Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Liga : Le Barça ejecté de la course au titre    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Allez Chabab zoudj !    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Nouvelle opération de déstockage    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Eternels atermoiements    Les Kabyles en conquérants    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'Afrique, des ténèbres à la lumière»
Le documentaire suivi par un public nombreux
Publié dans La Voix de l'Oranie le 03 - 10 - 2009

Un public nombreux a assisté, mercredi en début de soirée, à la projection de l'intéressant documentaire «L'Afrique, des ténèbres à la lumière», produit en 2009 par le ministère de la Culture à l'occasion de la 2e édition du Festival Panafricain d'Alger et co-réalisé par Lamine Merbah et Ali Beloud.
La séance a été suivie d'un débat en présence d'Ali Beloud. En préambule de la projection, un cinéphile de la jeune association «Les amis du cinéma» se portera volontaire pour présenter le co-réalisateur et son parcours cinématographique. La nouvelle association a fondé récemment un ciné-club et se propose de promouvoir la culture cinématographique.
Le documentaire «L'Afrique, des ténèbres à la lumière» tente de faire une rétrospective pour disséquer les différentes étapes historiques qui ont contribué à la constitution des empires coloniaux européens. Le film tente de démontrer, à travers des images d'archives, du commentaire de l'historien Dahou Djerbal ou d'hommes de lettres (Aimé Césaire, Frantz Fanon), comment s'est développée la colonisation européenne (espagnole, portugaise, française, britannique, allemande, belge ou italienne) en direction des divers continents pour se focaliser sur l'Afrique, berceau de l'humanité qui aura payé un très lourd tribut. Le film dissèque les conjonctures économiques et le processus d'occupation, par les puissances européennes, de nouveaux territoires par le génocide, l'assujettissement de leurs populations et le pillage de leurs richesses au nom de motifs géostratégiques, économiques ou religieux.
Le documentaire très didactique accorde une place importante à la montée des mouvements de libération de l'Afrique, personnifiés par d'éminentes personnalités telles Messali Hadj, Nelson Mandela, N'Krumah, Patrice Lumumba, Amilcar Cabral, Agostino Neto ou Samora Machel. Des témoignages recueillis auprès de responsables historiques de ces mouvements de libération mettent en relief la contribution effective de l'Algérie (durant la guerre de libération et après l'indépendance) à la libération de l'Afrique par l'entraînement d'hommes, le soutien financier et matériel et une diplomatie courageuse et efficace.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.