Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    Conseil de la Nation : Son rôle et ses missions fixés au titre de la prochaine Constitution    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Iran : Téhéran ne prolongera pas son ultimatum, les Européens ont moins de trois semaines    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Ouverture de la 32e édition de la CAN-2019 demain en Egypte: Groupe C : Les Verts en mode conquérant en Egypte    A quelques jours de la CAN-2019 : Le foot africain en fête en terre égyptienne    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Son procès reporté au mois de septembre    Louisa Hanoune maintenue en détention    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    La Cour suprême ordonne la réouverture du dossier    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    Les mises en garde de Gaïd Salah    Report du procès au 3 juillet    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    Le Barça verrait le transfert de Neymar comme irréalisable    Neuf «Tasers» de 15 000 volts saisis    Gaïd Salah met en garde contre ceux brandissant des drapeaux autres que l'emblème national    Les journalistes appellent l'Etat à agir    L'appel des sept    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    L'octroi d'un terrain au groupe médias de Haddad annulé    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Locales 2017: la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques, l'autre challenge des partis en lice
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 11 - 2017

En insérant des handicapés dans leurs listes électorales pour le renouvellement des APC et APW à Constantine, certaines formations politiques traduisent non seulement des valeurs démocratiques que sont l'égalité et la pleine citoyenneté mais se lancent aussi un challenge pour prendre en charge les préoccupations des personnes aux besoins spécifiques.
Et même si beaucoup de formations politiques en lice à Constantine pour les élections locales du 23 novembre s'accordent à dire que la prise en charge de cette frange de la société nécessite un suivi régulier et conséquent à même d'assurer une intégration effective, le programme de ces partis pour une intégration tant espérée demeure "des généralités" en attendant l'épreuve du terrain.
Dans ce contexte, Abdelmalek Bouchafa, responsable de la fédération du Front des forces socialistes (FFS) de Constantine a affirmé, à l'APS, que parmi les 291 candidats du parti en lice aux Assemblées populaires communales (APC) et à l'Assemblée populaire de wilaya (APW), 6 sont des handicapés moteurs.
Outre cela, ce responsable a fait savoir que le programme du FFS visait l'"installation de guichets spécialisés à travers toutes les administrations publiques afin de faciliter la prise en charge des préoccupations de cette frange sociale".
Pour sa part, l'Union Nahda-Adala-Bina, qui participe aux élections avec 8 listes aux APC et une autre à l'APW pour un total de 222 candidats, dont un handicapé moteur, a prévu dans son programme "la création d'un syndicat pour les travailleurs handicapés, premier du genre à l'échelle nationale et destiné à défendre leurs droits", affirme le directeur de campagne, Noureddine Bouchlaghem de cette alliance à Constantine.
Il a également attesté que dans son programme destiné aux personnes aux besoins spécifiques, l'union oeuvrera à contribuer à la création de micro-entreprises versées dans divers domaines dont les secteurs de l'environnement et la restauration en faveur de cette frange de la société, dans le cadre des différents dispositifs d'aide à l'emploi.
"La création de postes d'emploi, selon les types d'handicap, à travers l'établissement d'études par des professionnels et des personnes qualifiées" est inscrite au programme de l'Union Nahda-Adala-Bina, avance-t-on.
Des candidats aux besoins spécifiques aux locales, pour une "réelle" intégration
Mahmoud Khoualda, un handicapé moteur et candidat à l'Assemblée populaire communale sur la liste FFS, souhaite contribuer, à travers sa participation à cette joute électorale, à introduire "une nouvelle pratique électorale au sein de la société" laquelle, de son avis, permettra à moyen terme "d'avoir plus de candidats handicapés pour les différents rendez-vous électoraux".
De son côté, Mohamed Azeroual, handicapé moteur et candidat sous la bannière de l'Union Nahda-Adala-Bina pour les locales 2017, affirme que la présence d'un candidat aux besoins spécifiques était en mesure d'"attirer davantage" l'attention sur cette catégorie de la société.
D'autres formations n'ont pas "enrôlé", en revanche, de candidats handicapés dans leurs listes électorales justifiant cela, comme l'affirme le secrétaire de wilaya Abderrachid Yaïsi du mouvement El-Islah par le fait que les appels effectués en direction des personnes aux besoins spécifiques "sont restés vains" car ils estiment, dit-il, que "se porter candidat aux élections est une lourde responsabilité".
Concernant le programme de son parti, ce dernier affirme qu'il s'articulait particulièrement autour de l'élaboration d'un fichier pour personnes handicapées afin de déterminer leurs besoins réels, tout en leur permettant de bénéficier de différentes actions de solidarité et de soutien financier de la part d'associations qui activent régulièrement dans ce domaine.
Quant au parti Talaie El Houriet, il envisage, à défaut de présenter des candidats de cette catégorie sociale, de "réserver des montants sur le budget de la wilaya pour répondre aux besoins de cette frange", à travers l'acquisition et la distribution de chaises roulantes et l'attribution de subventions pour la création d'espaces dédiés à la pratique sportive, indique le coordinateur du bureau de wilaya, Mohamed Tahar Boudouda.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.