Croatie : La joie de Modric après la qualification    Titres miniers: 260 offres techniques pour 38 sites    L'AUTRE DON DU CIEL    Que cherche à prouver Haftar ?    Tiaret: 55 tonnes d'aide humanitaire pour Ghaza    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Football - Ligue 1: Durs défis pour le CRB et le MCA    IRB Sougueur: Un club victime d'indifférence    USM Annaba: Un ratage qui s'explique    Coupures d'Internet durant le Bac: Une épreuve dans l'épreuve    Ministère de l'Intérieur: Un guichet pour le dépôt à distance de 50 dossiers administratifs    Quand on manque d'un projet de société    Quel bilan pour le gouvernement ?    Désaccord entre majorité et opposition sur la question sécuritaire    Attaque à la voiture piégée, 6 soldats français et 4 civils blessés    Le comptage des voix est en cours    La «Bombe» H2O    Une banque algérienne pour l'export    L'Algérie carburera au sans plomb    Baisse de 19 % en 2020    Sept nouveaux qualifiés pour les 8es sans jouer    Brèves Omnisports    Un sans-faute pour les Algériens    Le Brent dépasse dépasse les 75 dollars    Bonne nouvelle pour les entreprises en difficulté    Responsables où êtes-vous?    La plaidoirie de Dalila Boudjemaâ    Lueur d'espoir    "Une 3e vague n'est pas à écarter" selon le professeur Akhamouk    Le triste sort d'une jeune femme Algérienne    385 nouveaux cas et 9 décés en 24 heures    Les indépendants soutiennent Tebboune    Larbaâ nath irathen en deuil    Des démarches pour le classement des ksour Sfissifa et Tiout    L'Europe en chansons et sans visa!    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Réunion ministérielle du Comité sur la Palestine du Mouvement des pays non-alignés    Coupe de la CAF (Demi-finale aller). Coton Sport 1 – JS Kabylie 2 : Une très belle option pour la finale    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    La justice se penche sur la fraude électorale    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Une grande Histoire à apaiser    L'enjeu des locales et la survie des partis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout
Publié dans Réflexion le 06 - 07 - 2020

Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout , poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation en lien avec la corruption dont obtention de privilèges, d'avantages et de marchés publics en violation de la législation, s'est ouvert lundi au tribunal de Sidi M'hamed (Cour d'Alger).
En effet, Mahieddine Tahkout, en détention provisoire depuis juin 2019 avec des membres de sa famille, est poursuivi pour obtention de privilèges de la part de cadres de l'Office national des œuvres universitaires (ONOU) et du ministère des Transports dans l'affaire des œuvres universitaires, ainsi que par des cadres du ministère de l'Industrie et de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) dans l'affaire de la société CIMA-MOTORS. Le juge devait auditionner les anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ainsi que des ministres et cadres impliqués dans cette affaire. Le Tribunal de Sidi M'hamed (Cour d'Alger) a décidé mercredi après-midi de reporter l'audience du procès de Mahediine Tahkout, à la demande de sa défense. La défense de l'accusé a également demandé au tribunal de "réunir les conditions appropriées à l'audience, notamment face à l'expansion de l'épidémie de coronavirus". Pour rappel, le juge du tribunal de Sidi Mhamed a rendu son verdict ce mercredi dans l'affaire d'Ali Haddad, en infligeant à ce dernier une lourde peine de 18 ans de prison ferme, alors que les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia, et Abdelmalek Sellal ont été condamné à 12 ans de prisons ferme et une amende d'un million de dinars. Ali Haddad a été condamné aussi a versé une ne amende de 8 millions de dinars suivi d'une saisie de ses biens. Le juge a condamné aussi les frères de Ali Haddad, a savoir Haddad Mohamed, Haddad Meziane, Haddad Rebbouh, et Haddad Sofiane à une peine de 4 ans de prison ferme ainsi qu'une amende de 8 millions de dinars avec la saisie de leur biens. S'agissant de l'ancien ministre des travaux publics, Amar Ghoul, le juge l'a condamné, a 10 ans de prison ferme suivi d'une amende d'un million de dinars. Par ailleurs, les anciens ministres Abdelakder Kadi , Boudjemaa Telai et Amara Benyounes, ils ont été condamné à une peine de 3 ans de prison ferme et une amende de 500 milles dinars chacun. Quant aux anciens ministres de l'industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, le juge leur a infligé une peine de deux ans de prison ferme avec une amende de 500 mille dinars. Alors que Abdelghani Zaalane ex-ministre des travaux publics est condamné à trois ans de prison ferme.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.