Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Produits alimentaires: nécessité d'accélérer la réalisation du marché de gros de Baba Ali
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 04 - 2016

Le ministre du Commerce, Bakhti Belaib, a estimé nécessaire jeudi d'accélérer la réalisation du marché de gros des produits alimentaires à Baba Ali (Birtouta) en remplacement du marché de Gué de Constantine (ex Semar).
M. Belaib a indiqué lors d'une rencontre avec les commerçants de ce marché au siège de l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) qu'une assiette foncière de 80 hectares à Baba Ali (Birtouta) à proximité de l'autoroute pour abriter cet espace commercial qui sera réalisé conformément aux critères internationaux.
Il a été convenu avec les commerçants qui prendront en charge le financement du projet de créer une entreprise qui s'occupera au design et de la réalisation, selon le ministre qui a annoncé également l'association de la société de réalisation et de gestion des marchés de gros des fruits et légumes (MAGRO) qui ‘‘détient une expérience à la réalisation de ces projets'‘.
Il n'a pas exclu cependant, la possibilité d'une contribution du gouvernement à la réalisation du marché si les commerçants ne parvenaient pas à assurer son financement intégral, affirmant qu'il suivra personnellement la réalisation de cet espace commercial pour aplanir tous les obstacles qui entraveraient sa réalisation conformément aux instructions du Premier ministre, Abdelmalek Sellal.
D'autre part, M. Belaib a souligné que la réalisation de ce marché était une expérience pilote pour la réalisation à l'avenir d'autres marchés similaires dans le but de mettre fin définitivement aux marchés informels.
Le marché ‘‘Semmar'‘ considéré comme le plus important marché des produits alimentaires compte 800 commerçants et offre plus de 20000 emplois, selon les chiffres de l'UGCAA.
Edifié depuis plus de 20 ans, ce marché s'est étendu de manière informelle.
La Direction du commerce d'Alger a dénombré dans le cadre d'un recensement des commerçants de ce marché pour leur permettre de bénéficier de locaux à l'intérieur du nouveau marché, près de 450 commerçants détenteurs d'un registre de commerce (65% du nombre global).
Cependant, la direction a constaté que, pour différentes raisons, de nombreux commerçants ne possédaient pas de registre de commerce. Aussi, elle a décidé d'élaborer deux listes, la première comportant les noms de commerçants ayant un registre de commerce de façon régulière et la deuxième les noms de ceux n'ayant pas renouvelé leurs registres.
La deuxième liste sera étudier au cas par cas pour s'assurer de habilité des commerçants à bénéficier d'un local au marché de Baba Ali.
M. Belaib a insisté dans ce sens sur la nécessité de construire un marché qui peut accueillir tous les commerçants détenant un registre de commerce pour pouvoir ensuite étudier les cas des autres et d'intégrer ceux qui le méritent dans la nouvelle structure.
Le secrétaire général de l'UGCAA, Salah Souilah a affirmé pour sa part la nécessité d'accélérer la réalisation du nouveau marché de produits alimentaires et de respecter les délais de réalisation (deux ans), affirmant l'engagement des commerçants à financer cette structure commerciale.
M. Souilah a toutefois émis des réserves concernant l'implication de la société publique Magro dans la réalisation de ce marché d'autant que cette dernière avait accusé des retards dans la livraison des huit marchés qu'elle devait réaliser, selon lui.
Le secrétaire général de l'UGCAA a préconisé par ailleurs l'implication d'entrepreneurs privés pour la réalisation du projet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.