Le Président de la République visite le siège du MDN    Crash d'un avion militaire à Oum El-Bouaghi : Djerad présente ses "sincères condoléances" aux familles des deux victimes    PREOCCUPATIONS DES CITOYENS : Les walis appelés à prendre leurs responsabilités    VENTE DU LAIT EN SACHET : Bras de fer entre le ministre du Commerce et les distributeurs    ANNULATION DE VOLS A CAUSE DU CORONAVIRUS : Air Algérie dément    ALGER : Saisie de 1,7 milliard de centimes en faux billets    CORONAVIRUS : Tebboune ordonne le rapatriement des ressortissants algériens à Wuhan    LA WILAYA ENREGISTRE DES RETARDS DANS LES RACCORDEMENTS : Le gaz de ville, une priorité absolue à Oran    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    Début à Alger des travaux du Forum d'affaires algéro-libyen    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Cinq DG depuis le début du hirak    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Salah Goudjil refuse de quitter le perchoir    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    L'Arba: Saisie de plus de 3.200 comprimés psychotropes    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Accords d'association avec l'UE et de la zone de libre-échange arabe: L'Algérie a mal négocié    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    Le gouvernement dément la mort de manifestants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Cour des comptes a produit 936 rapports de contrôle en 2017
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 12 - 2019

La Cour des comptes a produit, au titre de l'exécution du programme de 2017, 936 rapports de contrôle, contre 1.137 rapports en 2016, selon le rapport annuel de 2019 de cette institution, publié au journal officiel N 75.
Ces rapports se répartissent sur 144 rapports de contrôle portant sur la qualité de la gestion et 792 rapports à fin d'apurement des comptes de gestion des comptables publics, selon le Rapport annuel.
La Cour des comptes a, par ailleurs, rendu 1.528 actes qui relèvent aussi bien de ses attributions administratives que juridictionnelles.
Au titre de ses attributions administratives, la Cour a adopté 158 actes répartis sur 110 notes d'appréciation portant sur les conditions de gestion des organismes contrôlés, assorties de recommandations appropriées aux gestionnaires concernés.
La Cour a également adopté 40 notes sectorielles portant sur la gestion par les ministères des crédits ouverts par les lois de finances et auxquelles s'ajoutent neuf (9) synthèses sur les conditions d'exécution des plans communaux de développement (PCD), au titre de la contribution des chambres territoriales.
Elle a, en outre, élaboré six lettres de présidents de chambre adressées aux gestionnaires d'organismes publics concernés, en vue de prendre les mesures qu'implique une saine gestion des finances publiques, ou bien à l'effet de récupérer des sommes irrégulièrement perçues ou restant dues au Trésor public, par toutes les voies de droit.
Deux notes de principe, mettant en exergue des insuffisances dans les textes régissant les conditions d'utilisation, de gestion, de comptabilisation et de contrôle des deniers publiques assorties de recommandations à l'endroit des autorités concernées, ont été également formulées au titre du contrôle de 2017.
Dans l'exercice de ses attributions juridictionnelles, la Cour a rendu 1.370 actes qui se décomposent en 474 arrêts provisoires sur les comptes des comptables publics, 809 arrêts définitifs portant sur les comptes des comptables publics dont 717 arrêts de décharge et 92 arrêts de mise en débet engageant la responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics. Le montant total des débets prononcés est de plus de 38,7 millions de DA
La Cour a produit, dans le même cadre, 51 rapports circonstanciés en vue de la saisine de la chambre de discipline budgétaire et financière (CDBF), provenant, en majorité, des chambres territoriales de la Cour.
Les infractions les plus récurrentes concernent la violation, par les ordonnateurs des budgets de fonctionnement et d'équipement et des dispositions législatives et règlementaires régissant l'utilisation et la gestion des fonds et des moyens matériels publics.
En outre, 33 rapports circonstanciés, consignant des faits susceptibles de qualification pénale, ont été destinés à être transmis aux procureurs généraux territorialement compétents.
En matière de reddition des comptes, 3.529 arrêts provisoires ont été rendus à l'encontre des gestionnaires (comptables publics et ordonnateurs) pour retard de dépôt de leurs comptes au greffe de la Cour des comptes, en plus de 107 arrêts définitifs dont 55 arrêts portant condamnation à l'amende. Le montant total des amendes prononcées est de 465.000 DA, selon le Rapport annuel de la Comptes.
Plus de 1.000 opérations de contrôle effectuées en 2017
La production de ces rapports a été le fruit de l'engagement de 1.010 opérations de contrôle en 2017, contre 1.070 opérations en 2016, sur 1.033 opérations inscrites initialement, soit un taux d'exécution de 98 %, selon le document .
Ces opérations se décomposent en 825 apurements de comptes, 113 contrôles organiques de la qualité de gestion, 57 travaux relatifs à l'avant-projet de loi portant règlement budgétaire (APLRB) et 38 contrôles thématiques.
Ces opérations couvrent aussi bien le secteur administratif régi par les règles de la comptabilité publique(ministères, institutions nationales, services déconcentrés de l'Etat, collectivités locales, établissements publics administratifs...) que le secteur économique régi par la législation et la comptabilité commerciales(entreprises publiques économiques, établissements publics à caractère industriel et commercial...).
"En raison de l'étendue du champ de ses compétences, qui couvre l'ensemble des entités administratives économiques dont le financement est assuré, en totalité ou en partie, sur fonds publics, la Cour des comptes avait adopté en 2017 une démarche qui lui permet, grâce à une utilisation rationnelle de ses moyens, d'améliorer l'efficacité et la performance de ses contrôles", souligne le rapport.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.