L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    "Il faut le protéger ainsi que tous les innocents"    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le CR Témouchent accède, Zaouia et le SCAD en stand-by    Migné compte sur son collectif pour contrer l'Algérie et le Sénégal    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Le tournant    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les projets de routes ne seront plus engagés à l'avenir sans des études techniques exhaustives
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 05 - 2016

Le ministre des Travaux Publics, Abdelkader Ouali, a affirmé mardi à Mila que les futurs projets de routes et d'ouvrages d'art ne seront plus engagés sans que des études techniques exhaustives et complètes ne soient élaborées afin d'éviter les mauvaises surprises et les pertes financières et économiques.
Le ministre qui a suivi à Bouhatem un exposé sur les glissements de terrain à Mila a préconisé d'exiger dans le cahier des charges des projets routiers l'élaboration d'une annexe portant études géotechniques.
Il a également affirmé que son département est en train d'élaborer des études pour concevoir une carte nationale des zones exposées aux glissements de terrain à travers le pays dans 18 wilayas.
Des moyens et mécanismes seront mis en place pour suivre l'évolution de ce phénomène et son impact, a-t-il assuré indiquant qu'un système d'information géographique assurera la surveillance des zones exposées aux glissements.
A Mila, les glissements de terrain occasionnent annuellement des pertes considérables au secteur des travaux publics imposant la mobilisation de ressources financières supplémentaires pour en traiter les effets.
A Tassadabe Heddada, M. Ouali a inspecté les travaux de renforcement de 58 km de routes nationales. Il a salué à l'occasion l'exécution totale du programme sectoriel accordé à la wilaya qui a mobilisé 19 milliards DA du plan quinquennal 2010/2014.
Sur le chantier de réalisation d'un viaduc sur Oued El Manar sur les limites des wilayas de Mila, Jijel et Sétif accusant une retard de 8 mois sur les délais initiaux, M.Ouali a accordé un délai d'une semaine à l'entreprise étrangère pour concevoir un plan précis pour les travaux restant.
Toutes les entraves techniques liées au transfert des réseaux et la libération de la galerie étant désormais levées, aucun retard ne sera justifié, a affirmé le ministre aux responsables de l'entreprise Croate.
Sur le même site, le ministre a ordonné la mise sur pied d'une commission de coordination composée d'experts et responsables des directions des travaux publics des wilayas de Mila, Jijel et Sétif pour suivre les travaux des ouvrages prévues dans le cadre du projet de l'autoroute devant relier El Eulma (Sétif) au port de Djendjen (Jijel) appelé à désenclaver cette région et la relier à l'autoroute Est-ouest.
Le ministre a exprimé sa satisfaction de la réalisation de 10 unités de surveillance et d'intervention sur les routes dans la wilaya de Mila qui devra en compter 15 d'ici fin 2016. Il a également relevé que ces unités peuvent être orientées vers l'aménagement de voies urbaines et rurales.
Lors de la visite du viaduc de Oued Dhib dans la région de Béni Haroun, le ministre a insisté sur la surveillance permanente des grands ouvrages d'art pour ‘‘palier à tout imprévu''. A Oued Athmania, M. Ouali a suivi deux exposés sur le renforcement des RN-79 et RN-105 entre Mila et les limites de la wilaya de Constantine et entre Sidi Khelifa et l'autoroute Est-ouest.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.