Football amateur-Fia: la DTN conviée à une réunion par visioconférence    Illizi: installation des nouveaux Président et Procureur général de la Cour de justice    Gouvernement-walis: poursuite à huis clos des travaux des ateliers    Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    L'ambassadeur sahraoui en Algérie salue le soutien de l'Algérie à la cause sahraouie    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    TP: nouveaux projets d'investissement sur la base de la rentabilité et de l'éfficacité    La drôle de démarche d'un syndicat    Quand la sardine prend des ailes    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Hausse de la production à Chlef    La défense fait appel    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    La traque d'un "sulfureux" général    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    11 décès et 495 nouveaux cas en 24 heures    Un baccalauréat des plus atypiques des révisions chamboulées    La colère de Tebboune    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Réouverture des plages et reprise des activités hôtelières : Le ministère du Tourisme adopte un protocole sanitaire    A partir de samedi : Réouverture de 429 mosquées    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout
Publié dans Réflexion le 06 - 07 - 2020

Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout , poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation en lien avec la corruption dont obtention de privilèges, d'avantages et de marchés publics en violation de la législation, s'est ouvert lundi au tribunal de Sidi M'hamed (Cour d'Alger).
En effet, Mahieddine Tahkout, en détention provisoire depuis juin 2019 avec des membres de sa famille, est poursuivi pour obtention de privilèges de la part de cadres de l'Office national des œuvres universitaires (ONOU) et du ministère des Transports dans l'affaire des œuvres universitaires, ainsi que par des cadres du ministère de l'Industrie et de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) dans l'affaire de la société CIMA-MOTORS. Le juge devait auditionner les anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ainsi que des ministres et cadres impliqués dans cette affaire. Le Tribunal de Sidi M'hamed (Cour d'Alger) a décidé mercredi après-midi de reporter l'audience du procès de Mahediine Tahkout, à la demande de sa défense. La défense de l'accusé a également demandé au tribunal de "réunir les conditions appropriées à l'audience, notamment face à l'expansion de l'épidémie de coronavirus". Pour rappel, le juge du tribunal de Sidi Mhamed a rendu son verdict ce mercredi dans l'affaire d'Ali Haddad, en infligeant à ce dernier une lourde peine de 18 ans de prison ferme, alors que les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia, et Abdelmalek Sellal ont été condamné à 12 ans de prisons ferme et une amende d'un million de dinars. Ali Haddad a été condamné aussi a versé une ne amende de 8 millions de dinars suivi d'une saisie de ses biens. Le juge a condamné aussi les frères de Ali Haddad, a savoir Haddad Mohamed, Haddad Meziane, Haddad Rebbouh, et Haddad Sofiane à une peine de 4 ans de prison ferme ainsi qu'une amende de 8 millions de dinars avec la saisie de leur biens. S'agissant de l'ancien ministre des travaux publics, Amar Ghoul, le juge l'a condamné, a 10 ans de prison ferme suivi d'une amende d'un million de dinars. Par ailleurs, les anciens ministres Abdelakder Kadi , Boudjemaa Telai et Amara Benyounes, ils ont été condamné à une peine de 3 ans de prison ferme et une amende de 500 milles dinars chacun. Quant aux anciens ministres de l'industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, le juge leur a infligé une peine de deux ans de prison ferme avec une amende de 500 mille dinars. Alors que Abdelghani Zaalane ex-ministre des travaux publics est condamné à trois ans de prison ferme.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.