Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Rudi Grcia évoque le recrutement de Slimani !    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Slimani, «bon pour le service», signe pour dix-huit mois à Lyon    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Le match à ne pas rater pour les Verts    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Le rabatteur    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Début du vote dans les bureaux itinérants dans certaines wilayas du Sud
Publié dans Algérie Presse Service le 15 - 04 - 2014

L'opération de vote dans les bureaux itinérants a débuté mardi, avancée de 48 heures de la date du scrutin, à travers certaines wilayas du Sud du pays, pour permettre aux populations des zones nomades et enclavées d'accomplir leur devoir électoral dans le cadre de la présidentielle du 17 avril.
L'opération a débuté, en présence de représentants des candidats en lice, dans des conditions normales, au niveau de 35 bureaux itinérants mis à disposition par l'administration à travers les wilayas d'Adrar El-Oued, Bechar et Naâma, et dotés de l'ensemble des conditions matérielles et humaines devant permette aux électeurs de voter dans de bonnes conditions.
Ces bureaux, sillonneront jusqu'à jeudi prochain les zones nomades et reculées à la rencontre des électeurs inscrits sur les listes électorales pour leur permettre de choisir leur favori parmi les six candidats en lice à la présidentielle.
Dans ce cadre, sept (7) bureaux de vote itinérants ont été réservés dans la wilaya d'Adrar pour aller à la rencontre des 5.009 inscrits sur les listes, à travers le territoire de la daïra frontalière de Bordj Badji Mokhtar.
Ces bureaux sont répartis entre les communes de Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine, dont 5 pour la commune de Bordj Badji Mokhtar avec 3.206 inscrits et devant sillonner les centres de vie "Cherif Messaâdia" et "Zighoud Youcef", le centre rural "Abane Ramdane" et les lieux dits Affertita et Oued El-Naga, selon les responsables de la daïra.
Concernant la commune de Timiaouine, deux bureaux itinérants sont prévus pour accueillir les 1.803 électeurs des zones de Tagraout, Akdem, Anchir, Anfenène, Anegzane et Goudène.
Trente-cinq (35) encadreurs et 40 véhicules 4x4 ont été mobilisés pour cette opération afin d'offrir aussi des prestations sanitaires et une couverture sécuritaire et les matériel et documents de vote, ainsi que les moyens de transmission.
Dans la wilaya de Bechar, au Sud-ouest du pays, l'opération a débuté au niveau de deux bureaux itinérants réservés aux populations nomades de la commune frontalière de Béni-Ounif (110 km nord de Bechar), selon la direction de wilaya de la réglementation et des affaires générales (DRAG).
Les deux caravanes de bureaux itinérants vont parcourir la région de cette collectivité locale afin de permette à 1.718 inscrits sur la liste électorale de faire leurs devoir et choisir le prochain président du pays entre les 6 candidats en lice, notamment aux niveaux des zones de Oued-Namous, Oued-Lakhdar, Fendi, Rosf-Ettayab.
La même ambiance est constatée aux niveaux des 7 bureaux itinérants, pour la présidentielle du 17 avril, dans la wilaya d'El-Oued, qui ont été réservés aux populations des zones nomades et reculées des communes de Taleb-Larbi, Douar El-Ma et Benguecha, sur la bande frontalière, et celle d'El-Meghaier dans la région de Oued-Righ. Ces bureaux comptent 2.790 inscrits sur les listes électorales, selon les services de la DRAG.
Le vote a également débuté mardi matin pour les 19 bureaux itinérants prévus à travers 9 communes de la wilaya de Naâma, encadrés par 133 agents et ou sont inscrit 15.339 électrices et électeurs des zones nomades et rurales.
Ces bureaux se répartissent entre les communes de Naâma, El-Biodh, Moghrar et Ain-Sefra (1 bureau chacune), celles de Asla et El-kasdir (2 bureaux chacune), les communes de Ain-Benkhelil et Tiout (3 bureaux chacune) et celle de Sfissifa avec le plus grand nombre de bureaux (5), d'après les données de al DRAG.
L'opération de vote avait débuté, lundi, soit 72 heures réglementaires avant la date du scrutin, au niveau de 46 bureaux itinérants désignés par l'administration publique à travers les zones nomades et enclavées des wilaya d'Ouargla, Illizi, Tindouf et Tamanrasset.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.