Barça : Bartomeu prévoit des arrivées mais également des départs    Ligue 1 Mobilis: Le programme des rencontres de la 30ème journée    Trump relativise les tirs de missiles nord-coréens    Lotfi Cheriet retournera-t-il à l'Arav ?    Flambée des cours et tension sur les devises en vue    Les itinéraires-bis vers la capitale, les impers noirs ou gris et tous les chemins qui ne mènent pas à Achgabat !    Sahli et Belaïd se retirent de la course    Grève de deux jours à partir de mardi    Venezuela: Guaido refuse tout "faux dialogue" avec Maduro    Téhéran dénonce la surenchère américaine    La police diffuse de nouvelles photos du suspect    Les raisons d'une visite    Transition : la mort de l'article 102    Benflis : "Bensalah et Bedoui sont disqualifiés"    Mellal : "J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive"    Belaïli et l'EST se rapprochent du sacre    Galettes de légumes    5 224 élèves aux examens de 5e    Sachez que…    Le public algérois renoue avec le fado    Baâziz enflamme le public à Dar Abdeltif    Le retour de Kamel Ferrad    Le pessimiste, cet ennemi du bonheur    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    Skikda : Prison ferme pour cinq douaniers    Aïn El Turck pas encore prête pour l'accueil du rush des vacanciers: Les prémices d'un énième échec de la saison estivale    Volley-ball - Coupe d'Algérie messieurs: Le GSP sans problème    Tiaret: Des travailleurs sans salaire depuis 30 mois    Tlemcen: Un cinquième groupe de soutien à Daech démantelé    Le RCD demande à la justice de convoquer Abdelaziz Bouteflika    Cette jeunesse algérienne qu'on entend rugir sur Facebook    Le président Trump effectue une visite au Japon    La liste s'allonge    L'activité en baisse de 85%    Sonatrach peut-elle s'en passer?    Lâche agression d'une fonctionnaire    La Caravane verte contre les feux de forêts    Il fallait y penser    Que faire?    Le Hirak libère les énergies    Des adoptions dans un climat délétère    Asselah offre le maintien à son équipe    Signature imminente de Fékir?    Tahar Djaout était assassiné    2019: l'Année de l'Algérie à Cannes    Abdelkrim Tazaroute lui consacre une biographie Vibrant hommage à Brahim Izri    Plus de 4.750 logements attribués    Où est la promesse du gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelmalek Sellal samedi en visite de travail dans la wilaya de Relizane
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 11 - 2013

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal effectue, samedi, une visite de travail dans la wilaya de Relizane, dans le cadre de la mise en oeuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au cours de laquelle il inspectera un nombre de projets de développement à caractère économique, social et sportif.
Lors de cette visite d'une journée, M. Sellal prendra connaissance de visu de l'état d'avancement des projets de développement dont a bénéficié la wilaya dans les secteurs de l'industrie, de la promotion de l'investissement, de l'agriculture, du développement rural, de l'habitat, de l'urbanisme, de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, des ressources en eau et de la jeunesse et des sports.
Le Premier ministre, qui sera accompagné d'une importante délégation ministérielle, entamera sa visite dans la commune de Hmadna par l'inspection du projet de réalisation de 60 logements sociaux publics et inaugurera un nouveau lycée baptisé au nom du défunt "Benahmed Abdelghani" d'une capacité de 1.000 places pédagogiques.
Dans la même commune, un exposé lui sera présenté par les responsables du secteur de l'agriculture sur l'expérience de la culture de la pomme de terre dans la wilaya.
M. Sellal visitera également le nouveau parc industriel dans la commune de Sidi Khettab où un exposé lui sera présenté sur la stratégie du développement industriel dans la wilaya et d'encouragement de l'investissement et un autre sur le secteur des travaux publics.
En outre, le Premier ministre inspectera, dans la commune de Yellel, le projet d'alimentation de la wilaya en eau de mer dessalée à partir de la station de dessalement d'El Macta (Oran) et suivra un exposé sur le secteur de lÆhydraulique dans la wilaya.
Le programme de la visite du Premier ministre prévoit aussi l'inspection du projet de réalisation de 940 logements publics sociaux au nouveau pôle urbain "Bendaoud" et le lancement du projet de 6.250 logements de même formule.
M. Abdelmalek Sellal visitera le centre universitaire de Relizane où il procédera au lancement du projet de 8.000 places pédagogiques et à la mise en service de la bibliothèque et du restaurant.
