Les candidats à la présidentielle tenus d'observer le silence électoral à partir de lundi    AFFAIRE BAIRI : 10 ans de prison requis contre l'ancien wali, Nouria Zerhouni    Poursuite du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans des affaires de corruption    Mihoubi: la présidentielle, un scrutin "décisif" pour "raffermir" la stabilité du pays    INTEGRATION DES BENEFICIAIRES DU DAIP : 2667 contractuels concernés par la titularisation à Mostaganem    Ligue des champions (Groupe D). ES Tunis 1 – JS Kabylie 0 : Victoire difficile pour le tenant du titre    POUR LA DEUXIEME FOIS : Des Mostaganémois marchent pour la présidentielle    HADJ 2020 - 2021 : Début des inscriptions mercredi    3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran    EN RAISON DES TRAVAUX LANCES DANS LA STATION D'EPURATION : Mostaganem sans eau potable depuis des jours    L'Algérie triomphera grâce à la "forte cohésion" entre son peuple et son armée    Le Polisario proteste contre "France2" pour un "documentaire de propagande" sur l'occupation du Sahara occidental    Barça : Messi dépasse Ronaldo    Tayeb Bouzid appelle à l'élaboration d'une stratégie nationale pour faire face aux défis du numérique    Archaïsme et mauvaise gouvernance    Les opérateurs affichent leur inquiétude    Nouvelle domiciliation au stade de Ras El-Oued    La rue divisée à Constantine    Le Congrès américain désavoue Trump    30 000 enfants migrants disparus en Europe    Human Rights Watch dénonce    Gâteau au yaourt, sirop au citron    Crème au concombre    Un nouvel essai en ligne d'Ahmed Cheniki    Le prix Mohia d'Or lancé à Tizi Ouzou    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Le Grand Prix Assia-Djebar, une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international    Mise en exploitation de la bibliothèque de lecture publique dans la commune d'El Mahmal    L'hagiographie dans la poésie melhoun, une ethnographie des grands saints de l'islam    Zerouati : "l'Algérie déterminée à adopter un modèle économique durable"    Groupe C. Pétro Atlético 1- USM Alger 1 : Les Algérois n'arrivent pas à gagner    Serie A : La Juventus perd des points face à la Lazio    Sérieux test pour les Pacistes    Débat télévisé: Dans les coulisses du «face-à-face»    Football - Ligue 1: Le CRB creuse l'écart, des bleus pour le NAHD    Premier débat télévisé entre candidats à la présidentielle: Des réformes urgentes pour dépasser la situation difficile    Financement du 5ème mandat: Ali Haddad enfonce Saïd Bouteflika    Skikda: 19 harraga secourus    Journées d'information à la CNAS: Des allègements en faveur des personnes aux besoins spécifiques    Petrole : La Libye va maintenir sa production autour de 1,25 million de barils par jour    France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur    Syrie : Erdogan annonce un nouveau sommet Turquie-France-Allemagne-Grande-Bretagne en février    En réplique à la taxation des GAFA : "L'attaque de Trump est en dessous de la ceinture"    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    LPA: Les communes d'Alger procéderont à la convocation des souscripteurs fin décembre    Incendie du centre d'entraînement Flamengo condamné à indemniser les familles des victimes    Cinéma : Trois films algériens primés au festival d'Al Qods    Théâtre : La pièce "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





16e édition de Dimajazz : inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 11 - 2019

Le Wonder Collective - Tribute to Stevie Wonder (WOCO) a brillamment clôturé la 16e édition du festival international de Jazz de Constantine, faisant le bonheur des centaines de festivaliers venus, samedi soir au Théâtre régional Mohamed-Tahar Fergani , redécouvrir le répertoire du génialissime Stevie Wonder.
Se voulant résolument festive, la soirée de clôture du Dimajazz a, comme à l'accoutumée , tenu toutes ses promesses grâce aux onze membres du Wonder Collective qui ont sorti une prestation euphorisante et joyeuse placée sous l'explosive triade '' Funk , soul,rythm'n'blues .
Arborant fièrement sur scène le wax, qui n'est pas sans rappeler les habits portés par Stevie Wonder lors de ses tournées d'antan, les musiciens formés dans le département jazz de l'école nationale de musique de danse et d'art dramatique de Villeurbanne (France), ont parfaitement réussi leur mission en témoigne les déhanchements effrénés observés tout au long du spectacle dans l'enceinte du théâtre régional de Constantine.
Portée par des vocalistes très performants, une section cuivre joyeuse, une rythmique dynamique, et un jeu de guitare énergique, le woco ont plongé le public du dimajazz dans un état second, un public qui reprenait en chœur des les tubes , '' I Just Called to Say I Love You'', '' master blaster'' ,''Do I do'',''Higher ground'' et bien d'autres morceaux qui auront permis à Stevie Wonder de bâtir sa propre légende et de faire de lui l'un des artistes les plus prolifiques du XXe siècle .
Le groupe met fin une première fois au spectacle mais le public qui avait du mal à se faire à l'idée que le spectacle devait, tôt ou tard s'achever n'a pas hésité à réclamer du rab.
Généreux mais surtout très impressionné par la réceptivité du public du Dimajazz ,le retour sur scène du Woco a été des plus intenses avec des musiciens redoublant d'ardeur pour interpréter les ultra-groovy ''Superstition'' , ''Another star'' et ''Keep on running'' .
En coulisse, le chanteur du Woco, Pierric Tailler a confie avoir été ‘'impressionné ' par tous ces grands noms du Jazz qui sont passés au Dimajazz depuis sa création'' chose qui il a encouragée à se donner à fond face au public .
Ouvert le 12 décembre courant, le 16ème Festival international de jazz, Dimajazz, a offert de somptueuse expériences musicales des sonorités africaines de ''Djam'' au jazz aérien de la formation oranaise ''Astral vibes Conspiracy'' en passant par « Grooz » le projet de Abdel hak Benmadjebari bassiste chanteur d'origine algérienne basé a Montréal, reliant avec beaucoup talent le groove des rythmes africains au Jazz.
Les cinq jours de spectacles ont également permis au public d'apprécier le savoureux jazz manouche d'Ecca quartet ainsi que le projet '' Reflejos con Barry'' de Lukas Schiemer et Beate Reiermann , deux figures de la scène de jazz viennoise, sans oublier l'univers musical de l'artiste franco-togolais Ayité ou encore l'électro des deux enfants terribles d'Oud, Mehdi Haddache et Smadj.
Pour de nombreux observateurs, ce 16e Acte du Dimajazz est venu rappeler que, malgré les écueils administratifs et financiers, ce festival demeure "une référence en matière de technicité et de programmation maitrisée'' mais surtout, et c'est cela le plus important, qu'aucune œuvre de qualité ne peut être faite sans abnégation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.