PLF 2021: le budget de l'Intérieur sera destiné à la modernisation de l'administration service public    Education nationale : le calendrier des compositions fixé en deux phases    Journée nationale de la presse: les lauréats du prix du Président de la République distingués    Le vote en faveur du projet d'amendement constitutionnel garantira un passage sécurisé vers l'Algérie nouvelle    Voitures GPL : signature d'une convention entre la SAA et l'UNIAGPL    Examen du PLF 2021: la commission des finances reporte ses travaux à une date ultérieure    Le projet d'amendement de la Constitution consacre le rôle des jeunes et des associations de la société civile    Don de sang : une baisse de 9 % durant le 1er semestre 2020    Beldjoud exprime son rejet catégorique de toute offense envers les enseignants    CAN U20: 19 binationaux débarquent à Sidi Moussa    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Football / Ligue 1 2020-2021 : le calendrier de la compétition    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    Nouvelles législatives en décembre    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Tlemcen: Les droits et libertés en question    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    A quelques jours du Mawlid Nabaoui: Campagne de sensibilisation contre les produits pyrotechniques    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    Le bilan poursuit sa hausse en Algérie    La CNEP-Banque prête à commercialiser ses produits    Général Chanegriha : "Le devoir des nationalistes est de contribuer à la réussite du référendum"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers la révision de la loi sur la Monnaie et le Crédit et la prise en charge des risques de change
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 09 - 2020

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dimanche à Alger, la révision prochaine de la loi sur la Monnaie et le Crédit 90-10 et l'engagement d'une réflexion sur la création de mécanismes pour couvrir les risques de change encourus par les opérateurs économiques en raison de la dépréciation de la monnaie nationale.
S'exprimant dans une entrevue avec des responsables de certains médias nationaux, le président Tebboune a déclaré que toutes les lois régissant les secteurs économiques doivent être révisées, citant particulièrement la révision de la loi sur la Monnaie et le Crédit.
"Nous nous dirigeons aujourd'hui vers une économie ouverte sur le monde.Il faut que la loi sur la Monnaie et le Crédit soit révisée. Il faut aller vers une réforme bancaire et fiscale absolue et à fond", a souligné le chef de l'Etat.
Répondant à une question liée à la dévaluation de la monnaie nationale par rapport aux principales devises étrangères et aux pertes de change qui en résultent pour les opérateurs économiques, M. Tebboune a affirmé qu'il est "inconcevable que l'investisseur perde à cause du change. Il faut chercher des mécanismes pour trouver une solution à la dépréciation de la monnaie".
Dans ce contexte, il a expliqué que ce "problème technique" nécessitait l'intervention de spécialistes pour déterminer les conditions de prise en charge de l'investisseur dans ce domaine, précisant qu'il demandera à la Banque d'Algérie de revoir les contentieux existants liés aux risques de change.
A ce propos, Il a mentionné comme mesures de soutien la création, par exemple, d'une "caisse de compensation", tout en soulignant, dans ce sillage, que "le capital a besoin de la stabilité politique, juridique et financière".
Ouverture d'ateliers économiques immédiatement après les élections
Par ailleurs, le président de la République a indiqué que des ateliers économiques seront ouverts immédiatement après les élections afin de réaliser un bond économique, et ce, en concertation avec tous les acteurs de la société.
Ces ateliers, seront organisés, a poursuivi M. Tebboune, par une commission nationale, dans le cadre d'un consensus.
Cette commission comprendra, entre autres, des économistes, des sociologues, des journalistes, des syndicalistes, des imams ainsi que toutes les autres catégories de la société en vue de trouver la "meilleure voie" pour la réussite de ces ateliers.
Le chef de l'Etat a mis en avant, dans ce sens, la nécessité de bénéficier et de s'inspirer des expériences menées à l'échelle internationale par d'autres pays dans le domaine des réformes économiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.