Le président des EAU félicite le président élu Abdelmadjid Tebboune    Le président tunisien félicite le président de la République élu M. Abdelmadjid Tebboune    Barcelone : le prix de Jean-Clair Todibo est fixé    PRESIDENTIELLE A MOSTAGANEM : Un taux de participation de 47,75 %    MOSTAGANEM : Démantèlement d'un dangereux gang de dealers    ALGERIENS MORTS A L'ETRANGER : Un fonds pour le rapatriement gratuit des dépouilles    Une nouvelle Constitution pour une "nouvelle République" (Président élu )    Bengrina démissionne de son parti !    PRESIDENTIELLE : L'ANIE se félicite la réussite de l'opération du vote    CANADA : Un Algérien tue sa femme et ses deux enfants    L'ONU réaffirme ses responsabilités envers le peuple sahraoui et son droit inaliénable à l'autodétermination    ORAN : Campagne de sensibilisation sur la préservation de l'eau    VENTE D'APPAREILS DE CHAUFFAGE CONTREFAITS SANS CERTIFICAT DE GARANTIE : Plus de 11 commerçants verbalisés à Oran    Lutte contre la contrebande : 5 individus arrêtés au sud du pays    Mers Eddadjadj à Zemmouri Marine: un site archéologique à revaloriser    Hydrocarbures: publication de trois décrets présidentiels validant des contrats d'exploitation (JO)    Bounedjah : "Terminer la saison 2019 en beauté"    Salhi vers l'Arabie Saoudite    Jürgen Klopp et Liverpool prolongent leur idylle    Plus de mille dossiers Cnac et Ansej traités en 2019    La Chine annonce un accord préliminaire avec les Etats-Unis    Houda Ferraoune n'a pas voté    L'Algérien Oukidja, remis de sa commotion cérébrale, opérationnel face à Marseille    Bureaux de vote saccagés à Bordj Bou-Arréridj    Les travaux de réfection de la pelouse avancent bien, selon la FAF    Le documentaire Nice Very Nice en compétition au Sénégal    …sortir ...sortir ...sortir ...    Le président américain dans la tourmente : Dernier cap franchi avant un probable renvoi de Trump en procès    CNR de Bordj Bou Arréridj : Les effets de la retraite proportionnelle    MCA : Betrouni «Sakhri doit assumer ses responsabilités»    Tizi Ouzou, Bouira et Bejaia: Bureaux de vote fermés, manifestations et émeutes    MC Oran: Le président du CSA sort de son silence    Tébessa: Un lot supplémentaire de 1.400 logements    Mascara: Saisie de boissons alcoolisées, deux mandats de dépôt    Jugeant disproportionnée sa part des produits fiscaux perçus: La commune d'Oran veut tirer plus de profit de la fiscalité locale    Avec 58,15% des voix: Tebboune élu président    Tebboune remercie les Algériens pour la confiance placée en sa personne    Grève contre le projet de réforme des retraites (France) :    Projet de traduction des plus importants écrits    Le combat de Zahia Ziouani    France: Après 6 jours de grève, la réforme des retraites va être enfin dévoilée    Maroc : Pourquoi la compagnie TUI fly supprime-t-elle des vols vers le Maroc ?    Niger : Une deuxième attaque en deux jours contre l'armée    Sommet de Paris : Poutine salue un " pas important " vers une désescalade en Ukraine    Djelfa : Culture du safran à Djelfa, une expérience concluante pour le jeune Abderrahmane Khelili    Tissemsilet : Manifestations du 11 décembre 1960 : réinhumation des restes du chahid Bennai Omar à Theniet El Had    Histoire : Le parcours de Abdelhafid Boussouf, marqué de sacrifices et bravoure    Yennar dans les Aurès, une tradition millénaire toujours intacte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les partis insistent sur le changement avec la participation du citoyen
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 11 - 2012

L'appel au changement en impliquant les citoyens, particulièrement les jeunes, a marqué vendredi les interventions des leaders des partis politiques dans leur sixième jour de campagne pour les élections locales du 29 novembre.
Ainsi, le président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), Mohamed Saïd, a appelé les citoyens à Boussaâda (M'Sila), à participer au changement en se rendant massivement aux urnes.
"Nous sommes au début d'un changement pour lequel tous les citoyens doivent s'impliquer", a-t-il notamment souligné, relevant que l'Algérie "est au début de réformes politiques qui commencent à donner leurs fruits à l'image de la consolidation du pluralisme en matière de communication".
