L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    "Il faut le protéger ainsi que tous les innocents"    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Le tournant    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Van de Beek, ça coûte cher    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mosquée Imam El Houari d'Oran : les travaux de restauration avancent bien
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 07 - 2012

Les travaux de restauration de la vieille mosquée Imam El Houari, située au cœur du quartier populaire de Sidi El Houari d'Oran, enregistrent un taux d'avancement appréciable, a-t-on appris de l'entreprise spécialisée chargée de l'opération.
Le responsable de l'entreprise, Salah Dadi Ouaissa, a indiqué à l'APS que les travaux de restauration de cet édifice cultuel ont atteint un taux d'avancement de l'ordre de 80% et devront prendre fin "avant la fin de l'année en cours".
L'ancienne mosquée d'Oran fait l'objet d'un véritable lifting et les travaux entrepris prennent en compte la conception initiale de l'édifice en respectant aussi son style architectural que les matériaux originaux de sa construction, a-t-on précisé.
Les travaux ont touché particulièrement le minaret, la salle de prière, le patio, la salle des ablutions, outre l'aménagement de l'école coranique, de la bibliothèque, le logement de fonction et des bureaux administratifs.
Ces travaux feront de ce site de prière un "véritable complexe religieux", selon ce responsable, relevant que les mêmes matériaux de construction avec lesquels la mosquée a été bâtie ont été utilisés, particulièrement la chaux préparée dans un atelier spécial selon la méthode traditionnelle.
Par ailleurs, 20 jeunes du quartier populaire "Sidi El Houari" ont été recrutés dans le cadre de ce projet, qui leur a permis de bénéficier d'une formation théorique et pratique sur le terrain dans le domaine de la restauration ainsi que dans d'autres métiers comme la menuiserie et la forge.
"Ceci leur a permis d'acquérir une expérience dans le domaine de la restauration et pourront à l'avenir créer des micro-entreprises dans cette spécialité", selon le même responsable qui a ajouté que son entreprise "était prête à former environ 50 jeunes de ce quartier".
Pour rappel, la mosquée Imam El Houari se distingue par son architecture particulière avec un minaret de style andalou mauresque. Elle a été construite en l'an 1799, durant la période ottomane. Son premier classement remontait à 1906 avant d'être une nouvelle fois classée, après le recouvrement de l'indépendance nationale, en 1967, selon des historiens.
Cet édifice religieux jouxtant le mausolée de l'imam Sidi Houari, Saint patron de la ville, est fréquenté par un grand nombre de fidèles venant de différents quartiers d'Oran. Il est également visité par des touristes curieux de découvrir l'une des plus vieilles mosquées d'Oran, comme celles de Djohara et d'El Pacha, véritables fiertés des oranais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.