Déconfinement: la reprise des activités économiques scindée en deux phases à partir du 7 juin    Manifestations aux Etats-Unis : une neuvième soirée plus calme,Trump critiqué pour sa gestion de la crise    L'Alliance libre européenne appelle le Maroc et l'UE à mettre fin à l'occupation du Sahara occidental    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Coronavirus: 98 nouveaux cas, 79 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Accord Opep+ : une action décisive afin d'empêcher un effondrement total du marché    Gaz: Sonatrach adapte sa stratégie pour faire face à la concurrence croissante du marché mondial    Les essais cliniques sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position    Barça : Une inquiétude pour Lionel Messi ?    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Le Care critique les choix du gouvernement    Les travaux s'éternisent    Vers un intérimaire à la tête du MPA    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Plus de 500 migrants bloqués au large de Malte    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Quatre réseaux de crime organisé transfrontaliers démantelés: 115 kg de kif, 58.602 comprimés psychotropes et 450 millions saisis    Trafic de drogue, 2 arrestations    Un déni français    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Le ministère du Commerce dément    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    ENVOI DE TROUPES DE L'ANP A L'ETRANGER : Laraba apporte des précisions    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Renault Algérie exclut la fermeture de son usine de Oued Tlilat
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 10 - 2019

Renault Algérie exclut la fermeture de son usine de montage de véhicules touristiques de Oued Tlilat (Oran), en dépit du risque d'épuisement de ses stocks de kits CKD/SKD, à compter du mois de novembre prochain, a-t-on appris mercredi auprès de cette société.
"Nous sommes sur le point d'épuiser nos stocks des kits CKD/SKD et la chaîne de production risque d'être suspendue éventuellement à partir du mois de novembre prochain, en raison de l'indisponibilité des kits destinés au montage des véhicules touristiques après épuisement des quotas qui nous ont été autorisés", a indiqué à l'APS une source responsable auprès de Renault Algérie.
Toutefois, la même source a exclu la fermeture de l'usine de Oued Tlilat (Oran), comme le laissaient entendre des rumeurs sur le sujet, rassurant que "la production devrait reprendre avec l'arrivée des nouveaux quotas, probablement au début de l'année 2020".
A cet effet, en cas de "suspension provisoire" de ses activités de montage, Renault Algérie "exclut tout licenciement de son personnel", en misant sur "un redéploiement".
Mieux encore, les responsables de Renault Algérie "tentent actuellement de faire fonctionner l'usine à des rythmes moins intenses pour essayer d'éviter l'arrêt total de sa chaine de production".
"Nous tentons d'éviter la suspension de l'activité. Plusieurs éventualités sont possibles, et ce, en tenant compte du redéploiement des effectifs pour une période de maintenance des installations de l'usine, ainsi que le recours à des congés forcés en mois de décembre. Cependant nous excluons carrément l'éventualité de licencier notre personnel", a rassuré la même source.
S'agissant de sa clientèle, Renault Algérie affirme que "tous les gens qui disposent d'une commande validée recevront leurs véhicules dans les délais prévus", expliquant que "la société s'est procurée les commandes en fonction de la disponibilité des stocks".
Pour rappel, la facture globale d'importation des collections CKD/SKD destinées au montage de véhicules (de tourisme et utilitaires) et l'importation des véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises (produits finis) s'est chiffrée à plus de 3,73 milliards de dollars en 2018, contre 2,2 milliards de dollars en 2017, en hausse annuelle de 1,53 milliard de dollars (+70%).
Le montage local des véhicules a réalisé une production de 4.500 véhicules industriels de 180.000 véhicules de tourisme en 2018, contre 110.000 véhicules de tourisme en 2017.
En mai 2019, des décisions importantes avaient été prises par le gouvernement pour faire baisser la facture d'importation des kits CKD/SKD destinés au montage des voitures touristiques, ainsi qu'à la fabrication des produits électroménagers, électroniques et de la téléphonie mobile.
Une correspondance adressée par la direction générale des Douanes à ses services, dont l'APS avait obtenu une copie, précise les quotas d'importation des kits "SKD" alloués pour l'année 2019, aux quatre principaux constructeurs automobiles, dont les projets et les programmes de production (modèles) ont été validés par le Conseil national de l'Investissement (CNI).
A cet effet, le document indique que le montant alloué à la SPA Renault-Algérie Production (RAP), pour cette année, est de 660 millions de dollars, dont 50% sont destinés aux véhicules d'une cylindrée inférieure à 2.000 cm3.
Concernant les modèles validés de ce concessionnaire franco-algérien, la correspondance cite la Renault symbole, la Clio 4 et la Dacia Sandero stepway.
Le montant alloué à la SARL Tahkout manufacturing company, a été plafonné, quant à lui, à 360 millions de dollars, dont 50% sont réservés aux véhicules d'une cylindrée inférieure à 2.000 cm3.
Les modèles validés par le CNI de ce concessionnaire sont: Hyundai Tucson, Santarém, Accent RB, Sonata , I10, I 20, et Créta.
S'agissant du montant alloué à la SPA Sovac production, il a été plafonné à 600 millions de dollars, dont 50% sont réservés aux véhicules d'une cylindrée inférieure à 2.000 cm3. Les modèles validés de ce constructeur algéro-allemand, sont le Caddy, la Golf, la Skoda octavia et la Seat ibiza.
Enfin, le montant alloué a la SARL Gloviz (KIA) est 380 millions de dollars, dont 50% consacrés aux véhicules d'une cylindrée inférieure à 2.000 cm3. Trois modèles sont validés au compte de ce constructeur alégro-sudcoréen: la KIA Rio, Cérato et la Picanto.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.