Mouloudia d'Alger : Fin de mission pour Bernard Casoni    Retraite: rachat des années pour les jeunes recrutés dans le cadre du DAIP    APN: adoption du projet de loi relatif au placement des travailleurs et au contrôle de l'emploi    Présidentielle: marches de soutien dans plusieurs régions, des contestations dans des villes du Centre du pays    1.000 comprimés psychotropes saisis et 8 individus arrêtés à El-Harrach    PRESIDENTIELLE : L'équipe de l'ENTV violement agressée à Lyon    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Reprise aujourd'hui du procès des anciens responsables    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Fin de la campagne électorale des candidats    Gaïd Salah: l'Algérie tracera sa voie avec des pas "constants"    Mobilis obtient un accord d'attribution provisoire d'une licence 2G, 3G et 4G au Mali    Coupe d'Algérie de Football : tirage au sort mardi, la succession du CRB ouverte    OGC Nice: Atal absent au moins 4 mois    Addis-Abeba rapatrie 840 de ses ressortissants d'Arabie Saoudite    Des anciens de «Boko Haram» achèvent un programme de déradicalisation    Le PAD appelle à intensifier la mobilisation    "Le pays est comme un avion sans pilote"    Mihoubi renouvelle ses promesses électorales    Doncic égale un record de Jordan et Dallas étrille New Orleans    Mellal : "Il nous faut un avant de pointe"    Examen du projet de la loi de finances sous haute tension    Plusieurs communes paralysées à Bordj Bou-Arréridj    Les enseignants du primaire divisés sur la poursuite de la contestation    Mesbah Mohand-Ameziane s'en est allé    ...sortir...    La fonction miroitante de la poésie    Trois films algériens primés au Festival d'Al Qods    Tosca ouvre la saison de la Scala de Milan, dernière «Première» pour Pereira    Gregory Dargent : "Mon travail se veut poétique et non folklorique"    L'élection présidentielle scellera la rupture avec l'ancien système, affirme la presse oranaise    Belmadi : «Algérie-France ? Le dossier est entre les mains des deux présidents !»    JSK: Rien de grave pour Addadi    On vous le dit    Naciria : Deux personnes tuées par le monoxyde de carbone    Abdelrahmi Bessaha. Economiste, expert international : «La corruption est une force formidable de blocage du progrès économique et social»    Sahara occidental : La Fondation Kennedy félicite Aminatou Haidar pour son prix Nobel alternatif    Deux morts et six blessés dans un carambolage    Bouira: Les prix des viandes, fruits et légumes flambent    A l'exception de quelques wilayas du centre: La grève générale très peu suivie    Tlemcen: Le nouveau port régional de pêche bientôt opérationnel    Agonie des bourses mondiales : De plus en plus d'inquiétudes    Céréales La production mondiale atteindra 2,7 milliards de tonnes en 2019, un record (FAO)    Russie : Vladimir Poutine dresse le bilan de l'économie russe en 2019    Chine : Un "super-porc" pour sauver l'économie du pays    Automibile : Les enjeux économiques de la nouvelle polémique sur les SUV    Pétrole : Le prix monte après les annonces de l'Opep    Crise de gestion des clubs : Les premières propositions de solutions "dans un mois"    Littérature : Le Prix Assia-Djebar 2019 attribué jeudi à Alger à trois lauréats    Dramaturgie en tamazight : Lancement samedi du Prix national "Mohia d'Or" à Tizi-Ouzou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Jazz Manouche à l'honneur
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 11 - 2019

Le quartet Ecca a offert dans la soirée de mercredi à jeudi un somptueux moment de jazz manouche au public Constantinois, qui fidèle à ses habitudes, a afflué en nombre au théâtre régional Mohamed- Tahar Fergani, lors de la deuxième soirée de la 16e édition du festival international de jazz Dimajazz.
Programmé en première partie de soirée, le quatuor composé des guitaristes Benoit Convert et Yannick Alcocer, du contrebassiste Sylvain Pourrat et le violoniste Remi Crambes, ont ébloui l'assistance en insufflant un vent de modernité sur l'héritage manouche. Avec un répertoire faisant la part belle à des grands noms du Jazz tels que Django Reinhardt, George Gershwin ou encore Miles Davis, ce quartet a revisité à la sauce gypsy les grands classiques que sont «coquette» , «belleville» , «Oh lady be good», «I got a rhythm» ou «Sweat georgio brown» , pour laisser apprécier une musique complètement originale,marquée par une ligne mélodique moderne ,une section rythmique raffinée et un violon bien soigné. Prenant beaucoup de plaisir à jouer ensemble, les 4 musiciens lyonnais à la virtuosité épatante et aux improvisations enivrantes ont été longuement ovationnés par le public à l'issue de leur partition. La magie du spectacle a continué à opérer avec l'artiste franco-togolais AyiTé qui a pris le relais pour transporter le public vers un univers musical placé au carrefour de l'Afrique et de l'occident. Pendant plus d'une heure et demie, AyiTé de son vrai nom Olivier Ajavon a littéralement enflammé le théâtre de Constantine au son de mélodies mêlant habilement les couleurs d'une enfance africaine et les accents plus occidentaux inspirés par sa vie de jeune adulte. Débordant d'énergie, le chanteur et ses compagnons de scène ont conjugué les styles musicaux pour présenter une dizaine de morceaux tirés de son album «Togoville». La seizième édition du Festival international du jazz, Dimajazz, se poursuivra jusqu'au 16 novembre avec un menu très prometteur qui propose,entre autres, le projet «Reflejos con Barry» avec Lukas Schiemer et Beate Reiermann, deux figures incontournables de de la scène de jazz viennoise,le duo «Duoud», «Grooz» et le Wonder Collective - Tribute to Stevie Wonder (WOCO), qui rendra hommage à l'œuvre de la légende de la Soul : Stevie Wonder.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.