Les réactions divergent entre optimisme et hésitation    «La qualité des candidatures définira le taux de participation»    Les lois relatives au régime électoral et à l'Autorité indépendante des élections promulguées au Journal officiel    Lamiri appelle à soutenir le pouvoir d'achat du citoyen    Redonner confiance et rapprocher l'Etat du citoyen, par une réelle décentralisation    Nouveaux horaires des trains de banlieue algéroise    La guerre en Syrie est officiellement terminée    Le MC Alger revient avec une précieuse victoire d'Oran    Ultime dérogation pour Cherif El Ouezzani, le CA au box des accusés    «La JSK réalise une nouvelle progression»    Slimani en tête du classement des meilleurs joueurs de la L1    Un artisan au service de l'éducation    L'Etat a construit des milliers de logements mais la crise perdure :    Les jeunes d'une agglomération secondaire réclament une aire de jeu    Pour les passionnés de fantastique    Une chaîne exclusivement dédiée aux pays du Maghreb    Un festival pour la promotion des traditions méditerranéennes    Algérie-Grande Bretagne: Le Royaume-Uni pour l'élargissement des relations économiques avec l'Algérie    Production de pétrole, attaques de drones en Arabie: le Brent atteint un niveau sans précédent depuis 30 ans    Stabilité et épanouissement de la nation    JM Oran-2021: Le logo officiel de la 19e édition sera présenté ce mardi    Election présidentielle: Discours du chef de l'Etat à la Nation (Texte intégral)    Ramaphosa veut rassurer les pays africains    Nouveau prix pour la Clio 4 GT Line    Honda présente la Honda e    Mohamed Djemai se retire du FLN    Enquêtes dans les écoles    On se trompe de dépouilles !    Un déficit de 4,41 mds de dollars    Psychotropes : en finir avec l'anarchie    3 prévenus placés en détention provisoire    MORTS PAR NOYADE ET PAR MONOXYDE DE CARBONE : Huit personnes décédées en 24 heures    CEM ‘' MOHAMED LAKHAL ‘' DE KHARROUBA : Les enseignants dénoncent la surcharge des classes    Plaidoyer pour une loi sur l'acquisition de tableaux    Sortir ...sortir ...sortir ...    Bull, portrait d'une Amérique à l'abandon, couvert de récompenses    Pour des mesures urgentes en matière d'éducation    JSK : Il a réussi son premier match international… : Mebarki s'affirme !    CRB : Coupe de la CAF, le plus dur reste à faire à Alger    Faible taux de participation et indécision totale    Le chef Raoni proposé au prix Nobel de la paix    Kagame veut éjecter l'Afrique du Sud des instances de l'UA    Sous le signe de l'amitié algéro-italienne    Suppression de la règle 51/49: Le débat est lancé    Football - Ligue 2: Le DRBT rejoint le duo de tête    Mohamed Chorfi à la tête de l'Autorité de surveillance des élections    Conclave wali-chefs de daïras et P/APC: Des mesures urgentes pour parer à d'éventuelles inondations    Analyse: Invitée au G7… L'Afrique n'a-t-elle vraiment fait que de la figuration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une rencontre sur "la révolution des Zaâtcha et la résistance de Cheikh Bouziane" bientôt à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 11 - 2016

Une rencontre sur "la révolution des Zaâtcha et la résistance de Cheikh Bouziane" dans la région de Biskra au 19ème siècle, sera bientôt organisée à Alger, a annoncé à Mila, Mohammed Abbad, président de l'association "Mechaâl Echahid".
Au cours de son intervention vendredi soir dans l'émission "Nostalgia" sur les ondes de la radio locale de Mila, M. Abbad a indiqué que cette rencontre qui sera animée par des historiens et des spécialistes sera tenue le 16 novembre au forum du quotidien El Moudjahid pour commémorer la résistance populaire contre le colonisateur français et la résistance populaire du Cheikh Bouziane en 1849 à l'oasis des Zaatcha, située près de Biskra.
Le 26 novembre1849, 8000 soldats français dirigés par le général Herbillon ont perpétré un véritable massacre contre la population de l'oasis et les combattants de la résistance qui se sont opposés à l'oppression, affirment des historiens qui soulignent également que l'armée coloniale a décimé 10 000 palmiers.
Après l'arrestation du Cheikh Bouziane et son fils âgé de six ans ainsi qu'un certain nombre de ses partisans, l'armée française a exécuté les capturés et leurs têtes ont été exposées sur les portes de Biskra pendant plusieurs jours en représailles à la résistance populaire dans cette région, a-t-on encore noté.
Les crânes des résistants, Cheikh Bouziane, de son fils et de Moussa Derkaoui ont été transférés au musée d'histoire naturelle de Paris (France), où ils y sont jusqu'à aujourd'hui, a-t-on dit.
Les appels se sont multipliés, en Algérie comme en France revendiquant la restitution des crânes des résistants algériens, au 19ème siècle, au début de la colonisation française, et dont les restes mortuaires demeurent au musée français, rappelle-t-on.
Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, avait déclaré que l'Etat algérien œuvre à rapatrier les crânes des résistants algériens, rappelle-t-on.
Des sources médiatiques ont affirmé, à ce sujet, la présence de pas moins de 37 crânes de résistants algériens, entre autres celui de Cheikh Mohammed Lamdjed, Ben Abdelmalek (connu sous le nom cheikh Charif Boubaghla) et Mohammed Ben Allal Ben Moubarak, (proche collaborateur de l'émir Abdelkader) ainsi que Si Mokhtar Ben Kadiodar Titraoui et Aissa El Hammadi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.