il expliqué samedi sur les ondes de la radio nationale. « On ne peut pas parler de deuxième vague, c'est la juste continuation de la première et le nombre élevé de contaminés ces dernières vingt-quatre heures s'explique par la désinvolture des citoyens, qui n'observent pas les mesures barrières », a-t-il développé dans son propos. Au-delà du non respect des mesures barrières que les Algériens ont tendance à oublier, le membre du Comité scientifique relève aussi le retour des mariages avec les réunions familiales, ce qui constitue, explique t-il « une condition propice pour la circulation du virus ». Pr Mahyaoui a tenu à rappeler enfin aux citoyens l'obligation d'observer les mesures barrières comme le port du masque, la distanciation physique dans les lieux publics et la limitation des déplacements au strict minimum nécessaire. Pour rappel, le directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA), Dr Fawzi Derrar, a apporté des explications sur la hausse des contaminations au Coronavirus (Covid-19) ces derniers jours. Dans une déclaration à la presse, le DG de l'Institut Pasteur a indiqué que la hausse des contaminations à la Covid-19, enregistrée ces derniers jours en Algérie, était prévisible, soulignant que le virus reprend de l'activité un peu partout à travers le monde. Pour Dr. Derrar, le nombre de cas au Coronavirus en Algérie s'explique par trois paramètres. Premièrement : La circulation du virus». «On remarque une petite recirculation du virus dans certaines régions du monde. Le virus reprend de l'activité un peu partout », a-t-il expliqué.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.