PSG : Pochettino s'exprime pour Neymar    Extinction de l'action publique dans l'affaire Tabbou    Barça : Koeman tranquille pendant deux jours    Bordj Bou Arréridj : Retard dans le versement des cotisations    Les micro-entreprises appelées à s'inscrire    Le gouvernement envisage une protection policière pour les députés    Italie : deuxième tour des élections municipales à Rome    L'UGTT appelle à présenter les objectifs    Fin des procès par visioconférence à Oran    Brahim Laâlami transféré à la prison de Bouira    Près de 300 harraga secourus en mer par les Espagnols    Le Cnapeste s'alarme de la dégradation de la situation des enseignants    Massacres du 17 octobre 1961 : Fatima, la fille du fleuve, une BD contre l'oubli    Nombreux appels à la désescalade    Issine ? Connais pas !    Tebboune déclare la guerre aux spéculateurs    Un nouveau concept sur le marché des assurances    Paqueta croit aux chances du Chabab    Medaouar assure que «rien n'est officiel»    Milan prend la tête après un samedi renversant    Le MSP menace de se retirer    Le chef de l'état se recueille au sanctuaire du Martyr    Benbouzid «corrige» l'OMS    «Rien n'a été fait en matière de prévention»    Cherchem    «L'informel ? Un danger pour la sécurité du pays»    Présentation à Alger d'une pièce théâtrale sur la Révolution algérienne    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Croissance factice    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Les néo-harkis reviennent cette semaine    «Il n'y a pas de petits ou de grands pétards»    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Une loi pour protéger les institutions    Où finira robert Lewandowski?    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    Un langage et des paradoxes...    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Alger: une grande parade à l'occasion de la fête de l'indépendance
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 07 - 2017

Plus de 6000 participants ont pris part mercredi à Alger à une parade organisée dans le cadre des festivités officielles célébrant le 55ème anniversaire de la fête de l'indépendance et de la jeunesse, rappelant à l'assistance les hauts faits de l'indépendance le 5 juillet 1962.
A cette occasion, la chorale de la protection civile a entonné des chants patriotiques tels que l'hymne national et bien d'autres commémorant l'indépendance nationale.
Les jeunes sont venus en masse assister à la parade sous les regards de nombre de moudjahidine qui ont salué l'assistance pour l'hommage qui leur a été rendu. La chaleur qui a marqué la journée n'a pas empêché les jeunes d'exprimer leur joie de ce jour grandiose brandissant l'emblème nationale.
La parade a retracé les pans de l'histoire, la mémoire du peuple algérien et ses sacrifices pour arracher son indépendance le 5 juillet 1962. Elle s'est déroulée en présence des membres du Gouvernement dont le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, le Wali d'Alger et la majorité des ambassadeurs et représentants du corps diplomatique accrédité à Alger et d'autres personnalités historiques et nationales.
Les participants ont exposé des photos reflétant la diversité du patrimoine culturel algérien à travers des troupes de fantasia et groupes folkloriques venus de différentes régions du pays dont 1.000 cavaliers de Tiaret et M'sila ainsi que des troupes venues notamment des fins fonds du Sahara, de l'Algérois, des Ouled Nail ainsi que d'autres régions. La Djebba constantinoise et le Haik Algérois étaient également à l'honneur.
Outre ces festivités qui ont marqué la profondeur de l'Algérie dans ses traditions, sa singularité et les réalisations des anciens moudjahidine, des Scouts musulmans algériens et des associations sportives et culturelles, Les réalisation de l'Algérie d'aujourd'hui ont été également prévues dans différents domaines économiques et de prestations de services à travers des stands d'exposition qui ont représenté le développement local de la capitale dans différents domaines.
Des troupes sportives jeunes se sont succédée aux côtés de celles des orchestres de cuivre des différentes communes de la capitale pour démontrer une nouvelle génération qui est l'espoir et l'aspiration de l'Algérie de demain, une Algérie qui commémore aujourd'hui une journée mémorable, le 5 juillet, en sillonnant les rues d'Alger et brandissant les drapeaux, emblème de l'Algérie indépendante.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.