Défilé de VIP devant les juges    Que dira Gaïd Salah ?    L'ancien ministre des Transports Amar Tou mis sous contrôle judiciaire    Le FLN réitère sa revendication de la démission de Bouchareb de la présidence de l'APN    Connexion perturbée et silence des autorités    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    Crise Libyenne : al-Sarraj préconise des élections avant la fin de l'année    Jeux africains de plage: trois nouvelles médailles dont deux en vermeil pour l'Algérie    CAT: l'Algérien Mohamed Bessaâd élu vice-président    Le coup d'envoi donné à Rouiba    La gendarmerie annonce un dispositif special    Plus de 420.000 Algériens schizophrénes    BAC 2019: aucune fuite de sujets au premier jour des épreuves    Schizophrénie: la difficulté de la prise en charge face à la complexité de la pathologie (conférenciers)    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    Les idées sont au chevet des actions    Laïd Benamor désavoué    Des activités en hausse    Ouverture de la saison estivale à Jijel : Près de 30 kilomètres de plages surveillées    Souscripteurs des programmes LPA et LSP : Unis pour le départ de la «mafia de l'immobilier»    Du règne sans partage à la déchéance    La preuve de la «généralisation de la corruption»    Derniers réglages avant le Kenya    El-Hennani confirme : «ma démission est irrévocable»    Allik et Amrani restent    Zoubir Kerraz dit «Tereza» n'est plus    Près de 100 chasseurs bénéficient d'un stage à Mila    Sachez que…    Le groupe Haddad obligé de faire des concessions financières    ACTUCULT    Pressions sur un imam pro-mouvement du 22 février    La révolution du 22 février intéresse les Français    Abu Dhabi se trouve un pied à terre au Niger    L'autre transition dont personne ne parle    Première partie : Naissance de la CAF et de la CAN    Des avocats comptent introduire une action en justice : Naïma Salhi s'attaque à Djamila Bouhired    Les enfants font leur «cinoche»    «Faire découvrir au public ce riche patrimoine du Gharnati, Sanaa et El Malouf»    Afin de saluer les décisions de la justice contre la corruption : Marches à travers les wilayas du pays    Chine VS Etats-Unis : Pékin pourrait-il se servir des obligations américaines comme d'un moyen de pression ?    Deux pétroliers ciblés dans le golfe d'Oman : L'or noir en hausse    Nouvelle escalade entre les Etats-uniset l'iran    Un avion d'Air Algérie rebroussechemin !    La situation s'enlise    Affrontements meurtriers à Nzérékoré    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 40 pays au sommet des villes intelligentes à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 06 - 2018

Plus de 4000 experts nationaux et étrangers dans les domaines des technologies de l'information et de la communication (TIC) ainsi que de nombreuses startups sont attendus au séminaire, en sus des pionniers de l'investissement en la matière.
Lire aussi: Séminaire des villes intelligentes à Alger: participation de plus de 40 pays
Cette manifestation internationale, qui ambitionne d'être un espace d'échange d'expertises et expériences en matière de villes intelligentes, a pour objectif d'évaluer les stratégies mondiales de croissance des villes intelligentes et les opportunités de partenariat entre les entreprises nationales et internationales activant dans le domaine, en mettant l'accent sur l'Afrique et les marchés émergents.
La création d'un climat favorable permettant de développer et de promouvoir les startups qui sont la clé de la création des Smart villes sera également au menu de ce sommet, qui prévoit une cinquantaine de thèmes en relation avec l'investissement dans les smart-city en l'occurrence : infrastructure, informatique et télécom, données et technologie, finance et économie, gouvernance et partenariats, sécurité et sûreté, mobilité, durabilité et société.
De nombreuses métropoles comme Paris, Séoul, Caracas, Kigali, San Francisco, Vancouver ou encore Londres, seront représentées par leurs décideurs et feront le déplacement à Alger pour ouvrir des potentielles voies de collaboration.
Les institutions et organisations internationales telles que la NASA, le Forum économique mondial, la Banque islamique de développement, la Banque mondiale, les Nations Unies, ou encore de célèbres universités telles que le MIT ou l'université de Toronto, ainsi que des acteurs technologiques de la Silicon Valley et d'autres hubs technologiques, se joindront également à ce sommet.
Lire aussi: Alger Smart City: près d'une centaine d'entreprises ont proposé des solutions innovantes
Lors de cet événement mondial, le cabinet d'intelligence économique "Oxford Buisness Group" (OBG) qui est l'associé des services de la wilaya d'Alger dans l'organisation de la Conférence, publiera une étude approfondie des réalisations et des objectifs du projet "Alger, ville intelligente".
Au programme du sommet figure principalement "le rôle du gouvernement dans l'encouragement des nouvelles technologies et des villes intelligentes". Deux autres thèmes seront évoqués eu égard à leur importance à savoir "le développement de l'écosystème des startups et la valorisation de la diaspora dans le domaine des technologies et de l'innovation".
En marge du sommet, des prix seront décernés aux meilleurs projets de jeunes porteurs d'idées innovantes parmi les 200 issus de toutes les régions du pays et de la communauté algérienne établie à l'étranger, en plus de dix startups, ayant participé à un "hackathon" (concours de solutions innovantes) et à une "startup compétition" les 26 et 27 juin au niveau de "Dounia Parc" à Alger.
Une application, "Guide d'Alger", rentrant dans le cadre de la promotion du tourisme dans la capitale, sera lancée à l'occasion du sommet.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.