FAF-ANEF: quatre conférences en ligne au programme en juillet    Alger: interdiction du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends    Covid19: 434 nouveaux cas, 487 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Covid-19: plus de 2.700 artistes ont bénéficié d'une aide financière    Déclarations glorifiant le colonialisme: les Algériens ne doivent "absolument pas tomber" dans le jeu    MONTAGE AUTOMOBILE EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie apporte des précisions    PRODUITS PHARMACEUTIQUES : L'ARAV prescrit l'arrêt immédiat des campagnes publicitaires    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    DEFENSE : Le général-major Tlemçani à la tête de la 4ème région militaire    MASCARA : Des terres agricoles détournées de leur vocation    MASCARA : Un nouveau directeur à l'hôpital ‘'Yssaad Khaled''    CORONAVIRUS A BECHAR : Des activistes manifestent devant le siège de la wilaya    COVID 19 : Oran sera doté d'un laboratoire d'analyses PCR    Meurtris par le Covid, réprimés par le pouvoir: la double peine des médecins égyptiens    TISSEMSILT : La CNAC à l'écoute des citoyens    Energie: préparation d'une feuille de route axée sur la stratégie énergétique    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES : Un pas vers la reconnaissance par la France de ses crimes    Cheb Khaled rêve d'un Maghreb Uni !    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    Covid-19 à Oran : malgré la hausse du nombre des contaminés, les gestes barrières ne sont pas respectés    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Algérie/France: des avancées sur les questions mémorielles, en dépit de la persistance des voix des nostalgiques de la colonisation    Syrie: l'aide transfrontalière de l'ONU suspendue à une décision russe    La Bourse de Tokyo ouvre en baisse, la résurgence du Covid-19 inquiète    Sétif : protestation des agents de la direction de réalisation des projets de l'ERGR Aurès pour des salaires impayés    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Sabri Boukadoum effectue une visite en Italie    Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    9 juillet 1962    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Chelsea chasse Leicester du podium    Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Voilà que le loup sort du bois    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    Me Meftah : "Deux procès contre Hannachi sont programmés pour le 27 juillet"    Colère et consternation    La FAF tranchera le 15 juillet    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    En attendant un autre ordre de mission    Cap sur un nouveau plan de relance    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tayeb Zitouni insiste, à Sétif, sur le recueil "sans tarder" de témoignages auprès des Moudjahidine
Publié dans Algérie Presse Service le 11 - 01 - 2015

Les témoignages sur la Révolution doivent être recueillis et enregistrés "sans tarder" auprès des Moudjahidine et de tous ceux qui l'ont vécue, a insisté, dimanche à Sétif, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.
Il s'agit aujourd'hui d'une "urgence" au regard de l'âge avancé des acteurs de la guerre de libération nationale, d'autant que l'enjeu est d'écrire l'histoire et de donner des repères aux générations montantes, a souligné en substance le ministre au second jour de sa visite, lors d'une rencontre, au siège de la wilaya, avec des moudjahidine, des ayant droits et des cadres de son département
L'opération de recueil de témoignages à laquelle a appelé le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, doit permettre une écriture "honnête" de l'histoire de l'Algérie, fondée sur des témoignages recueillis de la bouche même de celles et de ceux qui ont participé à la glorieuse Révolution de Novembre, a indiqué M. Zitouni, rappelant que son département n'a pas lésiné sur les moyens pour mener cette opération de façon efficiente.
Selon le ministre, tout ce qui a pu être recueilli jusqu'à aujourd'hui comme témoignages vivants sur la Révolution et tout ce qui a pu être récupéré comme documents et preuves matérielles ornant à l'heure actuelle les musées du pays, "encourage à écrire aisément l'histoire nationale et celle de la Révolution".
La question de l'écriture de l'histoire et de la préservation de la mémoire collective "relève de la responsabilité de tous", a estimé le ministre, insistant à ce propos sur l'association de l'université algérienne, en premier lieu, et de tous les autres secteurs comme l'Education nationale, la Culture, les Affaires religieuses, la Jeunesse, la Formation professionnelle et l'Emploi.
Pour M. Zitouni, l'Algérie, qui se trouve aujourd'hui dans une "situation sensible" née des "velléités de ternir l'image de la Révolution et d'y porter atteinte", a plus que jamais besoin de son peuple et de ses Moudjahidine pour combattre ceux qui sèment le doute quant à la loyauté et aux sacrifices des Chouhada.
Le ministre était auparavant l'invité d'une émission interactive de la radio nationale de Sétif qui lui a notamment permis de dresser un bilan de sa visite d'inspection dans la wilaya des Hauts plateaux. M. Zitouni a souligné sur les ondes de ce média que la responsabilité incombant aujourd'hui à son département, aux autorités locales et à la presse consiste à donner sa "réelle dimension à la Révolution".
Une oeuvre qui requiert, a souligné le ministre, le recueil de témoignages, le recensement complet des camps de concentration et autres centres de tortures qui fleurissaient en Algérie durant la période coloniale, la réédition des oeuvres consacrées à la lutte armée, ainsi que la réalisation de films voués aux grandes figures révolutionnaires et aux grands faits d'armes".
Le ministre avait entamé la seconde journée de sa visite dans la wilaya de Sétif en se recueillant devant la stèle érigée au centre du chef-lieu de wilaya, à Saâl Bouzid, premier martyr des massacres du 8-Mai 1945, avant de rendre visite, en son domicile, au moudjahid Brahim Belarbi.
M. Zitouni a également présidé, aux côtés des autorités locales, une cérémonie de baptisation d'un lycée de la cité Chouf Lekdad (nord de Sétif), du nom du chahid Amar Bouima, tombé au champ d'honneur en 1959.
La veille (samedi), le ministre avait notamment annoncé que tous les centres de repos des Moudjahidine allaient être dotés de moyens audiovisuels modernes et performants destinés à recueillir les témoignages sur la Révolution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.