El Tarf: installation du nouveau procureur général de la Cour de justice    L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie    Football amateur-Fia: la DTN conviée à une réunion par visioconférence    Gouvernement-walis: poursuite à huis clos des travaux des ateliers    Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    TP: nouveaux projets d'investissement sur la base de la rentabilité et de l'éfficacité    La drôle de démarche d'un syndicat    Quand la sardine prend des ailes    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Hausse de la production à Chlef    La défense fait appel    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    La traque d'un "sulfureux" général    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    11 décès et 495 nouveaux cas en 24 heures    Un baccalauréat des plus atypiques des révisions chamboulées    La colère de Tebboune    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Réouverture des plages et reprise des activités hôtelières : Le ministère du Tourisme adopte un protocole sanitaire    A partir de samedi : Réouverture de 429 mosquées    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La rumeur sur la mort d'Ouyahia affole la toile
Publié dans Réflexion le 14 - 07 - 2020


De nombreuses pages et groupes ont annoncé la mort de l'ex-Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia. Info ou intox ? Aucune information n'est venue confirmer la nouvelle, propagée par le journaliste Abdelali Mezghiche. L'ancien premier ministre Ahmed Ouyahia a été admis au CHU Mustapha Pacha à Alger, rapporte le quotidien El Moudjahid citant son avocat. Ahmed Ouyahia (condamné à de la prison ferme) a été absent des deux dernières audiences (samedi et dimanche) du procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout qui s'est ouvert lundi dernier au tribunal de Sidi M'hamed. A l'ouverture du procès, Ahmed Ouyahia avait déclaré lundi dernier qu'il souffrait d'un cancer. Pour rappel, le procureur de la République avait requis, mercredi dernier, une peine de 16 ans de prison à l'encontre de Mahieddine Tahkout et une amende de 8 millions de DA et 15 ans de prison à l'encontre des anciens premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Ils sont poursuivis notamment pour abus de fonction, octroi d'indus privilèges et dilapidation de deniers publics. Rappelons que dès l'ouverture de l'audience, jeudi dernier, le procureur fait savoir au juge que «pour des raisons de santé, l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia a préféré rester en prison». C'est le cas, d'ailleurs, de Abdelmalek Sellal, absent de l'audience, depuis mercredi dernier, également pour des «raisons de santé». Aussi bien les directeurs généraux de l'Onou, du port de Skikda, que les directeurs des Domaines au niveau d'une dizaine de wilayas, ou encore les nombreux cadres des transports et de l'industrie, tous ont clamé leur innocence. Leurs avocats ont démonté les inculpations et fait ressortir des incohérences, des supputations, l'absence de preuves et parfois le parti pris, avant de demander la relaxe.Après le lourd réquisitoire du parquet, c'est au tour des avocats de défendre, devant le tribunal de Sidi M'hamed, à Alger, les 66 prévenus et les 58 sociétés poursuivis dans le cadre du procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout, patron du groupe Cima Motors, lié au montage automobile, au transport urbain et universitaire, les concessions agricoles et industrielles et les cessions des biens fonciers dont a bénéficié le principal mis en cause.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.