Report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad    Début de la révision des listes électorales    Un élément abattu et un pistolet mitrailleur récupéré à Jijel    L'Arabie saoudite va-t-elle suivre ?    203 nouveaux cas, près de 50.000 au total    Colère des transporteurs privés    Communiqué du Conseil des ministres (Texte intégral)    Boukadoum s'entretient à Bamako avec une délégation du CNSP    Révision de la Constitution: lancement de l'inscription en ligne sur les listes électorales    Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Mascara: vers une stratégie pour l'organisation du travail du mouvement associatif en Algérie    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad au 27 septembre    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Liberté de dire. Toujours !    Tebboune installe une commission pour l'amender    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    La justice à la recherche des complices de Haddad    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Où est l'Algérie ?    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Foot-Affaire Ibara: l'USMA échappe à une tentative d'escroquerie
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 08 - 2020

La Direction de l'USM Alger a annoncé avoir "échappé à une tentative d'escroquerie" dans l'affaire l'opposant à son ex-attaquant congolais, Prince Ibara, lorsque deux personnes "non encore identifiées" ont pris attache avec elle dernièrement, en se faisant passer pour le joueur et son avocat, pour essayer de lui soutirer la somme de 100.000 euros, dans une transaction présentée comme "un arrangement à l'amiable" entre les deux parties.
"La Direction de l'USMA a reçu le samedi 8 août courant un mail de l'avocat du joueur Prince Vinny Ibara Doniama, dans lequel il a apporté des précisions de taille dans ce qui semble être une véritable opération d'escroquerie. Maitre Antoine Séméria a assuré que les personnes qui s'étaient faites passer pour lui et son client n'étaient autres que des escrocs", a rapporté la direction usmiste dans un communiqué diffusé dimanche soir sur son site.
Ibara avait saisi la Fédération internationale de football (FIFA) pour dénoncer "un licenciement abusif" de la part de l'USMA, tout en demandant à percevoir "la totalité de ses indemnités".
Une procédure qui a fini par porter ses fruits, puisque le 20 juillet dernier, l'USMA a reçu une notification de la FIFA, lui interdisant tout recrutement de nouveaux joueurs pour les trois prochaines périodes d'enregistrement, tant au niveau national qu'international, et ce, dans le cadre de l'affaire Ibara.
A partir de là, et pour lever cette interdiction de recrutement, la Direction algéroise n'avait plus d'autre choix que de régulariser la situation de l'attaquant congolais. Seulement, quelques jours plus tard, elle a reçu une proposition de la part d'une personne, qui se présentait comme étant l'avocat d'une autre personne, qui prétendait également être le joueur Prince Ibara.
Lire aussi: Affaire Ibara : "l'USMA subit les défaillances de l'ancienne direction"
Ces derniers avaient proposé à la Direction de l'USMA une "solution à l'amiable", qui consiste en le paiement de seulement 100.000 euros au lieu des 200.000 convenus, mais en évitant les procédures administratives d'usage. Une issue favorable pour les deux parties, car elle leur fera économiser du temps, tout en évitant la paperasse.
Seulement, la Direction de l'USMA a refusé cet arrangement à l'amiable, préférant s'en tenir à la procédure habituelle, ce qui s'est avéré payant, car le vrai avocat d'Ibara n'a pas tardé à apporter la preuve que les deux personnes qui étaient derrière cette proposition n'étaient que des escrocs.
"Les escrocs sont comme des hyènes. Lorsqu'une importante somme d'argent est en jeu, ils entrent en action et guettent la moindre occasion pour empocher le magot. Alors, ne soyons pas naïfs", a indiqué Me Séméria, en remerciant la Direction de l'USMA de "rester extrêmement vigilante", et surtout de ne traiter qu'avec lui.
Après avoir quitté l'USMA l'an dernier, Ibara avait opté pour le club de deuxième division belge, Beershot.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.