Par ailleurs, le Premier ministre procédera, dans la ville de Relizane, à l'inauguration d'une salle omnisports d'une capacité de 3.000 places et suivra un exposé sur la situation du secteur de la jeunesse et des sports dans la wilaya.
M. Sellal se rendra aussi au centre équestre "Ahmed Benbella" de Relizane, où un salon de wilaya sur les produits agricoles est organisé, avant de visiter le nouveau siège de la wilaya. Au terme de sa visite, M. Abdelmalek Sellal présidera une réunion avec les autorités locales élargie aux représentants de la société civile, pour débattre des problèmes qui entravent la dynamique de développement et des voies et moyens de les résoudre.
Relizane aspire à l'édification d'une base économique multipolaire
RELIZANE - La wilaya de Relizane à vocation agricole, qui accueillera samedi le Premier ministre, Abdelmalek Sellal dans le cadre d'une visite de travail et d'inspection, aspire à construire une base économique multipolaire.
Les responsables locaux tendent, à travers cette ambitieuse stratégie, à atteindre les objectifs de développement durable qui satisferont les besoins croissants de ses habitants.
Cette base économique, dont les caractéristiques commencent à se dessiner, repose sur les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, des services, du tourisme et de l'artisanat qui est au centre de ce dynamisme à travers des mesures incitatives et l'octroi d'avantages pour l'attrait des investissements nationaux et étrangers.
Relizane recèle des atouts susceptibles d'atteindre cet objectif du fait de sa position géographique qui fait d'elle un trait d'union d'échange socio-économique entre les wilayas de l'Ouest, du Centre et des Hauts plateaux, en plus de la croissance de son infrastructure de transport terrestre, ferroviaire, de sa proximité des ports d'Oran, de Mostaganem et de Ténès, et aussi de la diversité de son tissu économique, l'abondance de ses eaux et la fertilité de son sol.
Un secteur agricole en plein essor
L'agriculture constitue l'un des secteurs concourant à la construction de la base économique escomptée grâce à l'accroissement des activités agricoles, au développement de certaines filières comme l'élevage bovin, l'aviculture, l'apiculture et l'extension des terres irriguées.
Les terres agricoles de la wilaya, s'étendant sur une superficie de 4.851 kilomètres carrés, sont estimées à 348.000 hectares dont 50.000 irrigués aux périmètres de Mina et Bas Cheliff où une quantité de 78 millions de mètres cubes d'eaux des barrages de Gargar, de Sidi M'hamed Benaouda et Merdja Sidi Abed leur sont destinés.
Parmi les récoltes de la région figurent les céréales avec une production de plus de 2,5 quintaux par an, la pomme de terre (2,4 millions qx), les olives (400.000 qx), les agrumes (1,08 millions qx), les petits pois (260.000 qx), les artichauts (500.000 qx) et autres maraichers commercialisés à travers différentes wilayas du pays.
L'irrigation agricole a contribué à davantage de mise en valeur de terres agricoles estimées, ces dix dernières années, à 2.400 ha, en plus de l'extensionde l'arboriculture fruitière passant de 9.800 ha à plus de 21.000 ha.
L'amélioration du secteur agricole a accompagné le développement desressources animalières surtout les vaches laitières dont le nombre a augmentédurant la même période de 27.500 à 31.250 têtes bovines dont 20.350 vaches laitièresproduisant chaque année plus de 71 millions de litres de lait.
Un parc industriel en prélude à un pôle prometteur
Le processus du développement multipolaire s'est traduit également dans la région par la création en 2012 par un parc industriel dans la commune de Sidi Khettab (20 km au nord de Relizane) transformant le paysage local et ouvrant de nouvelles perspectives de développement global dans la wilaya.
Aménagé sur une superficie de 350 hectares, ce parc constitue la destination la plus attractive de la wilaya pour les investisseurs du pays et de l'étranger.
En moins d'un an, 68 mégaprojets sont en cours de concrétisation dont certains dans le cadre du partenariat étranger.
Ces projets concernent les industries agroalimentaires, le textile, l'acierie, la chimie, le plastique, le montage de véhicules utilitaires et le préfabriqué, générant plus de 38.000 emplois. L'intérêt pour cette zone extensible à 2.700 ha est due à sa position stratégique près de l'autoroute est-ouest, du dédoublement de la voie ferroviaire et du port de la wilaya de Mostaganem.
Ce parc industriel s'ajoute à huit zones d'activités ayant accueilli, dans les neuf dernières années, 454 projets pour un investissement de 416 milliards DA, générant 40.152 emplois. A ce jour, 230 projets sont avalisés.
