Manchester City: Foden lance un message à Mbappé    Liverpool-Real Madrid : Les compositions d'équipes    Un projet de décret exécutif sur la portabilité des numéros de téléphonie mobile examiné par le gouvernement    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    Coronavirus: 176 nouveaux cas, 116 guérisons et 4 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.961.387 morts dans le monde    Real : Une relation qui se complique entre Zidane et son président ?    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Prison ferme pour l'ancien patron de l'Office du hadj    En attendant l'hydrogène bon marché    Les «ratés» de l'ancienne feuille de route    FAF... la mascarade continue    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    Le Ghanéen Kwame Opoku passe la visite médicale    Liverpool et Dortmund prêts à surmonter leur handicap    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Prochaine création d'un centre de vaccinologie    Le Cnapeste maintient la pression    Tadjine el kemmoun    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    Les étudiants continuent de marcher    L'espoir d'une reprise    Des journalistes reviennent en... autostop !    La marche de la communauté universitaire empêchée    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Démenti    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    Le complexe de l'automobile    Mortellement poignardée par son mari    Azra scintille à tigzirth    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    Zorc optimiste pour Haaland    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    Saidal fabriquera du Levothyrox    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle loi sur les hydrocarbures confortera l'accroissement des réserves du pays (CN)
Publié dans Algérie Presse Service le 28 - 01 - 2013

Les membres du Conseil de la Nation ont salué dimanche, lors de l'examen du texte de loi amendant et complétant la loi sur les hydrocarbures de 2005, les amendements introduits, soulignant leur importance dans l'accroissement des réserves du pays en hydrocarbures et le renforcement de la production.
Lors d'une séance plénière présidée par Abdelkader Bensalah, président du Conseil, en présence du ministre de l'Energie et des mines, Youcef Yousfi, plusieurs intervenants se sont félicités des nouvelles mesures introduites dans le texte de loi s'interrogeant, toutefois, sur l'impact de l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels.
Dans ce contexte, Lamri Lakhal, du parti du Front de libération nationale (FLN) a indiqué que le texte de loi contenait "nombre de points positifs" à même de relancer le secteur en matière d'investissements et de partenariat.
L'Algérie sera classée, dans les années à venir, parmi les cinq pays pionniers en termes de prospection et d'exploration, a-t-il ajouté précisant que le "ralentissement" enregistré ces dernières années dans les activités de prospection était dû à "l'ancienne loi sur les hydrocarbures".
M. Lakhal s'est interrogé sur le taux d'avancement du programme national de développement des énergies renouvelables qui vise une couverture de 40% des besoins du pays en énergies alternatives, solaires et éoliennes en particulier.
La nouvelle loi consacre le monopole exclusif du groupe Sonatrach sur les activités de transport par canalisations des hydrocarbures et des produits pétroliers. De nouvelles dispositions concernant la prospection et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels ont également été introduites.
Les débats se sont focalisés autour de l'impact du texte de loi sur la relance du partenariat dans les domaines de la prospection, l'exploration et la production dans les champs de pétrole et de gaz à travers le pays et en offshore en plus du renforcement de la sécurité énergétique du pays.
A ce propos, Zahia Benarous, du tiers présidentiel, a souligné que le texte de loi sur les hydrocarbures amendé était susceptible de "réaliser la sécurité énergétique de l'Algérie à moyen et long termes" insistant sur l'importance de "développer la production nationale en hydrocarbures et la consolidation des réserves".
Rafika Kasri, également du tiers présidentiel, a mis en exergue la nécessité d'"éclairer l'opinion publique" sur la nouvelle orientation relative à l'exploitation des réserves de l'Algérie en gaz de schiste.
"L'exploitation du gaz de schiste suscite des préoccupations", a-t-elle noté ajoutant que le texte de loi amendant et complétant la loi sur les hydrocarbures de 2005 devrait encourager les investissements notamment étrangers dans les domaines de prospection, d'exploration et de production.
Contrairement à la technique de forage, l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels se fait grâce à un mélange composé essentiellement d'eau et de produits chimiques. L'"exploitation excessive" d'eau dans le processus d'extraction est le principal argument avancé par les opposants à l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels dont le gaz de schiste.
L'Assemblée populaire nationale (APN) a adopté la semaine dernière le projet de loi amendant et complétant la loi de 2005 relative aux hydrocarbures.
Le Conseil de la Nation devra voter mercredi prochain la loi sur les hydrocarbures amendée et complétée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.