Clôture des travaux de la 8e session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    Boughali propose la création d'un mécanisme diplomatique préventif de soutien à la sécurité internationale    Mostaganem: le moudjahid Djelloul Benderdouche n'est plus    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Goudjil appelle les Algériens à resserrer les rangs et à adhérer à l'initiative du Président de la République    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    JM/handball/ dames Gr.B : le point après la 1re journée    JM/ Tennis de table: Bouloussa éliminé en quart après un parcours honorable    Pétrole: l'Algérie augmentera sa production de pétrole de 16.000 b/j en août    Infirmières agressées à Beni Messous: le suspect placé en détention provisoire    La mission de l'ONU au Mali prolongée d'un an    Sonelgaz: l'exportation de l'électricité s'effectue quotidiennement    JM: tableau des médailles    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'enjeu des Jeux    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Affaires religieuses: l'Aïd El Adha célébré le samedi 9 juillet    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    Cinq personnes arrêtées: Démolition de constructions illicites à Haï Ellouz    L'AUBAINE DU GAZ    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Les noms de lieux : grands témoins d'une culture plurilingue    Galtier s'est mis à dos le vestiaire niçois    JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen    Darradji va coûter cher au club    Fin d'aventure pour les Algériens    Les contractuels maintiennent la pression    Guterres appelle à des efforts pour désamorcer les tensions    Au moins 22 terroristes neutralisés dans le sud-ouest    Les Parlements rivaux tentent l'alibi    Alger rebat les cartes    La grande vadrouille    Ooredoo au chevet des démunis    À qui profitera l'Aïd?    «Les guerres hybrides ont aboli les frontières»    Comment reconstituer le front intérieur    Les vertus de la communication interactive    Une autre victoire pour l'Algérie    Kessié en salle d'attente    Adam et les amours contrariés    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes    L'Algérie à l'écran    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



H?lal alihoum, H?ram Alina
Des lois pour la galerie ?
Publié dans La Voix de l'Oranie le 13 - 06 - 2006

Le premier trait? internatio-nal antitabac, n?goci? sous les auspices de l?Organisation mondiale de la sant?, est entr? en vigueur le 27 f?vrier 2005. Il vise ? encadrer, au niveau mondial, la lutte contre le tabagisme, un fl?au responsable de la mort de cinq millions de personnes par an. Il pr?voit, notamment, un renforcement de la lutte contre la contrebande de cigarettes, la n?cessit? de prendre en charge la formation des personnels de la Sant?, d?augmenter les taxes pour d?courager la consommation de tabac, d?appliquer rigoureusement les textes interdisant sa vente aux mineurs, d?informer, d??duquer et sensibiliser toutes les couches de population sur les risques qu?induit sa consommation ainsi que la mobilisation des adultes pour lutter contre une pratique qui handicape aussi bien son consommateur que celui qui se trouve ? proximit?.
L?Alg?rie a sign? le trait? antitabac ? l?instar de 57 autres pays repr?sentant une population totale de 2,3 milliards de personnes. Les signataires du trait?, officiellement appel? ?Convention-cadre pour la lutte antitabac?, s?engagent ? transposer dans leur l?gislation nationale les diff?rentes clauses du trait?, pr?voyant notamment une interdiction de toute publicit? sur le tabac ainsi que la mention syst?matique, sur chaque paquet de cigarette, des risques sanitaires li?s au tabagisme. Il faut savoir que fumer dans des lieux publics en Alg?rie, est interdit depuis septembre 2001. Les non-fumeurs ont des droits et sont prot?g?s par la loi. Pour ?viter des maladies li?es au tabagisme, ils peuvent exiger de ne pas ?tre mis en danger par d?autres fumeurs. La loi cadre 85-05, notamment son article 63, interdit de fumer dans des lieux publics comme les h?pitaux, les banques, les a?roports, les lieux de travail et autres espaces publiquement fr?quent?s.
Selon l?OMS, le tabac est le seul produit en libre circulation responsable de la mort pr?matur?e de la moiti? de ses consommateurs. Il provoque cancers du poumon, attaques cardiaques et autres types de maladies cardiovasculaires. Sa consommation progresse ? un rythme particuli?rement rapide dans les pays en voie de d?veloppement, parmi lesquels se situe l?Alg?rie. Parce que des trait?s internationaux sont sign?s, pour int?grer la communaut?, sans que rien ne soit fait pour faire appliquer les dispositions sur lesquelles s?engagent les responsables. La prolif?ration de revendeurs de cigarettes, aupr?s desquels s?approvisionnent agents de l?ordre et de l?administration charg?s de les traquer, en est la meilleure des preuves. A quoi sert donc d?injecter des sommes colossales pour lutter contre le cancer quand on a failli devant des gamins?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.