Les graves accusations de Baâdji    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    Un limogeage et des interrogations    Importation de véhicules : Le Président Tebboune ordonne la révision immédiate du cahier des charges    L'Algérie sur la bonne voie en Afrique    Le défi de la qualité    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Tapis rouge pour Mahmoud Abbas    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    Lancement de la vaccination à domicile    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Le dernier vol du colibri !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Le sélectionneur de l'Egypte Queiroz évoque l'Algérie    ASM Oran : El Djemîa en route vers le purgatoire !    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Longue chaîne létale    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Haaland peste contre l'arbitrage    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    «Soula» de Salah Issaâd en compétition    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Le FLN increvable    Le FFS fait son bilan    Augmentation pénalisante des prix    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La JSS se débarrasse des grigris des Ghanéens    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    «Nous avons atteint nos objectifs»    L'ascension fulgurante du Front el Moustakbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Publication : "Constantine, mémoire d'un théâtre", une plongée dans l'histoire du TRC
Publié dans Algérie Presse Service le 11 - 11 - 2015

Avec son ouvrage "Constantine, mémoire d'un théâtre - 1974-2014", Mohamed Ghernaout offre une exquise plongée dans l'univers du théâtre régional de Constantine, de sa riche histoire, de ses pièces-culte et de ses troupes mythiques formées d'artistes exceptionnels.
Luxueusement relié, aéré, d'une lecture facile, constellé de photographies dont quelques-unes constituent de précieux documents, le livre de Ghernaout, rédigé en langue arabe, ne manquera sûrement pas de tirer quelques larmes aux plus nostalgiques, de tous ceux qui n'ont jamais oublié "Etbaâ Ifessed Etbaâ" de Ben Johnson, une pièce mise en scène en 1974 par Noureddine El-Hachemi, servie par une distribution à faire rêver avec, entre autres comédiens, Sonia, Mohamed Fellag et Dlamel Marir.
Fruit d'un énorme travail de recherche, l'ouvrage qui reproduit toutes les affiches des pièces montées par le TRC depuis sa création (il a succédé au TRAC, ou théâtre régional de l'Est), donne, en plus d'un résumé, une fiche technique détaillée de l'oeuvre, de sa distribution, de ses auteurs et mêmes des techniciens qui l'ont "fabriquée" loin des feux des projecteurs.
De "Hada Idjib Hada" de Amar Mahsen (1976) avec, comme vedettes, entre autres comédiens, Djamel Dekkar, Fatima Helilou, Abdelhamid habbati et autre Allaoua Zermani, à "Sanaâ El Khayal" de Yacine Tounsi (2014), avec Salah-Eddine Torki, Hamza Litim et Yasmine Abassi, en passant par les inoubliables "El Boughi" de Hassan Boubrioua (2003), avec Fatiha Soltane, Nadia Talbi et Abdelhamid Habbati, "Khatt Ermal" de Amar Mahsen (1993), avec Hassen Benzerari, Allaoua Zermani et Smaïl Hamlaoui,(1984), "El Adjouad" de Mohamed-Tayeb Dehimi (2011), avec Mohamed Delloum et Hassan Benaziz, "Rih Samsar" de Amar Mahsen (1979), avec Antar Hellal, Abdelhamid Hebatt et Aïssa Reddah, et tant et tant d'autres reliques, l'auteur embarque le lecteur dans une machine à remonter le temps dont il n'est pas facile de descendre.
Le livre de Ghernaout ne manque pas non plus de remettre en lumière ces comédiens et ces comédiennes qui "crevèrent" les écrans de télévision avec la série-culte "Aâssab oua Aoutar" que l'on cherche encore (et que l'on devrait chercher encore bien longtemps) à égaler.
Pour donner un caractère encore plus complet à son livre, Mohamed Ghernaout, actuel responsable de la communication du TRC, a illustré son ouvrage (en distribution gratuite) des photographies de tous les comédiens qui ont foulé les planches des théâtres du pays (et d'ailleurs) sous les couleurs du TRC.
Des acteurs talentueux à l'image de Sid-Ahmed Agoumi, Noureddine Bechkri, Atika Belazma, Abdelkrim Boukaârar, Fouzia Mezhoud, Sonia Mekkiou, Yamina Djelloul (Chaba Yamina) et autres Tin-Hinan, Hassan Benzerari, Allaoua Zermani et Antar Hellal, sont ainsi rappelés au bon souvenir des lecteurs.
Mohamed Ghernaout (56 ans), diplômé de l'Ecole nationale des Beaux-arts, aura laissé, pour la postérité, plus qu'un simple livre : un véritable et précieux outil de référence pour tous les férus du 4ème art en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.