Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Selon une ?tude d?Oxford Business Group
L?Alg?rie additionne les gros contrats
Publié dans La Voix de l'Oranie le 19 - 06 - 2006

?Dans le but de soutenir sa croissance, l?Alg?rie est entr?e dans une phase de signatures de contrats ?conomiques avec des pays tr?s divers, dans des domaines allant de la coop?ration ?nerg?tique ? la double imposition?, souligne une r?cente ?tude du cabinet anglais Oxford Business group.
Les trois derniers contrats en date ont ?t? conclus avec la Suisse, est-il rappel? dans ce cadre. En effet, le 1er juin, la ministre des Affaires ?trang?res suisse, Micheline Calmy-Rey, a termin? sa visite en Alg?rie en signant trois accords sur les mouvements de population, l?aide judiciaire en mati?re p?nale et la double imposition. Durant sa visite, Micheline Calmy-Rey a rencontr? Mohamed Bejaoui, ministre alg?rien des Affaires ?trang?res, Abdelkader Messahel, ministre d?Etat en charge des Affaires ?trang?res et des Affaires africaines, et le pr?sident Abdelaziz Bouteflika. Des dossiers tels que le blanchiment d?argent et l??migration ont ?t? abord?s.
Le trait? d?aide judiciaire qui a ?t? conclu par les deux pays a pour but de renforcer les efforts de lutte contre le crime organis?, la corruption, la vente d?armes, les trafics d??tre humains et de drogue. Micheline Calmy-Rey a ?galement particip? ? une r?union des ambassadeurs suisses dans la r?gion, durant laquelle les questions des migrations et des difficult?s d?obtention de visas suisses ont ?t? abord?es.
Sur le front ?conomique et mon?taire, le blanchiment d?argent et le financement du terrorisme ont ?galement ?t? d?battus, de m?me que la coop?ration en mati?re de management, les questions bancaires et la promotion des petites et moyennes entreprises (PME).
Si la Suisse et l?Alg?rie souhaitent accro?tre leurs relations bilat?rales, les progr?s ont ?t? lents du fait notamment des troubles qu?a connus l?Alg?rie dans les ann?es 90 et qui restent un frein pour les investisseurs suisses. Pourtant, d?s 1997, un forum ?conomique entre la Suisse et l?Alg?rie a eu lieu ? Lausanne.
Deux ann?es plus tard, le ministre des Affaires ?trang?res de l??poque, Joseph Deiss, avait m?me effectu? une visite officielle ? Alger. C?est donc seulement depuis ces derni?res ann?es que les liens ?conomiques ont r?ellement pris forme entre les deux pays. Le premier d?veloppement majeur, selon Swissinfo, concerne une commande de 64 trains de banlieues pass?e ? Stadler Rail par le r?seau ferr? alg?rien en mars dernier, d?un montant de 497 millions de dollars.
Les trains devraient ?tre livr?s d?ici le second semestre 2008. Apr?s la Libye et le Nigeria, l?Alg?rie est le troisi?me fournisseur de p?trole et de produits p?troliers de la Suisse, des produits qui repr?sentaient 97% des exportations alg?riennes en 2004. L?Alg?rie est, par ailleurs, le troisi?me march? d?exportation suisse en Afrique.
La Suisse n?est toutefois pas le seul pays ? b?n?ficier depuis deux semaines de la coop?ration alg?rienne.
Ce pays renforce ses liens ?conomiques et militaires avec les Etats-Unis et a r?it?r? sa solidarit? envers l?Iran avec qui elle a appel? renforcer ses relations commerciales et ?conomiques. Le 29 mai dernier, les ministres des Affaires ?trang?res des pays non align?s se sont r?unis ? Putrajaya en Malaisie. Le ministre alg?rien Mohamed Bejaoui a rencontr? son homologue iranien, Manouchehr Mooaki, en marge des d?bats, et a salu? le niveau de coop?ration atteint entre les deux pays. Les pr?sidents Bouteflika et Ahmadinedjad se rencontreront lors du prochain sommet de l?Union africaine au mois d?ao?t en Gambie, annonce encore l??tude d?OBG.
L?Alg?rie est l?un des trois pays ? avoir ?galement sign? le 1er juin dernier un accord gazier bilat?ral avec le Venezuela, lors du 141? sommet extraordinaire de l?OPEP ? Caracas. La compagnie p?troli?re nationale alg?rienne, Sonatrach, a sign? un accord avec le CEO de la compagnie p?troli?re publique v?n?zu?lienne, Eulogio Del Pino, pour quantifier les r?serves d?Ensenada de Barcelona dans l?est de ce pays sud am?ricain.
Un peu plus t?t, le 23 mai, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a ?t? re?u par Abdelaziz Bouteflika, au terme de sa visite en Alg?rie. Les deux pays se sont apport?s un soutien mutuel sur des questions politiques sensibles. L?Alg?rie a soutenu la Turquie sur la question du pr?tendu g?nocide arm?nien de 1915 et sur le processus europ?en.
L?Alg?rie se montre solidaire de la Turquie sur ces dossiers tandis que la France appelle la Turquie ? r?pondre aux attentes arm?niennes - alors qu?il y a trois d?cennies, cette ancienne puissance coloniale refusait de consid?rer comme une guerre la lutte pour l?ind?pendance de l?Alg?rie.
Le ministre turc de l?Energie et des Ressources naturelles, Hilmi Guler, et le ministre alg?rien des Finances, Mourad Medelci, ont sign? un trait? d?amiti? et de coop?ration concernant la politique, les questions militaires, le commerce et la culture. Ils se sont aussi mis d?accord pour joindre leurs efforts en mati?re de recherche de p?trole, de gaz naturel et de minerais.
L?Alg?rie est le premier partenaire commercial de la Turquie en Afrique. Enfin, dans le Golfe persique, la semaine derni?re, Mourad Medelci a appel? les hommes d?affaires koweitiens et arabes ? investir en Afrique du Nord, lors du sommet annuel de la Banque islamique de d?veloppement qui s?est tenu au Kowe?t. Mourad Medelci a sign? un accord avec le ministre koweitien des finances, Bader al-Humaidhi, sur la double imposition. M. Medelci a soulign? le fait que le Kowe?t soutient plusieurs projets ?conomiques ? travers le monde arabe et en Alg?rie tout particuli?rement. Les d?cisions prises durant le sommet financeront des projets de plusieurs millions.
L?Alg?rie semble ainsi vouloir poursuivre ses efforts diplomatiques. Elle d?veloppe sa coop?ration ?conomique et politique avec de nombreux pays tout autour du monde afin de soutenir sa croissance, de cr?er des emplois, de fournir de meilleures infrastructures au pays et de cr?er une base solide au d?veloppement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.