L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe au festival d'El Gouna en Egypte    Le Comité belge exprime son plein soutien aux manifestants à El Guerguerat    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Référendum: début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Un objectif d'un million de tonnes à l'exportation    30 nouveaux notaires prêtent serment    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    West Ham : Benrahma pourrait faire ses débuts ce dimanche face à Liverpool    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Les islamistes reviennent à la charge    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    7 décès et 319 nouveaux cas    Le constat amer du PLD    Ce qui risque de plomber le référendum    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Une chaîne TV dédiée à l'histoire, sans budget    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





12e manifestation estudiantine, volonté affichée à poursuivre les marches
Publié dans Algérie Presse Service le 14 - 05 - 2019

Des milliers d'étudiants ont réitéré pour la 12ème semaine consécutive leur détermination à poursuivre leur mouvement pacifique entamé dans le cadre de la dynamique populaire du 22 février dernier, appelant au départ de "tous les symboles du système" et rejetant l'organisation de l'élection présidentielle du 4 juillet prochain, ont constaté mardi des journalistes de l'APS.
Les jeunes manifestants, dont la volonté à poursuivre les marches n'a pas été affaiblie par les conditions particulières générées par une journée de jeûne, ont aussi appelé à "un changement radical du système" et au "départ de tous les symboles du système".
Dans l'Ouest du pays, les étudiants ont organisé des marches pour appuyer les revendications du Hirak, scandant des slogans comme : "Yetnehaw ga3" (Qu'ils partent tous), "djeich chaaba khawa khawa" (Armée-peuple, frères) et "Silmiya silmiya" (pacifique, pacifique). Les protestataires ont également rejeté "la tenue de l'élection du 4 juillet" et appelé à "la poursuite de la lutte contre la corruption", à "une justice équitable et indépendante" ainsi qu'à "l'avènement d'une 2ème République".
Des centaines d'étudiants des wilayas du Centre du pays ont également participé à des marches pacifiques pour exiger "une rupture radicale avec le système de gouvernance actuel''. Ils ont réclamé à travers les banderoles déployées et les slogans scandés : "une transition démocratique pour l'avènement d'une deuxième République'' et "une assemblée constituante souveraine''.
Dans les wilayas de l'Est, des centaines d'étudiants ont battu le pavé, réaffirmant la poursuite de leur action qui réclame le départ de tous les figures du système et rejetant l'organisation de l'élection présidentielle du 4 juillet prochain.
Les manifestants ont levé des pancartes, à travers lesquelles ils ont exprimé leur détermination à poursuivre leur mouvement durant le mois de Ramadhan et jusqu'à la satisfaction des revendications "légitimes'' du Hirak.
Ils ont également appelé à "une justice indépendante'' pour lutter contre la corruption et exigé des comptes à toutes les personnes impliquées dans des affaires de spoliation de l'argent public. Ils ont aussi réclamé une assemblée constituante et une figure consensuelle pour gérer la période de transition insistant sur le caractère pacifique des marches qui se sont déroulées dans le calme.
Parallèlement aux marches estudiantines, des avocats ont organisé des actions de protestation dans plusieurs wilayas, notamment Bouira et Tizi-Ouzou, contre le système en place et l'élection présidentielle du 4 juillet ainsi que "toute atteinte aux libertés individuelles et collectives''.
Les robes noires ont mené cette action pour exiger aussi "l'édification d'un Etat de droit'' et "l'indépendance de la justice".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.