Le ras-le-bol    Allez-y tout doucement Messieurs !    Exportation: Les aveux du président de l'ANEXAL    Internet: Le très haut débit arrive    L'Europe sommée de faire allégeance à Trump    Conférence internationale sur la sécurité: La fracture de l'Occident    MC Alger: Des ratages à tous les niveaux    Le Complexe olympique de Belgaïd aborde sa dernière ligne droite: Le poids des «aberrations» du passé et des «fausses» réserves    RC Relizane: Latrèche démissionne, Beldjilali limogé    Bouira: Deux hommes se tuent en parapente    Prescription des traitements d'oncologie innovants: Le ministère de la Santé revoit sa copie    80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole: Oran, pour un hommage aux réfugiés républicains    Le terroir algérien à l'honneur: Une semaine gastronomique de la ville d'El Oued à l'hôtel Royal    Commémoration de la Journée du Chahid    Le NC Magra résiste au RC Relizane    La France domine la compétition, l'Algérie au tableau des 32    Tunisie - Algérie 1-1 en amical    La révolution algérienne, un exemple pour la liberté des peuples    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    Djalleb promet plus de facilitations pour les jeunes    Certaines revendications des syndicats ne relèvent pas des compétences du ministère    Bordj-Menaiel expose ses problèmes    L'auteur du crime de Bendaoued placé en détention préventive    Réformes politiques et économiques    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Un plan d'aménagement urbain en phase de maturation    Tartit, le désert au féminin pluriel    Ou l'histoire d'un amour impossible    Soirée targuie avec Tikoubaouine    17 millions de dinars dérobés !    Horreur à Haouch El Makhfi    Un terroriste arrêté à Alger    Selon Moscou : Un coup d'Etat militaire au Venezuela devient une priorité des USA    L'opposition cherche toujours un candidat    Chine : Les prix ralentissent, la crainte d'une déflation monte    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    Agence nationale de l'aviation civile : Contrôle, régulation et supervision sont ses missions essentielles    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    Oran a son orchestre symphonique    14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La place qu'occupe l'université reflète les efforts de l'Etat pour le développement de l'enseignement supérieur
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 02 - 2016

ABBES - Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a indiqué samedi à Sidi Bel-Abbès que la place qu'occupe l'université algérienne reflète les efforts de l'Etat pour le développement de ce secteur.
Animant une conférence de presse lors de sa visite dans la wilaya, M. Hadjar a souligné que sur 20 universités du Maghreb, 12 universités algériennes occupent les premières places, ce qui représente un indice positif du progrès constaté dans ce secteur.
L'université algérienne adopte des méthodes modernes pour se faire connaître au niveau mondial et maîtrise les mécanismes qui mettent en exergue son activité, ce qui l'améliore d'une année à l'autre.
L'Etat accorde une grande importance au secteur et soutient ses projets en vue de développer l'université et la recherche scientifique, a ajouté le ministre indiquant qu'un budget de plus de 4 % par rapport à l'année dernière a été consacré au secteur de l'enseignement supérieur, en vue de soutenir ses projets.
Il a cité, dans ce sens, les structures universitaires en cours de réalisation ou en cours et en voie de lancement à travers le territoire national.
Tahar Hadjar a salué l'université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès qu'il considère comme "pilote" disposant de tous les moyens et structures homogènes et complémentaires lui ayant permis de réaliser de bons résultats en enseignement scientifique, d'occuper la première place pour la deuxième fois consécutive en matière de recherche scientifique au niveau national et Maghrebin et de se frayer une bonne place au classement arabe et mondial.
Cet établissement d'enseignement supérieur occupe la 27ème place au niveau africain, la 1.725ème sur 27.000 universités dans le monde, ce qui renseigne sur les grands efforts déployés par ses encadreurs (enseignants, chercheurs).
Au sujet de la recherche scientifique, le ministre a fait savoir qu'il existe de larges programmes nationaux dans divers domaines, à l'instar de l'agriculture, la santé, l'industrie, l'économie où le ministère recense un total de 34 PNR s'articulant autour de l'ouverture du champ pour sortir de la théorie vers la pratique et aider les étudiants dans leurs recherches scientifiques au sein des entreprises.
A une question concernant la relance de l'activité sportive universitaire, M. Hadjar a annoncé l'organisation d'un grand regroupement, en mai prochain à Oran, qui sera ponctué par le coup d'envoi de championnats universitaires dans différentes disciplines sportives et activités culturelles, en plus de la tenue de rencontres entre clubs universitaires. Des prix seront décernés aux universités qui se distinguent par leurs innovations, en vue d'inciter les étudiants à la créativité, la production et l'échange entre universités dans l'Est, l'Ouest, Centre et le Sud du pays.
Par ailleurs, le ministre a estimé que l'université qui est "politisée par nature" est une tribune de dialogue de manière scientifique et civilisée.
Il en veut pour preuve la présence de l'université dans le débat sur le projet de révision de la Constitution adopté, faisant remarquer que la plupart des opinions émanaient d'enseignants plus que de politiciens.
Le ministre a inspecté, lors de sa visite dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, plusieurs projets en cours de réalisation dont ceux d'une cité universitaire, d'une bibliothèque centrale, d'une résidence, saluant la qualité des structures dotées de commodités, notamment des annexes communales, postales et d'assurance sociale.
Au terme de sa visite, il a annoncé qu'au titre de la prochaine rentrée universitaire, une école supérieure nationale d'agriculture sera ouverte à l'université de Sidi Bel-Abbès partant des atouts et potentialités agricoles importantes de la wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.