La "liste ouverte" pour contrer la "chkara"    L'Algérie "tenace face aux ennemis d'hier et d'aujourd'hui"    7 longues années d'attente    259 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Tournoi de l'UNAF (U17): entame réussie pour les Verts    Mondial 2021 de handball. Portugal 26 – Algérie 19 : Réaction encourageante du sept national    Barca : Lionel Messi ne sera pas lourdement sanctionné !    Saisie de 376 millions de centimes en faux billets à Annaba    Numérisation de la CNAS : Les arrêts de travail déclarés via le portail El Hanaa    L'Algérie concernée par la mise à jour de l'OMI    Le CPE en hibernation    Session de formation aux métiers de l'export    "Les étudiants doivent éviter les fausses déclarations"    «Pour des raisons électorales ou intérêts calculés, les démocrates ont pactisé avec les islamistes»    Le Conseil de sécurité diffuse les propositions de l'UA    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Quand Suzanne Tamim crie justice !    Arrêt prématuré d'un test des moteurs de la fusée géante SLS    Les Européens appellent Téhéran à la raison    Saïd Chengriha lors de sa visite hier à Béchar : «Nous mettrons en échec tous les desseins hostiles»    Après 20 mois de détention, le sort de Ali Ghediri toujours pas connu    Prolongation de mandat    Mercato exceptionnel du 25 au 31 janvier    "Le plus difficile reste à venir"    Enquête    Affaire GB Pharma : Le procès en appel reporté    Le lieu de stockage du vaccin anticovid gardé secret    Caravane médico-sociale au profit des habitants    La radio locale sensibilise aux dangers du monoxyde de carbone    Un mort et 14 blessés dans un accident de la circulation    Résidences de formation pour les praticiens du 4e art dans le Sud algérien    Hommage à Abou Laïd Doudou, l'homme de lettres    Lancement prochain de fouilles archéologiques à Portus Magnus    À la découverte de la musique actuelle africaine    Une solidarité efficace et autonome    Une quête de l'Histoire d'un peuple    Un citoyen tombe du 5èm étage d'un immeuble en construction    Mostaganem: Incendie sur un bateau de pêche    Direction générale des impôts: Nouvelles modalités de radiation du registre de commerce    Pénétrante portuaire: Des instructions pour accélérer le projet et le livrer par tronçons    Principes et autres considérations    LA TRITURE    MC Oran: Le Mouloudia méritait mieux    JS Saoura: Une efficacité à améliorer    Est-ce la bonne statue?    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie
Publié dans Réflexion le 27 - 11 - 2020

Intervenant au terme de la séance de vote du le projet de loi de finance 2021 et du texte relatif aux enlèvements, présenté par le ministre de la Justice, le président par intérim du Conseil de la Nation Salah Goudjil, s'est exprimé sur la situation politique du pays, en rapport avec la maladie du président de la République.
En effet, Salah Goudjil a indiqué que "Certaines trompettes depuis l'étranger exploitent la maladie du président de la République pour mener une guerre contre l'Algérie et échafaudent des scénarii", dit-il, invitant "les hommes sincères à prendre la mesure de cette campagne et à y faire face comme un seul homme" Face à cette campagne, Salah Goudjil met en avant l'Armée en assenant que cette dernière "défend la stabilité et la sécurité du pays , et c'est la raison pour laquelle elle est aujourd'hui la cible des attaques, comme l'était l'ALN du temps de la Révolution". Au sujet du regain de tension au Sahara occidental, le président par intérim du Conseil de la Nation rappelle la position de principe de l'Algérie, à savoir explique t-il que "le problème n'est pas entre l'Algérie et le Maroc, mais entre les autorités marocaines et le Sahara occidental et la solution réside dans un référendum d'autodétermination sous l'égide de l'ONU pour permettre au peuple sahraoui de choisir son destin en toute souveraineté". A noter que les membres du Conseil de la Nation, au terme de deux jours de débats en plénière, ont voté jeudi à la majorité le projet de loi de finance 2021, lors d'une séance plénière présidée par le président par intérim, Salah Goudjil. Un débat au cours duquel ils ont mis en relief l'impacte négatif de la crise sanitaire sur l'activité économique, demandant au Gouvernement la mise en application des recommandations de la Conférence sur la nouvelle stratégie économique du pays. Face à la réduction des moyens financiers de l'Algérie, les sénateurs ont également demandé au gouvernement la mise en place d'une "cartographie nationale" qui permettrait de cibler les catégories sociales éligibles aux subventions. En tout, 120 sénateurs ont voté en faveur du projet contre un seul qui s'est abstenu lors de la séance de vote à main levée, en présence du ministre des Finances, Aymen Benabderahmane, qui a porté ce projet, marqué du sceau de la rigueur drastique, du fait des contraintes financières que connait le pays. Votée par les deux chambres du parlement, la loi de finance 2021 attend désormais sa signature par le président de la République, au cours de la traditionnelle cérémonie protocolaire en fin d'année, à laquelle seront présents tous les membres du Gouvernement, puis sa publication dans le journal officielle pour entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2021.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.