OPEP : l'Algérie appelle à une réduction immédiate de la production de pétrole    LUTTE CONTRE L'INFORMEL ET LA SPECULATION : Les commerçants sommés de déclarer leurs entrepôts    POUR LES ABONNES DE BLIDA : Aucune coupure d'internet jusqu'au 19 avril    Pas de date butoir pour la LDC selon le démenti de l'UEFA    MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE : Ouadjaout annonce une mouture de plan de contingence    PREMIER MINISTERE : Reprise de certaines activités commerciales    Covid-19 : Nouveau bilan à Sétif    MOYENS DE PROTECTION CONTRE LE CORONAVIRUS : Arrivage à Alger de la première commande de 8,5 millions de masques    HRW : Algérie : La peine d'un leader d'opposition doublée la veille de sa libération.    Alger: les Autorisations exceptionnelles prorogées suite au rallongement des horaires de confinement    Oran : concours du meilleur conte pour enfants sur Internet    Angleterre : Southgate donne l'exemple aux joueurs de Premier League    Football : vers un retour de Slimani à Lisbonne    LES 100 JOURS DE MALHEUR DE ABDELMADJID TEBBOUNE (OPINION)    Les journées internationales reportées à fin mai    Ronaldinho emprisonné depuis un mois    Les DAB ne fonctionnent pas tous à Alger    4 hirakistes relaxés    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    Plus d'une semaine après son enlèvement : Négociations pour la libération du chef de l'opposition malienne    Approvisionnement en sucre et huile à Constantine : Des rumeurs de pénurie provoquent la panique    Trois banques publiques fin prêtes    "La vie du président déchu est un roman à rebondissements"    Lancement du premier salon virtuel de la photographie    Des avocats africains déposent une plainte contre Jean-Paul Mira    Décès du chanteur américain Bill Withers : L'une des plus voix de la soul    Lettre ouverte de l'UNESCO en réponse à l'annonce d'un projet de construction sur le site archéologique de Nahr el Kalb au Liban    Le coronavirus peut-il affecter les hommes plus que les femmes ?    IS Tighennif - Ismaïl Abdelhamid (Président) : «Notre objectif est atteint»    Producteurs de boissons: Appel à des mesures urgentes pour éviter des pénuries    Opérations coup de poing, une cinquantaine d'arrestations    RENAISSANCE HUMAINE    Le Dr Lyes Merabet met en cause le "non-respect" du confinement    Les feuilles de l'automne    Plusieurs saisies effectuées à Tizi Ouzou    L'infrangible lien…    Karim Tabbou pas concerné par la grâce présidentielle    Le commissaire à la paix de l'UA rend un vibrant hommage au défunt Khadad    SIDI BEL ABBES : 2 bureaux de Poste mobiles pour le versement des salaires de la police    La chute de la maison Bouteflika    Convention reportée, candidats confinés et vote à distance : L'inédite course à la Maison-Blanche    Un million de signatures pour un cessez-le-feu mondial    Hirak : la machine judiciaire toujours fonctionnelle    Trois journalistes placés sous contrôle judiciaire    Le chef de file de l'opposition malienne toujours introuvable    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 02 - 2020

Une révision de la réglementation sera faite dans le secteur industriel pour encourager l'investissement, la rentabilité et le gain de productivité, a indiqué mardi à Alger le ministre de l'Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali Braham.
Invité du forum économique du quotidien El Moudjahid, le ministre a présenté les projections de son département ministériel sur le court et moyen terme à travers la nouvelle vision du gouvernement dans les secteurs industriel et minier.
Le ministre a fait savoir que la nouvelle vision du gouvernement à ce sujet est basée sur "une politique simple qui encourage l'investissement réel et rentable et le gain de productivité".
Dans ce cadre, il a souligné le travail de son ministère dans le but de la révision des textes législatives afin de "lever toute opacité et les failles exploitées par certaines parties".
M.Ait Ali Braham a expliqué que la priorité de son ministère est d'insuffler une dynamique nouvelle "dans ce secteur stratégique pour l'économie nationale" à travers une vision basée sur une politique simple qui en courage l'investissement réel et rentable permettant d'atteindre de réels gains de productivité.
"Dans ce cadre nous travaillons d'arrache pied sur la révision des textes législatifs et réglementaires régissant l'investissement local et étranger, et ce, afin de lever tout opacité dans les textes", a-t-il affirmé.
Selon lui, les principaux textes concernés par cette révision sont le code de l'investissement, règle du 51-49 régissant les investissements étrangers en Algérie.
Il s'agit également, a-t-il souligné, de la révision des missions de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) , la révision de la gestion du foncier industriel et du droit de préemption "qui demeure parmi les principaux obstacles à l'investissement".
Toutes ces questions seront débattues lors d'assises nationales sur l'industrie au cours des prochains mois, a annoncé M. Ait Ali Braham.
Concernant le nouveau code de l'investissement, le ministre a fait avoir que ce code "limitera au maximum le recours aux administrations chargées de gérer le secteur de l'investissement".
Il a ainsi évoqué la nécessité d'études et d'expertises pour connaitre l'utilité d'exploiter ce gisement en terme de rentabilité.
En outre, M. Ait Ali Braham, a évoqué le dossier du foncier industriel. A ce sujet, il a fait savoir que le foncier industriel sera soumis à un cahier de charges "extrêmement clair pour éviter d'éventuelles dérives ".
"On se retrouve avec des terrains que nous pouvons récupérer étant des concessions de quatre à cinq ans"
Par ailleurs, le ministre a appelé les opérateurs économiques opérant dans la filière de la production de ciment à "assumer" la situation de surproduction, notamment à travers le rééchelonnement de leur capacité de production à 30 ou 40%.
Concernant le volet de la privatisation des entreprises publiques, notamment à travers des partenariats public-privé (PPP), le ministre a fait savoir que cette question sera étudiée dans le cas de propositions cohérentes des opérateurs privés intéressés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.