Zeghmati depuis Oran : La quête de justice, devise où se fondent toutes les revendications    Bordj Bou-Arreridj : Installation du nouveau président de la Cour eu Procureur général    Dans le cadre du suivi de l'activité gouvernementale : Bensalah et Bedoui examinent la situation politique et socio-économique du pays    Climatiseurs DualCool et ArtCool : Les nouveaux nés de LG    Bourses : L'Europe finit en hausse, portée par les espoirs de relance    Importations: Des matériels roulants en souffrance au niveau des zones sous-douanes débloqués    Sahara occidental : Bolton n'est pas le seul responsable américain à ne plus vouloir ignorer le conflit    Chine : Réunion du PCC pour analyser la situation économique    Rencontre Poutine-Macron : La Russie ne souhaite pas un scénario à la Gilets jaunes à Moscou    Ligue 1 (2e journée) : L'USMA tient bon à Constantine, le MCA remporte le derby face au PAC    ATP: Le Sud-Coréen Lee, le 1er joueur sourd à gagner un match sur le circuit    Saison estivale à Blida: Plusieurs programmes de loisirs au profit des enfants nécessiteux    Afin d'atteindre "rapidement" ses objectifs : Le chef de l'Etat renouvelle son appel à faire avancer le processus de dialogue    Deuxième jour du ministre de l'Intérieur à Illizi : Les jeunes expriment leurs préoccupations    Plus de 180.000 unités en 2018    Le chef de l'Etat appelle à faire avancer le processus de dialogue    Karim Younes ne baisse pas les bras    37 décès et 1.919 blessés en une semaine    Des étudiants déterminés    Etat d'urgence dans deux provinces de l'Est    L'ONM demande la dissolution du FLN    Nouvelle publication    Galatasaray : Falcao est attendu demain    Un match contre ses détracteurs    Les eaux souterraines, sources d'approvisionnement en eau potable    L'armée prend le contrôle de la route Damas-Alep et coupe les terroristes de leurs bases    Bataille rangée dans les rues d'Aïn Témouchent    Création prochaine d'une nouvelle zone d'extension touristique à Tala-Guilef    «L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité qui lui est imposée»    Installation du président de la Cour d'Aïn Témouchent    «Cette nouvelle ne concerne pas que les voitures allemandes»    La sélection algérienne dames termine à la 11e place    El Gasba (flûte), instrument musical phare des fêtes de la région du Hodna    POUR DETENTION DE 1776 UNITES DE PSYCHOTROPES : Une ressortissante espagnole sous contrôle judiciaire à Mostaganem    AEROPORT D'ORAN : Saisie de 6000 euros non déclarés    KSAR CHELLALA (TIARET) : Sit-in des bénéficiaires des logements sociaux    Sept hectares de forêt ravagés par le feu    Première titularisation et premier but pour Dani Alves avec Sao Paulo    Nouvelle menace de forfait en Ligue des champions    Johnson brandit la fin immédiate de la libre circulation des personnes    Le ministère de la Santé nous écrit    Ouverture, hier, du procès de l'ex-président déchu    sortir ...sortir ...sortir ...    "Renouer le fil de l'histoire interrompu en 1962"    Slimani direction à Al Gharafa ?    Sahara occidental : L'avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée    Communiqué - Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Près de 3.000 oiseaux migrateurs recensés dans la zone humide du lac Sebkhet El-Maleh (El-Menea)
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 02 - 2013

Deux mille neuf-cents-trente (2.930) oiseaux migrateurs ont été dénombrés par les ornithologues dans la zone humide du lac Sebkhet El-Maleh, à la sortie sud d'El-Menea, a-t-on appris auprès de la conservation des forêts de la wilaya de Ghardaïa.
Ce dénombrement d'oiseaux utilisant cette zone humide, située sur l'axe migratoire entre l'Europe et l'Afrique, comme halte migratoire ou une zone de nidification, a été établi par les ornithologues, dans le cadre du recensement international des oiseaux migrateurs organisé annuellement à la mi-janvier, a indiqué le chef du bureau de l'expansion du patrimoine et la protection de la faune et la flore, Kamel Oulmane.
Ce comptage a permis d'identifier une quarantaine d'espèces avifaunes, pour la plupart des anatidés (canard souchet et pilet, fuligule nyroca et milouin, sarcelle marbrée et tadorne) ainsi que d'autres espèces telles que le foulque macroule, l'aigrette, la poule d'eau, le flamand rose, le héron cendré et garde bœuf, le chevalier arlequin, sylvain et cul blanc, la pie grièche, l'Ibis falcinelle, le busard des roseaux, le petit gravelot, l'avocette élégante, le traquet à tête blanche et la bécassine des marais.
Plus de 700 sujets avifaunes ont été observés dans la partie inférieur du lac qui s'étend sur plus de 400 hectares, tandis que 1.230 ont été répertoriés dans la partie supérieur étalée sur près de 1.400 hectares de la zone humide d'El-Menea classée en 2004 ''zone d'importance internationale'' par la convention de Ramsar, signale le même responsable.
Ce nombre d'avifaunes et d'espèces hivernant dans cette aire humide illustre l'intérêt et l'importance biologique de cet espace riche en faune aquatique et autres batraciens, permettant d'assurer la survie et le cycle de vie des oiseaux migrateurs, expliqué M. Oulmane
L'observation des espèces avifaunes nicheuses dans cette zone humide d'El-Menea, telles que le tadorne Casarca et le fuligule Nyroca, inscrites sur la liste des oiseaux menacés élaborée par l'Union internationale pour le conservation de la nature (UICN), ''signifie la richesse de sa biotope qu'il faut préserver à travers des mesures de protection", a souligné le chef du bureau de la protection de la faune et flore.
Composé de deux bassins, l'un d'eau douce et l'autre d'eau salée, ce site aquatique, qui s'étend sur une superficie de près de 19.000 hectares, renferme outres des milliers d'oiseaux migrateurs, dont des espèces rares, une faune remarquable de mammifères d'espèces d'amphibiens et de reptiles, de poissons tel le gambusia, ainsi qu'une flore endémique riche et variée tels que Tamarix, Phragmites et Typha qui colonisent les berges et même les eaux.
Ce site de nidification et relais pour la migration de la population avifaune est confronté à plusieurs menaces et dégradations multiples induites par l'effet de l'homme et de l'urbanisation anarchique et accélérée, a déploré M. Oulmane.
La détérioration du site par l'arrachage et brûlis de la végétation, la pollution par les rejets des eaux usées dans le lac, le braconnage ainsi que les constructions illicites, constituent autant de menaces pour l'équilibre écologique de cette zone humide, a-t-il précisé.
Afin de préserver voire d'augmenter l'intérêt de ce site, les pouvoirs publics ont lancé des travaux de réalisation d'une station de traitement des eaux usées de la ville d'El-Menea et d'une étude de gestion de cette zone d'importance écologique, a fait savoir le même responsable de la conservation des forêts de la wilaya de Ghardaia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.