Décolonisation du Sahara Occidental : la Namibie n'ira pas à contre-courant de l'histoire    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Anniversaire de l'indépendance: l'accès aux archives toujours entravé par des lois restrictives en France    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Saïd Chanegriha confirmé dans le poste de Chef d'état-major de l'ANP    Sétif : 19 décès dus au coronavirus ce jeudi    Dossier de restitution des restes et crânes des martyrs de la résistance populaire: Chronologie    RND : le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    Le PDG de Sonelgaz élu à la tête l'association Med-TSO    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Benbouzid: 25 à 30% des cas confirmés de la Covid-19 sont d'origine familiale    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Coronavirus: 385 nouveaux cas, 302 guérisons et 8 décès durant les dernières 24h    Benlarbi et Hamitouche remis en liberté provisoire    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    L'empire Haddad s'écroule    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    La mère des batailles    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    L'épreuve    L'infrangible lien...    Répression contre l'opposition à Hong Kong    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Niger: 1,6 millions d'enfants vulnérables touchées par des crises humanitaires
Publié dans Algérie Presse Service le 04 - 06 - 2020

Pas moins de 1,6 million d'enfants vulnérables sont touchés par des crises humanitaires au Niger, notamment la fermeture des frontières et les mesures de confinement en lien avec la Covid-19, a indiqué mercredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).
Au Niger, l'Unicef va bénéficier d'une aide financière de 2,6 millions de dollars de l'Agence de l'aide humanitaire de l'Union européenne (ECHO) pour garantir que les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère reçoivent des soins et des traitements de qualité dans le contexte de la Covid-19.
"Nous sommes profondément préoccupés par la crise et le risque qu'elle frappe plus durement certains des enfants et des familles les plus vulnérables", a déclaré le Docteur Félicité Tchibindat, Représentante de l'UNICEF au Niger.
"Des efforts supplémentaires doivent être faits pour protéger les plus vulnérables", a-t-elle ajouté.
Les autorités nigériennes estiment que le nombre d'enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère augmentera de 30% cette année en raison de l'impact de la Covid-19 sur la situation de la sécurité alimentaire ainsi que sur l'accès des enfants et de leurs mères à des soins appropriés et aux services de santé de base.
La nouvelle contribution européenne permettra au Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et ses partenaires d'améliorer l'accès rapide et la qualité du traitement de la malnutrition aiguë sévère par l'achat et la fourniture d'aliments thérapeutiques prêts à l'emploi aux établissements de santé afin de traiter plus de 36 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère.
Outre la mise en place d'une approche coordonnée, les agents de santé recevront une formation sur la gestion intégrée de la malnutrition aiguë, les pratiques d'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants et les activités de dépistage.
Selon l'UNICEF, la malnutrition, malgré les efforts récents, demeure une menace majeure pour la survie et le développement des enfants au Niger. Au cours des dernières années, le taux de malnutrition aiguë globale chez les enfants de moins de cinq ans est resté constamment au-dessus du niveau d'alerte de 10 %.
En moyenne, chaque année, 350 à 400 000 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë sévère sont admis pour être traités. De nouvelles estimations montrent que ce chiffre pourrait atteindre 530 000 enfants cette année en raison de la pandémie de Covid-19.
Au milieu de la pandémie, la situation est extrêmement préoccupante, le nombre de personnes souffrant de la faim ne cessant d'augmenter à mesure que la crise s'aggrave, poussant également 2 millions de personnes au Niger dans une grave insécurité alimentaire.
"C'est un moment critique pour les enfants. Nous sommes profondément reconnaissants que l'agence humanitaire de l'UE ait une fois de plus montré son engagement envers les enfants du Niger", a déclaré le Docteur Tchibindat.
"La pandémie et ses répercussions constituent un défi énorme, mais pas insurmontable. Nous allons nous en sortir ensemble, pour chaque enfant ", a-t-elle conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.