Tebboune préside une séance de travail aujourd'hui: Le plan de relance socioéconomique au menu    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    CNES: «L'Algérie dispose encore de marges de manœuvre»    LA MONNAIE, ARME DRACONIENNE    Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    Coronavirus: Les mises au point du ministre de la Santé    Covid-19: Les mariages suspendus    Erreur lors de la remise de corps au CHUO: Quatre employés suspendus    Enfin !    Les cours de pétrole débutent la semaine en hausse    Vers la paralysie de l'économie algérienne ?    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    "Dans mon service, le personnel est à bout"    Nouveau record quotidien des infections    Le ministre des sports répond a Taoufik Makhloufi    Algérie-Tunisie-Portugal: le développement de la coopération commerciale examiné à Alger    CHU d'Oran: quatre employés suspendus suite à une erreur sur l'identité de deux personnes décédées    Zitounie: l'Etat déterminé à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires des chouhada    Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    Feu de forêt à Kef-Essebihi    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Le dérisoire des murs    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accord de l'ensemble des pays Opep et non Opep sur les quotas et la durée de réduction de la production
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 04 - 2020

L'ensemble des pays Opep et non Opep réunis dimanche par visioconférence sont parvenus à s'accorder quant aux quotas, à la réduction de la production ainsi que sur la durée de cette réduction, a indiqué dimanche à Alger le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab.
Lors d'un point de presse, le ministre de l'Energie a fait savoir que l'ensemble des pays Opep et non Opep ayant pris part à la deuxième réunion par visioconférence portant sur la réduction des quotas de production pétrolière afin de rééquilibrer les marchés de l'or noir, ont trouvé un accord total concernant la quantité et les différentes phases de réduction de la production, notamment concernant le Mexique.
"Le but de cette deuxième réunion était de s'assurer des chiffres concernant l'ensemble des pays membres de cet accord trouvé jeudi. Nous devions après le premier accord réétudier les chiffres concernant l'Etat du Mexique sur la part de baisse de production pétrolière", a souligné M. Arkab.
Selon le ministre, il s'agit d'un accord historique, ayant permis la satisfaction de l'ensemble des Etats membres de cet accord qui se sont engagés à l'application concrète de cet accord.
"De plus, il y aura d'autres initiatives afin d'attirer d'autres pays producteurs non signataires de cet accord pour participer également à l'accord de coopération et de baisse de production", a-t-il ajouté.
De plus, M. Arkab a rappelé que la baisse de la demande sur les marchés pétroliers due à la propagation du coronavirus au niveau mondial et les quantités importantes présentes sur le marché et stockées "ont fait que cet accord devait être à ce volume et à ces quantités importantes afin d'absorber les quantités importantes présentes sur le marché et rééquilibrer le marché au profit des pays producteurs et ceux consommateurs".
Pour rappel, jeudi a eu lieu une première réunion rassemblant les pays Opep et non Opep par visioconférence marquée par dix heures de négociations serrées.
A l'issue de cette réunion, les producteurs de pétrole, dont l'Algérie, ont convenu de réduire leur production de 10 millions de barils/jour (mb/j) durant les deux prochains mois, à compter du 1er mai et jusqu'à la fin juin 2020.
Cette réduction devrait ensuite se poursuivre, du 1er juillet à la fin décembre 2020, mais avec une cadence inférieure, à savoir une baisse de 8 mb/j.
L'accord prévoit enfin que les pays concernés par la déclaration de coopération de l'Opep+, signée en 2016, continuent leurs efforts visant à équilibrer un marché fortement impacté par la pandémie de coronavirus, en appliquant une réduction de leur production de l'ordre de 6 mb/j à compter du 1er janvier 2021 et jusqu'à la fin avril 2022.
Ainsi, cet accord historique consiste en une réduction autour de 20% de la production des 10 pays de l'Opep non-exemptés de quotas (donc l'Opep hors l'Iran, le Venezuela et la Libye) et de leurs 10 partenaires de l'Opep+, à savoir la Russie, Azerbaïdjan, Brunei, Bahreïn, Guinée équatoriale, Kazakhstan, Malaisie, Oman, Soudan et Sud Soudan et le Mexique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.