L'Opep+ décide de prolonger la Déclaration de coopération jusqu'à fin 2023    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Nouvelles agressions marocaines    Le projet prend forme    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu"à mercredi soir    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Les félicitations du président    Le silence de la communauté internationale déploré    Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Anniversaire de la mort de Souidani Boudjemaâ: un sacrifice pour une Algérie meilleure
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 04 - 2019

La ville de Koléa (Tipasa) a commémoré mardi le 63ème anniversaire de la mort au champ d'honneur du héros de la Révolution algérienne, Souidani Boudjemâa (16 avril), en présence du ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, qui avait souligné que le chahid s'était sacrifié "pour un meilleur avenir pour l'Algérie".
"Ce grand homme, considéré parmi les précurseurs de la Révolution, était doué d'une extrême intelligence l'ayant habilité à être membre du groupe historique des 22", a indiqué le ministre dans son allocution, après la lecture de la Fatiha du Livre saint et le dépôt d'une gerbe de fleurs au niveau de la stèle commémorative de cet héros national tombé au champ d'honneur le 16 avril 1956, au niveau de l'Oued Mazafran.
Dans sa déclaration à la presse, Zitouni n'a pas manqué de souligner le rôle précurseur de Souidani Boudjemâa durant la Révolution de Novembre, tout en citant les innombrables qualités de ce "chahid qui s'est sacrifié pour l'Algérie et non pour ses enfants, ou son village".
"Son intelligence rare et sa maturité politique à un âge précoce, l'ont habilité à prendre les commandes et à jouer un rôle de premier ordre durant la Révolution, avant de tomber au champ d'honneur pour une Algérie libre et indépendante" a-t-il soutenu.
L'opportunité, marquée par la présence du wali de Tipasa, Mohamed Bouchama, de membres de la famille révolutionnaire, des autorités locales militaires et civiles et de citoyens, a donné lieu à la tenue d'une exposition mettant en exergue le parcours révolutionnaire de cet enfant prodigue de la ville de Guelma, à la bibliothèque publique de Tipasa.
Des chants et des pièces théâtrales ont été également animés par des troupes d'enfants à l'occasion de la célébration de la Journée du Savoir (16 avril). Des veuves de Chouhada et nombre de moudjahidine ont été honorés, à cette occasion.
Le Chahid Souidani Boudjemâa, dit Si L'djilali, est né à Guelma. Tout jeune il rejoignit les rangs des Scouts musulmans, avant d'adhérer au Parti du peuple algérien en 1942, puis à l'Organisation secrète. Il participa, entre autres, à l'attaque contre la poste d'Oran, tout en ayant pris part à la planification de nombreuses opérations à Guelma.
Les massacres du 8 mai 1945 affectèrent profondément cet héros national qui opta dès lors pour le combat politique, avant de se spécialiser dans les armes entre 1948 et 1950, puis de se rendre à Alger pour entraîner les combattants à l'usage des armes.
Le Chahid Souidani Boudjemâa fut également l'un des membres du Comité révolutionnaire d'unité et d'action (CRUA), fondé début 1954 pour préparer le déclenchement de la Révolution armée. Il fut, à ce titre, nommé commandant de la région de la Mitidja, dont il mena la résistance contre l'ennemi français, jusqu'à sa mort au champ d'honneur, dans un barrage tendu par les forces coloniales au niveau de l'Oued Mazafran.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.