La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Trois morts et une blessée dans un accident    Placé sur liste noire par les Etats-Unis, le Chinois Xiaomi répond    «Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    La Juventus et l'Inter, deux visions du mercato    La Lazio se relance en corrigeant la Roma dans le derby    L'AG ordinaire de la FAC le 23 janvier à Alger    Relance des travaux    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Le lait en sachet, une denrée rare    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    Les avocats plaident l'innocence    Le schiste américain remonte la pente    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    300 millions de centimes dérobés    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    Situation politique et questions régionales au menu    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    LOURDE CHARGE    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    O. Médéa: L'Olympique force le respect    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Lentement ou sans précipitation ?    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le RCD fustige le gouvernement    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Communiqué du Conseil des ministres
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 12 - 2019

Le Conseil des ministres a tenu, mercredi a Alger, une réunion sous la présidence du chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, au terme de laquelle a été rendu public le communiqué, dont voici le texte intégral : "Le Chef de l'Etat, M. Abdelkader Bensalah a présidé, ce mercredi 14 Rabie El Thani 1441, correspondant au 11 décembre 2019, une réunion du Conseil des ministres.
A l'entame des travaux du Conseil, le chef de l'Etat a prononcé une allocution suivie de l'intervention du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah.
Après la présentation et approbation de l'ordre du jour et le rappel des décisions du dernier Conseil, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a présenté un exposé sur l'action gouvernementale depuis la tenue de la dernière réunion du Conseil des ministres.
Par la suite, le Conseil des ministres a entendu un exposé, présenté par le ministre des Affaires étrangères au sujet d'un décret présidentiel relatif à l'adhésion de la République algérienne démocratique et populaire à la charte de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), signée à Pékin le 29 juin 2015. L'Algérie avait déposé, le 18 octobre 2018, une demande d'adhésion qui a été acceptée par le Conseil des Gouverneurs de la BAII le 18 décembre 2018.
Intervenant à l'issue de l'examen et l'adoption de ce projet de décret présidentiel, le Chef de l'Etat a mis en avant l'importance de l'adhésion de l'Algérie à cette instance internationale en ce sens qu'elle ouvrira de nouvelles perspectives en termes de diversification de partenaires internationaux et de concrétisation de projets d'investissement productif devant contribuer à l'affranchissement de notre économie nationale de la dépendance aux hydrocarbures.
En outre, le Conseil des ministres a adopté, après examen, un projet de décret présidentiel, présenté par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, modifiant et complétant le décret présidentiel N 97-292 du 02 août 1997 fixant l'organisation administrative du Gouvernorat du Grand Alger.
Ce projet de texte vise la révision de la réglementation en vigueur dans la wilaya d'Alger afin de corriger les dysfonctionnements et lacunes sur terrain enregistrés après 20 ans de pratique, outre le rapprochement de l'administration du citoyen, le rehaussement du niveau de performance des différents services publics et l'allègement de la pression dont souffrent certaines circonscriptions administratives.
Suite à l'adoption de ce projet de décret présidentiel, le chef de l'Etat a valorisé cette opération devant parfaire l'organisation administrative pour répondre aux développements de l'heure, notamment en matière d'amélioration de la prise en charge des besoins et préoccupations des citoyens dans un cadre plus coordonné et cohérent, en vue de réaliser l'équilibre entre les différentes circonscriptions administratives de la capitale, en attendant de la doter de l'organisation idoine, et particulièrement un Statut, qui la hissera au rang des grandes métropoles.
Le Conseil des ministres a écouté, également, un exposé présenté par M. le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville sur le projet d'un marché de gré à gré simple entre la Direction des équipements publics d'Alger et la société chinoise CSCEC pour l'étude et la réalisation du Centre hospitalo-universitaire mixte de 700 lits à Zeralda (Alger).
Ce pôle de santé important qui renforcera les capacités d'accueil des structures de santé de la capitale et du territoire national, sera le fruit d'un partenariat entre les secteurs de la santé civile et militaire dans le cadre d'une approche intégrée visant à rehausser la prise en charge sanitaire au profit de nos citoyens.
A l'issue de cet exposé, le Conseil des ministres a recommandé l'approfondissement de l'examen de ce projet, notamment des aspects relatifs aux coûts et délais de réalisation.
Le chef de l'Etat s'est félicité de ce grand projet, qui une fois mis en service, devrait être une référence dans notre pays en matière de santé publique et de formation hospitalo-universitaire, d'où l'impératif de réfléchir, dors et déjà, à la manière optimale de sa gestion selon les normes internationales en vigueur.
Il a souligné que ce type de projet important doit faire l'objet d'un suivi minutieux durant toutes les phases de sa réalisation en veillant à ouvrir la voie à nos compétences nationales et à nos jeunes en formation pour profiter des techniques modernes utilisées dans de telles infrastructures pour les exploiter à l'avenir dans la réalisation de projets similaires dans d'autres wilayas du pays.
En fin, le Conseil des ministres a examiné et adopté des décisions individuelles portant nominations et fin de fonctions à des postes supérieurs de l'Etat".
En conclusion, le chef de l'Etat a tenu a adresser ses remerciements à l'ensemble des membres du Conseil des ministres pour leur contribution constructive à l'enrichissement du débat autour des question figurant à l'ordre du jour.
Il a déclaré, à ce propos, "cette réunion, la dernière de ce Conseil des ministres, m'offre l'agréable occasion de remercier, à travers vous, tous les cadres et fonctionnaires avec lesquels vous avez travaillez pour leur abnégation, en dépit des difficultés que vous avez rencontrez, dans l'accomplissement de vos missions pour la sauvegarde des institutions de l'Etat et la pérennité du Service public".
"Nous pouvons tous nous enorgueillir d'avoir été au service de notre chère patrie et d'avoir respecté notre engagement constitutionnel en travaillant ensemble, tout au long de ces derniers mois, pour réunir toutes les conditions du bon fonctionnement des institutions de l'Etat et la réussite
de l'échéance présidentielle, qui représente incontestablement une étape supplémentaire vers l'édification d'un Etat des institutions moderne", a affirmé M. Bensalah.
Et d'ajouter: "nous nous sommes attelés à la coordination parfaite et continue pour veiller, conformément aux cadres juridiques nationaux, à la préservation de la sécurité et de l'ordre public et à la contribution à la sauvegarde de l'intégrité nationale, et c'est pourquoi je vous réitère mes
remerciements et mes félicitations pour tous vos efforts en espérant voir les élections couronner de succès et l'Algérie dotée d'un président qui veillera à la pérennité de l'Etat et oeuvrera pour lui permettre ainsi qu'à notre grand peuple d'accéder à un lendemain meilleur".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.