Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Migration: le Pacte mondial pour des pratiques idéales
Publié dans Algérie Presse Service le 11 - 12 - 2018

"Le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières" soumis depuis lundi à une conférence internationale à Marrakech, initiée par les Nations Unies, en présence des Etats adhérents au Pacte et ceux des organisations internationales, plaide pour des pratiques idéales en matière de migration.
Durant la première journée, les participants ont appelé à la mise en place de mesures visant à honorer les engagements pris dans le cadre de ce Pacte mondial, mettant également l'accent sur l'importance de se pencher sur les causes profondes de la migration, alors qu'il est attendu mardi l'adoption officielle du document y afférent.
Les intervenant ont, dans ce sens, plaidé pour la création de conditions socio-économiques et politiques adéquates afin d'assurer aux migrants des moyens de de vie décents au sein de leur pays d'origine, outre la mise en place de programmes pour faciliter le retour et la réadmission des migrants en toute sécurité et dignité.
Par ailleurs, les intervenants ont appelé la communauté internationale à se concerter et à favoriser l'échange d'informations entre les pays d'origine, de transit et d'accueil, et ce afin de mieux gérer les flux migratoires et de promouvoir les voies de migration légales, faisant état des avantages qu'offrent les migrants pour les pays d'accueil, notamment à travers la contribution au développement économique du pays.
Dans ce sens, les représentants des Etats ont invité la communauté internationale à lutter contre le trafic de migrants, notamment en renforçant l'action transnationale en la matière, tout en adoptant les mesures législatives nécessaires pour faire face aux réseaux de trafiquants.
Les intervenants ont conclu leur dialogue en réaffirmant l'importance de transformer la vision du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières en une réalité commune aux pays adhérents au document.
Ce dialogue s'inscrit dans le cadre des travaux de la première journée de la Conférence intergouvernementale sur la migration, marquée par l'adoption formelle du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.
Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui prend part, à la tête d'une importante délégation aux travaux de cette conférence internationale de l'ONU Ces assises permettront d'engager le débat sur les "mécanismes à mettre en place pour l'adoption des pratiques idéales en matière de migration dans le cadre du respect des droits de l'Homme et la souveraineté des pays et l'adoption officielle du pacte mondiale pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.
Dans son allocution d'ouverture des travaux de la conférence, le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterrès, a insisté sur la nécessité d'apporter des solutions radicales au phénomène de "la migration illégale dans le cadre de la solidarité, de la coopération internationale et de la confrontation des enjeux futurs, notamment la question du développement et de la stabilité des citoyens dans leurs régions et pays d'origine".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.