Un peuple indépendant en mal de souveraineté (2e partie et fin)    Les grands chantiers de réformes pour créer un nouveau modèle de croissance    La course-poursuite entre fonte des réserves et efficacité économique    Communiqué de la réunion du Conseil des ministres    Tipasa : Les 8 thoniers regagnent leurs ports d'attache    Fête de l'indépendance: le Président Tebboune reçoit les vœux des présidents de plusieurs pays    9 passes décisives pour Mahrez    MO Béjaia : La direction saisit la FAF concernant Touré    MC Oran : Les supporters du club mettent leur grain de sel    On vous le dit    Accidents de la circulation : 107 blessés au cours des dernières 24 heures    Le nouveau chef de la sûreté de wilaya installé    Selon le DG de la SEOR: Retour dès demain à une alimentation normale en eau potable    USM Bel-Abbès: Quatre milliards de centimes bloqués    Covid-19: Les walis appelés à sévir    Identité de papier    Le ministre de la Santé: «La situation est alarmante»    Bouira: Meurtre de la jeune avocate : les 3 mis en cause écroués    Les demandeurs de logements de la formule «à points» reçus par le chef de daïra: Des promesses pour des attributions après la levée du confinement    Artiste-peintre et professeur de dessin: Vibrant hommage à El Hachemi Mohamed    Meziane buteur, Benghit exclu    Zeghlache donne les raisons du transfert de Boussouf    Atatürk immolé à Sainte-Sophie    Hommage au frère Belaïd Abdesselam    L'attestation d'affiliation téléchargeable désormais via l'espace «El Hanaa»    Un groupe français en pole position    Banalisation de la mort jusqu'à quand ?    Comment intégrer les médecins libéraux ?    Bilan du premier semestre de la Sûreté de wilaya    Cinq communes soumises à un confinement à partir de 13h    «Officiellement, je ne serai plus en place à compter du 24 juillet»    REPLIQUE AU TWEET DE MARINE LE PEN    Arnaque à la communication !    La reconversion des seconds couteaux    Les propositions de Rahabi    "Les médias publics doivent se réorganiser "de manière profonde"    Polsario: il est évident que l'UE ne reconnaît pas la marocanité du Sahara occidental    Boukadoum à Anadolu: Alger œuvre pour l'intégrité territoriale de la Libye    Démission du ministre de la Justice    Raid policier avant des primaires de l'opposition    A la croisée des chemins, l'Otan aurait-elle «perdu le Nord» ?    Mouvement de contestation au Mali : Escalade à Bamako    Kaci Hadjar, Moudjahid. Professeur en gynécologie-obstétrique décédé le 13 juillet 2019 : Le professeur qui rajoutait de la vie aux années    Edward Saïd, une pensée de l'exil    Zabor ou les psaumes : langage et liberté    CS Constantine: Rachid Redjradj poussé vers la sortie    ASILE DE FOUS    Tebboune préside aujourd'hui un Conseil des ministres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Locales 2017: des partis politiques prônent le "changement" par les urnes
Publié dans Algérie Presse Service le 04 - 11 - 2017

Des partis politiques, en lice pour les élections locales du 23 novembre, ont appelé vendredi, au 6ème jour de la campagne électorale, à opérer le "changement" par un vote "massif" le jour J.
Le président du Mouvement de la société de la paix (MSP), Abdelmadjid Menasra, a indiqué, lors d'un meeting populaire à Constantine, que sa formation politique demeure "convaincue que le changement passe par les élections loin de toute tendance à la violence ou la démission".
Les élections figurent parmi "les constantes que le MSP défend", a-t-il ajouté, affirmant que son parti est décidé à "aller jusqu'au bout dans la démarche démocratique en dépit de toutes les difficultés rencontrées".
A El Bayadh, le secrétaire général de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a estimé que les élections locales constituaient une opportunité pour un changement "pacifique" et "civilisé" afin de matérialiser le véritable sens de la volonté du citoyen.
Il a affirmé qu'une participation "massive" et "de qualité" du citoyen permettrait de "donner plus de chances aux candidats porteurs d'un programme prometteur répondant aux attentes du citoyen et donner une légitimité aux futures assemblées élues".
M. Benyounès a appelé, à cette occasion, les militants de son parti et les citoyens à se diriger massivement aux urnes "pour renforcer la position du parti et participer au développement et à la stabilité du pays".
Le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini, a appelé, depuis la commune de Houidjebat (23 km à l'Est de Tébessa), à "des élections sereines et des discours électoraux propres" axés sur des programmes visant la promotion du développement local, estimant à cette occasion que l'actuelle campagne électorale est "une opportunité pour s'adresser aux citoyens, les écouter et concevoir des solutions pour engager la relance économique".
De Khenchela, le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a insisté sur l'importance "d'investir dans le citoyen algérien", appelant les électeurs à ne pas rater l'occasion de la prochaine élection pour aller massivement aux urnes "afin d'engager le changement et faire progresser l'Algérie".
Le président du parti Tajamoue Amal El Djazair (TAJ), Amar Ghoul, a affirmé, à Annaba, que sa formation participait aux élections locales avec la ferme volonté de faire du développement local un partenariat "effectif" entre les élus et les citoyens au sein des Assemblées communales et de wilaya.
Il a également appelé à voter en masse pour les candidats de son parti, estimant que les listes électorales de TAJ renfermaient des compétences et des jeunes armés d'une grande volonté pour trouver, dit-il, des solutions aux problèmes du développement local et la recherche d'idées novatrices pour résoudre les problèmes inhérents au manque d'eau, de logement et d'emploi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.