Les bienfaits méconnus du citron    Ballon d'Or : Guardiola prend la défense de Messi    Déclaration de patrimoine en question    Quand la chute du dinar fausse les calculs    Elections locales: Les résultats préliminaires connus    Du 4 au 6 décembre: Une conférence nationale sur la relance industrielle    Coupe arabe FIFA: Algérie A' - Soudan, aujourd'hui à 11h00 - Bien entamer la compétition    Ballon d'Or: Messi, un sacre qui fait grincer des dents !    JSK - Les joueurs confinés: Le match face au Royal Léopards reporté    Ténès: Deux morts dans un glissement de terrain    Raffinerie de Skikda: Huit personnes atteintes de brûlures suite à un incendie    Illizi: Quatre morts dans une collision    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Une journée cruciale pour la droite, aujourd'hui en congrès    Le FFS en quête d'alliance    Les indépendants exigent une enquête    Le temps des tractations    Vers la révision des textes juridiques    Témoignages    Messi, le ballon dort    Mahrez au 20e rang    Toujours dans l'impasse    «L'Algérie est ciblée»    Le programme de travail sera valable du 4 décembre 2021 au 31 janvier 2022    L'Algérie souhaite davantage d'investissements chinois    Le docteur Derrar fait le point    82 familles relogées    17 personnes coincées dans un immeuble    Ce que veulent les syndicats de la santé    95 décès depuis le début de l'année    L'hostilité à l'engagement armé de la France de plus en plus visible    Xi Jinping adresse un message de félicitations à une réunion à l'ONU    «L'art : le regard pour ombre»    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Semaine du court métrage    Accélérer la mise en œuvre de l'Accord d'Alger    Maroc Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    Les nouvelles technologies au secours de la culture    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Emission d'un timbre-poste commémorant la restitution des restes mortuaires
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 08 - 2020

Un timbre-poste marquant l'évènement de la restitution des restes mortuaires des chefs de la résistance populaire a été émis mercredi à Alger, s'ajoutant ainsi à la série des timbres postaux qui glorifie l'Histoire de l'Algérie, jalonnée de hauts faits.
La cérémonie d'émission de ce timbre-poste symbole, coïncidant avec la célébration de la Journée nationale du moudjahid, le 20 août de chaque année, a été supervisée par le ministre de la Poste et des Télécommunications Brahim Boumzar et le ministre des Moudjahidine et des Ayant-droits, Tayeb Zitouni, en présence du Conseiller auprès du Président de la République, Abdelhafidh Allahoum, du conseiller auprès de la Présidence de la République, chargé des Archives nationales et de la mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, du moudjahid et ancien ministre Dahou Ould Kablia, ainsi que des cadres de ministères.
A l'occasion, M. Boumzar a indiqué que "cet événement se veut une symbolique essentielle et une portée profonde, de par sa coïncidence avec la remémoration de deux haltes mémorables de notre Histoire, l'anniversaire de l'offensive dans le Nord constantinois en 1955 et la tenue du Congrès de la Soummam en 1956".
"A travers ces deux anniversaires, poursuit le ministre, nous nous remémorons le parcours du secteur de la Poste et des Télécommunications en Algérie et l'émission du premier timbre-poste, le 1er Novembre 1962, portant la mention «République Algérienne Démocratique et Populaire», concrétisant le recouvrement par l'Algérie de la souveraineté sur le secteur ».
Le ministre a également salué, dans ce cadre, « les efforts des enfants de la Patrie, ceux qui se sont engagés à gérer et développer le secteur à cette époque, en dépit des circonstances difficiles, du manque d'expertise et d'expérience, vu la marginalisation qui leur a été imposée par le colonisateur français"
"Nous avons aujourd'hui remporté le pari de la numérisation et de la modernisation du secteur, grâce aux compétences nationales qui ont relevé le défi avec mérite, permettant au secteur de la Poste et des Télécommunications de fonctionner désormais avec des compétences algériennes parmi les diplômés des universités et instituts", a-t-il ajouté.
De son côté, M. Zitouni a salué cette initiative qui "s'intéresse à notre Glorieuse Histoire et vie à commémorer un anniversaire important qui est la restitution des premiers restes mortuaires des leaders de la Résistance populaire et ce que les Algériens ont vécu comme moments de fierté », saluant, « les efforts colossaux et distingués consentis par le ministère de la Postes et des Télécommunications en la matière ».
Il a également mis en avant « l'intérêt tout particulier du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune au dossier de la Mémoire nationale, ainsi que son engagement honoré à travers la restitution des restes mortuaires des martyrs".
Lire aussi: Récupération des restes mortuaires des chouhada: l'Etat déterminé à parachever l'opération
"Notre Histoire jalonnée de hauts fait, est notre soupape de sûreté et un symbole de notre union nationale, car le devoir nous impose, tout un chacun, de la préserver, sauvegarder et la transmettre aux générations futures", a-t-il affirmé.
"Les efforts se poursuivront tant pour la restitution des crânes des martyrs, que pour les archives, les disparus, les exilés et les indemnisations des victimes des essais nucléaires dans le Sud algérien", a-t-il assuré.
Pour confectionner ce timbre-poste distingué qui commémore l'anniversaire de la restitution des restes mortuaires des leaders de la Révolte populaire, la participation a été ouverte à tous les talents créateurs, à travers l'organisation d'un concours nationale ouvert aux enfants âgés de moins de 16 ans ainsi qu'aux adultes, le 5 juillet dernier.
Un Commission multisectorielle composée de cadres du ministère de la Poste, des Moudjahidine et du ministère de la Culture, a supervisé la réception et l'évaluation des œuvres qui y prennent part, d'autant plus qu'elle a procédé à la sélection d'une meilleure conception, après des séances de travail marathoniennes et un échange des idées et de concertation.
La conception de Sifiane Merakchi d'Alger, a remporté le prix de la meilleure conception et a été adoptée par la Commission, d'autant qu'il a été distingué par le ministre de la Poste et Télécommunications et le ministre des Moudjahidine et des Ayant-droits.
A cette occasion, conseiller auprès de la Présidence de la République, chargé des Archives nationales et de la mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi et le moudjahid et ancien ministre Dahou Ould Kablia ont été distingués.
Le 4 juillet dernier, les restes mortuaires et crâne de 24 des symboles de la Résistance populaire contre le colonialisme français, ont été récupérés. Ce dossier a fait l'objet d'une demande officielle présentée par l'Algérie auprès de la France. La question a été soulevée lors d'entretiens entre les Autorités suprêmes des deux pays. Une commission composée d'experts a été constituée pour identifier ces résistants algériens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.