Les condoléances de la CAF pour Pape Diouf    Le Conseil de sécurité prévoit un briefing sur le Sahara occidental en avril    Le confinement partiel étendu à quatre wilayas    Algérie : procès d'un système militaire.    TRIBUNAL DE SIDI MHAMED : Abdelghani Hamel condamné à 15 ans de prison    Covid-19: le groupe public "Getex" compte se lancer dans la confection des masques de protection    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Prime exceptionnelle pour les personnels de la santé publique    ORAN : Le bilan du Coronavirus grimpe à 44 cas et un décès    EDUCATION NATIONALE : Prolongation des vacances scolaires du printemps    Lancement de fabrication de bavettes au niveau des centres de formation professionnels de Médéa    UN DECRET A ETE SIGNE HIER : Le président Tebboune gracie 5037 détenus    Naftal réaffirme le maintien de l'ouverture des stations-service et la disponibilité du carburant    Pandémie COVID-19 et devenir du football algérien    Il n'y a personne à la barre du navire    L'heure est plus que jamais à la sérénité, à la lucidité, à la mobilisation…..    MON PAYS TIENDRA LE COUP BON GRE, MAL GRE.    RSF : "C'est une atteinte aux droits fondamentaux et une mise en danger"    L'autre visage des Ultras du MCO    Milan AC : Sans Maldini et Boban, Ibrahimovic veut partir    Une trentaine de boulangeries ont fermé leurs portes à Oran    Les clarifications du P-DG de Cevital    Rapprochement entre les USA et la Russie pour amortir la crise    Le jour où Bouteflika a capitulé    GM et Ford contraints de produire des respirateurs    Premières condamnations de spéculateurs    Ce que préconise Touring de Belgique pour les conducteurs    Le wali de Mascara contrôlé positif    "La Maison indigène" revisitée par Leon Claro    Confit libyen : Une mission militaire de l'UE pour contrôler l'embargo sur les armes    Syrie : Troubles dans une prison des détenus de Daesch    ASO Chlef : Une aide de 3 mds accordée par l'ECDE    Tchad : Offensive militaire contre Boko Haram    Bethioua: Plus de 91quintaux de farine saisis dans un garage    Mostaganem: Trois corps repêchés et 13 haraga secourus    Sous la pandémie couve le nouveau monde    NOS RIZIERES PLETHORIQUES    Jeux méditerranéens 2021: Les JM d'Oran officiellement reportés à 2022    Covid-19 : Rapatriement des Algériens bloqués en Turquie dans deux ou trois jours    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    Ouverture d'un compte courant postal de solidarité pour les dons    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    L'infrangible lien…    Les feuilles de l'automne    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les soldes hiver 2015 se poursuivent à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 26 - 01 - 2015

Les soldes hiver 2015 qui dureront du 18 janvier au 28 février prochain, battaient leur plein à Alger et les commerçants du prêt à porter notamment s'attellent à faire la promotion d'un large éventail d'articles.
Se voulant de grand format pour l'occasion, les affiches sont d'ores et déjà au rendez-vous pour attirer une clientèle en quête de "bonnes occasions" sur un tas d'articles composés essentiellement de vêtements et chaussures avant la fin de la saison hivernale.
Toujours dans l'esprit d'appâter le plus grand nombre de clients, les devantures des boutiques ont de suite été placardées des différents taux de réduction qui oscillent entre 20 et 80%.
A Alger, les boutiques et centres commerciaux comme celui de Bab Ezzouar ne sont pas en marge de cet évènement en proposant des tarifs promotionnels même sur des articles de marque mondialement connue.
Cependant, les clients qui flashent sur ces articles de marque tombent immédiatement sous l'effet de surprise dès qu'ils réalisent que l'abaissement des prix est irréel en comparaison avec les prix initiaux.
Dans ce centre, Mme Ratiba qui voulait profiter de ces réductions allant jusqu'à 60% pour l'achat de vêtements d'hiver pour sa fille, s'est dit fort étonnée de voir, après un simple calcul effectué avec son mari, que ces soldes sont fictives.
Elle a indiqué avoir tenté de trouver une explication à cela auprès des vendeurs mais en vain, estimant que cette opération était une arnaque.
Entre autres signes de tromperie, il y a lieu de souligner le fait d'exposer des articles soldés avec le reste des articles proposés à la vente. En période de soldes, un espace doit être impérativement réservé aux articles soldés, stipule la loi.
Pis encore et contrairement au règlement, les vendeurs vont jusqu'à suggérer la vente de deux articles et un troisième gratuit.
Concernant les activités des commerçants lors de cette période de soldes, Mohamed, fonctionnaire dans une administration et au fait de l'opération, a déclaré qu'elles allaient à l'encontre du règlement en vigueur, relevant que la période définie par la tutelle n'est pas respectée. Celle-ci reste tributaire du bon vouloir du commerçant et n'est nullement régie par la décision de la direction du commerce.
Le responsable du service de la répression de la fraude et de la protection du consommateur à la direction de wilaya du commerce, Mohamed Hadjal, a fait savoir que 191 autorisations avaient été délivrées au titre de la période des soldes d'hiver pour l'année 2015 (18 janvier-28 février).
Cette autorisation intervient conformément au décret exécutif 205-06 (2006) fixant les conditions et les modalités de réalisation des ventes en soldes, des ventes promotionnelles, des ventes en liquidation de stocks, des ventes en magasins d'usines et des ventes au déballage.
L'agent économique désirant réaliser des ventes en soldes doit déposer, auprès du directeur de wilaya du commerce territorialement compétent, une déclaration accompagnée des pièces requises, notamment la liste et les quantités des biens devant faire l'objet des ventes en soldes et un état reprenant les réductions de prix à appliquer ainsi que les prix pratiqués auparavant.
Tout dépôt de dossier conforme donne lieu à la délivrance, séance tenante, d'une autorisation qui permet à l'agent économique d'entamer les ventes en soldes pour une durée de six (6) semaines consécutives.
Tout agent économique concerné doit rendre publics, par voie d'affichage sur la devanture de son local commercial et par tous autres moyens appropriés, les dates de début et de fin des ventes en soldes, les biens concernés, les prix pratiqués auparavant et les réductions de prix consenties qui peuvent être fixes ou graduelles.
Il est également tenu d'exposer les biens devant faire l'objet des ventes en soldes à la vue de la clientèle séparément des autres biens.
La période de délivrance des autorisations se poursuit toujours et les agents de contrôle veillent à ce que les commerçants soient munis de ce document avant d'entamer les ventes en soldes.
Tout manquement aux lois en vigueur en la matière peut valoir aux contrevenants jusqu'à la fermeture de leur local.
En 2014, plus de 300 autorisations avaient été délivrées aux commerçants de la wilaya d'Alger, au titre de la période hivernale des soldes, contre près de 400 autorisations en 2013 (soldes d'hiver et d'été).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.