Parmi les projets prévus d'être réalisés au parc national de Sidi Khettab, qui auront un impact positif sur la wilaya et le pays, ceux de l'unité de fabrication de pipelines de transport des hydrocarbures, de canalisations d'eau, d'une usine de préfabriqué en béton armé, d'une autre de production de pièces de rechange d'électricité et électronique d'automobiles légers et de poids lourds. Le complexe intégré des métiers du textile dont un accord a été signé à la mi mai dernier entre la société de gestion des participations de l'Etat (SGP) des industries manufacturières et le groupe turc "Taipa" est aussi prévu dans ce parc industriel qui devra fournir plus de 10.000 postes d'emploi à lui seul.
Une destination touristique d'excellence
Pour faire de la région un pôle touristique d'excellence, les services compétents à Relizane s'attèlent à l'aménagement des zones d'extension touristique situées à proximité des plans d'eau pour l'accueil de projets de parcs de loisirs où seront pratiqués des sports nautiques, la pêche de plaisance, outre des espaces de repos, de détente et de cure et des restaurants de poissons d'eau douce, entre autres.
Dans cette optique, l'année prochaine verra le lancement d'un complexe touristique, d'une cité de production cinématographique sur les rives du barrage de Gargar dans la daira de Oued Rhiou à l'extrême-est de la wilaya.
Initié par la société "Afrique Univers" en partenariat avec des sociétés étrangères d'Europe et des Etats unis d'Amérique (USA), le projet porte sur la construction d'une cité de production cinématographique et télévisuelle avec 6 studios de tournage, un centre de recherche et d'enseignement, deux écoles de formation, l'une pour la presse et le cinéma et l'autre pour l'hôtellerie, ainsi qu'un parc d'attraction et un aquaparc.
Ce projet pourvoyeur de 15.200 postes d'emploi prévoit aussi trois hôtels, un centre commercial, un centre d'affaires, un centre d'artisanat, des restaurants, des courts de tennis pour abriter des tournois internationaux, un terrain de golf et un centre équestre.
Amélioration des conditions de vie de la population
Les efforts consentis pour le développement de cette wilaya qui était rattachée à Mostaganem avant le découpage administratif de 1984, ont opéré des mutations profondes dans divers domaines contribuant à l'amélioration des conditions de vie des citoyens et répondant aux besoins, notamment en matière d'habitat, de santé, d'eau, d'énergie et d'enseignement.
La wilaya a bénéficié, depuis 1999, d'un programme d'habitat de plus de 83.000 logements de différentes formules ayant contribué à la résorption de l'habitat précaire (RHP), à l'extension urbanistique moderne dans les villes, à la faveur de 3.580 habitations destinées aux zones rurales pour stabiliser la population et encourager le retour de ceux qui les ont quittées durant la décennie noire.
Parmi les indicateurs d'amélioration des conditions de vie des citoyens de la wilaya de Relizane, qui compte 751.000 habitants, il y'a lieu de citer une couverture en réseau de gaz de ville qui a atteint 65 pour cent, en eau potable à 98 pc en zones urbaines et 60 pc en zones rurales, soit une moyenne de 200 litres/jour par citoyen.
Il sera procédé, dans les prochains jours, dans la concrétisation du projet d'alimentation de la wilaya en eau dessalée à partir de la station de dessalement de la Macta (Oran) qui permettra le transfert de 150.000 m3 d'eau par jour s'ajoutant au quota actuel réservé à la wilaya estimé à 135.000 m3/jour.
Le secteur de la santé, qui compte trois hôpitaux dotés d'une capacité de 812 lits, a enregistré une nette amélioration des prestations grâce à la réception de sept polycliniques, cinq unités de transfusion sanguine, un centre intermédiaire de traitement des toxicomanes, en attendant la livraison avant la fin de l'année en cours de l'hôpital d'Ammi Moussa (120 lits).
Il s'agit également du lancement des travaux de réalisation d'un hôpital de 60 lits à Mendès, d'une école paramédicale de 400 places et d'un centre infantile et maternel au chef-lieu de wilaya. En matière d'éducation, il a été procédé durant la même période à la réalisation de 22 lycées, 43 CEM, 49 groupes scolaires et de 83 cantines.
En 2009, Relizane a vu la réception de son centre universitaire qui englobe sept facultés accueillant 11.000 étudiants et qui sera renforcé l'année prochaine par la réception de 8.000 places pédagogiques et d'autres structures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.