Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





50 partis politiques s'apprêtent à entamer la campagne électorale en prévision des Locales du 23 novembre
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 10 - 2017

Lors de ces échéances qui verront la participation de 51 partis politiques, 4 alliances et un groupe d'indépendants, le parti du Front de libération nationale (FLN) compte sur son déploiement géographique et sa base populaire pour conforter sa présence au sein des APC et APW. Il est l'unique parti à participer dans toutes les APC et APW.
Pour les APC, le nombre des listes du parti a augmenté de 5 communes par rapport aux élections locales de 2012.
Le Rassemblement national démocratique (RND) constitue le concurrent le plus fort du FLN concernant les sièges des APW à travers le territoire national vu qu'il participera avec 48 listes pour les APW et 1521 listes pour les APC.
Suite à l'examen des listes du Rassemblement déposées auprès des services de wilayas compétents, 549 candidatures ont été rejetées dont 51 recours de candidats jugés recevables par la justice.
Lire aussi: Lancement dimanche de la campagne des élections locales du 23 novembre
Quant au Mouvement populaire algérien (MPA), il présentera 850 listes électorales dans 46 wilayas. Le premier responsable du parti, Amara Benyounes, qui n'a pas donné de détails sur le nombre d'APC dans lesquelles il est candidat, s'est contenté de souligner que le but de sa formation politique lors des prochaines échéances était de "conserver la 3ème place" obtenue lors des dernières législatives.
De son côté, le Front des forces socialistes (FFS) a décidé de se présenter avec 366 listes dans 29 wilayas, dont 18 listes pour les APW et 348 pour les APC. Le parti explique le recul en nombre de sa participation par "les dispositions de la loi organique portant régime électoral".
Pour sa part le Mouvement de la société pour la paix (MSP), participera aux prochaines élections locales avec 720 listes pour les APC, soit 47% des communes, et avec 47 listes pour les APW, dont 5 listes avec signatures, a affirmé le président du parti qui a relevé que 30% des candidats en lice étaient des jeunes.
Le Parti des travailleurs (PT), participera à ce rendez-vous électoral avec 520 listes composées "de compétences scientifiques, militantes et politiques" pour défendre "les acquis remportés" dans divers domaines et mettre en avant les défis que ces assemblées doivent relever pour contribuer à la réalisation du développement local dans le cadre d'une gestion "juste et démocratique".
L'Union "Ennahda-Adala-Binaa" participera à cette échéance au niveau de 25 APW et 240 APC y compris à Alger où elle compte 28 candidats au niveau des APC et APW, tandis que le mouvement El Islah, participera aux élections locales dans 22 wilayas, ainsi il a présenté près de 100 listes de candidature pour les APC et 16 pour les APW.
L'Alliance nationale républicaine (ANR), a annoncé qu'elle serait en lice pour les prochaines élections locales au niveau de 22 APW et 151 APC, ainsi le nombre de candidats du parti est de 1.204 au sein des APW et de 3.609 candidats au sein des APC, constitués de 45 % de femmes. Le parti avait inclus deux femmes têtes de listes pour les APW dans les wilayas de Sétif et Constantine.
Lire aussi: Elections locales: les partis en lice prennent connaissance des numéros d'identification nationale
Ce rendez-vous électoral verra également, la participation pour la première foi du parti Talaie El Houriat, présidé par Ali Benflis, depuis son accréditation en septembre 2015. L'annonce de la participation aux élections a été faite à l'occasion de la 4eme session du Comité central du parti.
Pour ce qui est du nombre de candidats ayant postulé pour ce rendez-vous électoral, le chiffre a atteint 165.000 candidats pour les APC repartis sur 9.575 listes électorales et 16.600 candidats pour les APW, répartis sur 621 listes.
Sur l'ensemble des candidats en lice pour les APC, 51,5 % sont âgés de moins de 40 ans, 4,5% âgés de plus de 60 ans, 25% ont un niveau universitaire, 59% ont un niveau secondaire et 16% ont un niveau primaire, tandis que le nombre de candidates à cette échéance électorale a atteint 18%.
Pour les APW, 48% des candidats en lice ont moins de 40 ans, 4,8% ont plus de 60 ans et 28% sont des femmes. En matière de formation des postulants, 34,5% ont un niveau universitaire, 52,5% ont un niveau secondaire et 13% ont un niveau primaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.