Le Premier secrétaire national du Front des Forces socialistes (FFS), Ali Laskri, a appelé aussi, à Bouira, à un vote massif en vue d'un "changement pacifique et démocratique", plaidant pour "un engagement citoyen pour concrétiser le changement démocratique, la liberté et la justice sociale dans le pays".
Le responsable du FFS a préconisé, en outre, "l'élargissement" des prérogatives des élus locaux "afin de leur permettre de répondre au mieux" aux préoccupations des citoyens.
Dans le même sillage, le président du Mouvement pour la société de paix (MSP), Bouguerra Soltani, a déclaré à Aïn Témouchent que les prochaines élections constituent une occasion pour opérer "le changement par les urnes".
Il a précisé, à cet égard, que "ce changement doit s'opérer par la voie pacifique au grand bénéfice du pays", appelant notamment au "rajeunissement" des instances élues.
De son côté, le secrétaire général du Front national de libération (FLN), Abdelaziz Belkhadem, a réitéré à Batna la "conviction" de son parti que le peuple est source de pouvoir, appelant à "associer les représentants du peuple à la prise de décision et au développement des régions".
Pour le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia,"le plus grand défi" est de "convaincre les jeunes d'un avenir prometteur dans leur pays" qui connaît de grandes réalisations.
Il a souligné, à Tlemcen, qu'"un tel défi donne un grand d'espoir aux jeunes à investir dans leur pays", rappelant les réalisations accomplies durant la dernière décennie et celles en cours au titre du plan quinquennal actuel qui portent ses fruits et améliore les conditions de vie des citoyens.
De son côté, le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati a lancé, à Mascara, un appel à une large participation au scrutin pour réhabiliter les élus et leur permettre de jouir de "toutes les prérogatives" pour prendre en charge les préoccupations des citoyens.
Il a appelé à une forte participation "même en votant avec un bulletin blanc, a-t-il dit, pour faire échec à un système qui veut imposer un fait accompli aux partis et véhiculer une image que les institutions et les assemblées élues sont indésirables pour le peuple".
La Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune a, quant à elle, appelé à Mostaganem, à instaurer un système d'équité pour une répartition équitable des richesses entre les communes et les wilayas.
Elle a mis l'accent sur la nécessité de "renforcer l'unité de la nation sans discrimination et sans disparités entre les communes, en instaurant un système d'équité pour assurer une distribution équitable des richesses aux communes et aux wilayas".
Pour sa part, le président du parti AHD 54, Ali Fawzi Rebaine a déclaré, à Djelfa, que le programme de son parti propose "des solutions scientifiques et non politiciennes" pour le régler les problèmes des citoyens.
"Nous avons un vrai programme contenant des solutions scientifiques aux problèmes des citoyens, et nous nous intéressons à la jeunesse et aux compétences en leur offrant l'opportunité de s'impliquer dans le changement", a-t-il expliqué.
Il a ,en outre, souligné "la nécessité de promouvoir l'investissement, en privilégiant la transparence et le renforcement des mécanismes de contrôle, tout en accordant une importance accrue au développement des secteurs du tourisme et de l'agriculture".
Dans le même cadre, le président du mouvement El Islah, Hamlaoui Akouchi a fait valoir, à Mostaganem, que l'élu doit servir le citoyen et rester "collé" à ses préoccupations et ses soucis quotidiens.
Animant une rencontre au nom de l'Alliance de l'Algérie verte (AAV), il a indiqué que la mission de l'élu local est fondée sur trois principes, à savoir "respecter la loi, éviter les conflits avec les pouvoirs publics, et être en contact avec les citoyens".
Pour sa part, le secrétaire du mouvement En-nahda, Fateh Rebai a appelé les citoyens et l'élite politique à "ne pas démissionner du devoir national d'édification et de développement", ajoutant que le changement est possible, mais de manière progressive".
Il aussi affirmé que la participation de l'AAV aux élections locales est "purement politique" afin de "préserver la stabilité et faire face aux dangers qui menacent l'Algérie de l'extérieur".
De son côté, le président du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a plaidé, à Batna, pour la "restitution" des prérogatives des élus locaux, estimant que l'administration "exerce une mainmise sur les élus, réduisant ainsi, en Algérie, la démocratie en une démocratie formelle".
Il a estimé également que la justice sociale est "inexistante" et que les dispositifs d'emploi ne sont que des "solutions inefficientes de raccommodage".
Le secrétaire général du parti de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, intervenant à Batna, a indiqué qu'une forte participation aux prochaines élections locales "confirmera l'unité du peuple algérien".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.