Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    Les vaccins anti Covid-19 dopent le marché des hydrocarbures    Le gouvernement déterminé à instaurer un "modèle énergétique durable"    Les souscripteurs invités à choisir leurssites    L'impuissance de la communauté internationale    Des tests PCR à moins de 9.000 DA    1.044 nouveaux cas et 21 mortsen 24 heures    La pénurie persiste    Premier League : Everton chute face à Leeds    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Coup d'envoi d'une campagne de reboisement au niveau des structures universitaires    Zetchi donne des nouvelles de Belmadi    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    PSG : Les mots forts de Neymar en hommage à Diego Maradona    L'affaire de l'automobile sera rejugée    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    Ciccolini signe sa lettre de licenciement et rentre chez lui    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Le Mouloudia décidé à relever le défi !    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    L'OAIC confirme et précise    Vers l'extension de l'actuel accord de réduction    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Nul sur toute la ligne    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    Budget primitif 2021 de la wilaya: Plus de 30 milliards pour la réhabilitation du réseau de voirie    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crimes contre les civils sahraouis: l'Association des juristes démocrates condamne
Publié dans Algérie Presse Service le 11 - 11 - 2019

L'Association internationale des juristes démocrates (AIJD) a condamné les violations des droits de l'Homme perpétrées à l'encontre des civils sahraouis dans les territoires occupées, la répression systématique, la détention arbitraire et le traitement dégradant des détenus politiques sahraouis dans les prisons marocaines.
Les participants à une réunion de l'Association, tenue vendredi et samedi à Bruxelles, ont adopté une décision concernant la question de la décolonisation du Sahara occidental condamnant les violations des droits de l'Homme perpétrées à l'encontre des civils sahraouis dans les villes occupées ainsi que la recrudescence des hostilités, la répression systématique, la détention arbitraire outre le traitement discriminatoire et dégradant des détenus politiques sahraouis.
La décision condamne également la poursuite de l'exploitation des ressources naturelles du peuple sahraoui par le régime marocain d'occupation soutenu par certains pays européens qui appuient son occupation illégale du territoire à des fins économiques, en violation flagrante des arrêts de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) et des principes du droit international concernant les richesses naturelles des territoires non autonomes, y compris le Sahara occidental occupé.
La décision appelle l'ONU à créer un mécanisme onusien indépendant de surveillance des droits de l'Homme et à poursuivre ses efforts pour parvenir à une solution politique juste et permanente à même de garantir le droit imprescriptible du peuple sahraoui à l'autodétermination.
Dans ce contexte, la décision appelle le comité contre la torture à suivre l'état de mise en œuvre par l'occupation marocaine des recommandations contenues dans la décision du Comité onusien contre la torture (CAT) dans l'affaire du détenu politique sahraoui Naâma Asfari et de son épouse Claude Mangin, interdite d'entrer au Maroc pour rendre visite à son époux condamné à 30 ans par la Cour de cassation de Salé après un précédent jugement du tribunal militaire de Rabat et à veiller à garantir les droits des détenus politiques sahraouis dans les geôles marocaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.