«Des forces non constitutionnelles gèrent le pays»    «La grève ne doit pas toucher le système pétrolier et gazier»    L'ADE prépare la saison estivale    L'après-Bouteflika a déjà commencé    Bronn forfait face au Swaziland et l'Algérie    Les Verts pour terminer sur une bonne note    Le GS Pétroliers passe en quarts    Saisie de 100 g de cocaïne et 12,5 kg de kif    Saisie de 9 322 comprimés psychotropes    ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Le coup de pied de l'âne    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    2.150 logements AADL-2 livrés le 5 juillet    Refus des visas pour les Algériens    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Les joueurs poursuivent leur grève    Le corps du pilote italien Giovani Stafanit en voie d'évacuation vers son pays    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Cinq partis politiques lancent un «Rassemblement pour une nouvelle République»    Manifestations populaires et perspectives    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les soldes hiver 2015 se poursuivent à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 26 - 01 - 2015

Les soldes hiver 2015 qui dureront du 18 janvier au 28 février prochain, battaient leur plein à Alger et les commerçants du prêt à porter notamment s'attellent à faire la promotion d'un large éventail d'articles.
Se voulant de grand format pour l'occasion, les affiches sont d'ores et déjà au rendez-vous pour attirer une clientèle en quête de "bonnes occasions" sur un tas d'articles composés essentiellement de vêtements et chaussures avant la fin de la saison hivernale.
Toujours dans l'esprit d'appâter le plus grand nombre de clients, les devantures des boutiques ont de suite été placardées des différents taux de réduction qui oscillent entre 20 et 80%.
A Alger, les boutiques et centres commerciaux comme celui de Bab Ezzouar ne sont pas en marge de cet évènement en proposant des tarifs promotionnels même sur des articles de marque mondialement connue.
Cependant, les clients qui flashent sur ces articles de marque tombent immédiatement sous l'effet de surprise dès qu'ils réalisent que l'abaissement des prix est irréel en comparaison avec les prix initiaux.
Dans ce centre, Mme Ratiba qui voulait profiter de ces réductions allant jusqu'à 60% pour l'achat de vêtements d'hiver pour sa fille, s'est dit fort étonnée de voir, après un simple calcul effectué avec son mari, que ces soldes sont fictives.
Elle a indiqué avoir tenté de trouver une explication à cela auprès des vendeurs mais en vain, estimant que cette opération était une arnaque.
Entre autres signes de tromperie, il y a lieu de souligner le fait d'exposer des articles soldés avec le reste des articles proposés à la vente. En période de soldes, un espace doit être impérativement réservé aux articles soldés, stipule la loi.
Pis encore et contrairement au règlement, les vendeurs vont jusqu'à suggérer la vente de deux articles et un troisième gratuit.
Concernant les activités des commerçants lors de cette période de soldes, Mohamed, fonctionnaire dans une administration et au fait de l'opération, a déclaré qu'elles allaient à l'encontre du règlement en vigueur, relevant que la période définie par la tutelle n'est pas respectée. Celle-ci reste tributaire du bon vouloir du commerçant et n'est nullement régie par la décision de la direction du commerce.
Le responsable du service de la répression de la fraude et de la protection du consommateur à la direction de wilaya du commerce, Mohamed Hadjal, a fait savoir que 191 autorisations avaient été délivrées au titre de la période des soldes d'hiver pour l'année 2015 (18 janvier-28 février).
Cette autorisation intervient conformément au décret exécutif 205-06 (2006) fixant les conditions et les modalités de réalisation des ventes en soldes, des ventes promotionnelles, des ventes en liquidation de stocks, des ventes en magasins d'usines et des ventes au déballage.
L'agent économique désirant réaliser des ventes en soldes doit déposer, auprès du directeur de wilaya du commerce territorialement compétent, une déclaration accompagnée des pièces requises, notamment la liste et les quantités des biens devant faire l'objet des ventes en soldes et un état reprenant les réductions de prix à appliquer ainsi que les prix pratiqués auparavant.
Tout dépôt de dossier conforme donne lieu à la délivrance, séance tenante, d'une autorisation qui permet à l'agent économique d'entamer les ventes en soldes pour une durée de six (6) semaines consécutives.
Tout agent économique concerné doit rendre publics, par voie d'affichage sur la devanture de son local commercial et par tous autres moyens appropriés, les dates de début et de fin des ventes en soldes, les biens concernés, les prix pratiqués auparavant et les réductions de prix consenties qui peuvent être fixes ou graduelles.
Il est également tenu d'exposer les biens devant faire l'objet des ventes en soldes à la vue de la clientèle séparément des autres biens.
La période de délivrance des autorisations se poursuit toujours et les agents de contrôle veillent à ce que les commerçants soient munis de ce document avant d'entamer les ventes en soldes.
Tout manquement aux lois en vigueur en la matière peut valoir aux contrevenants jusqu'à la fermeture de leur local.
En 2014, plus de 300 autorisations avaient été délivrées aux commerçants de la wilaya d'Alger, au titre de la période hivernale des soldes, contre près de 400 autorisations en 2013 (soldes d'hiver et d'été).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.