Le procès Benfisseh reporté au 7 décembre    Le procès de l'ex-wali Bouderbali Mohamed reporté au 7 décembre    Le tribunal demande un complément d'enquête    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    L'Opep et ses alliés pourraient réajuster leurs accords    Le Palais de la culture aménagé en centre de paiement CCP    Djerad annonce des mesures pour assurer l'approvisionnement en eau    Benabderrahmane participe au 5ème Forum arabe des Finances publiques    Un taux de participation provisoire entre 38 et 40%    Le gouvernement guinéen interdit les manifestations    Le Soudan veut modifier la méthode des négociations    Le MAE mauritanien reçoit son homologue sahraoui    L'Université russe des relations internationales organise une conférence sur la lutte du peuple sahraoui    Toujours pas de programme complet    L'héritage    Les non-dits    7 conseils pour vaincre la fatigue matinale de façon naturelle    Plus de 10 700 dossiers pour 848 logements    "Entendez-vous dans les montagnes..." de Maïssa Bey traduit en italien    "Mes peintures sont une invitation au voyage"    Sessions de formation théâtrale au profit des jeunes Casbadjis    La pénurie d'eau potable persiste à Ath Mansour    Cité des 1046 logements (Douéra) : Dégradation et absence d'entretien    Chetaïbia (Ouled Chebel) : Absence de structures sportives    Béchar : Cap sur le reboisement    Oran : Le théâtre La Fourmi est fin prêt !    Mostaganem : Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    Barça : Griezmann a mis les choses au clair avec Messi    A l'initiative de l'ambassade des Pays-Bas: Lancement du programme «Orange Corner» destiné aux startups    120 employés de la Santé décédés du Covid    900 comprimés psychotropes saisis, deux arrestations    USMA - Limogeage de François Ciccolini: Des faits mais aussi des non-dits    Ligue des champions d'Europe: Le PSG au pied du mur    Gestion des risques majeurs: Une nouvelle loi en préparation    L'INVICIBILITE DU TEMPS    Maroc-Sahara Occidental: Vive tension dans la région    Rahabi s'attend à une relance du processus politique    Le spectre de la sécheresse s'éloigne    Le président Ahmad Ahmad suspendu 5 ans par la FIFA    Le "ministère de la Santé n'a pas le pouvoir de prendre cette décision"    1.005 nouveaux cas et 19 décès    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    L'ancien député Khaled Tazaghart acquitté    La justice otage du virus    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    Versailles : le street art fait son apparition dans cette ville historique    L'Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass    «Une société qui méprise la femme est une société morte»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Energie: le taux national d'électrification a atteint plus de 98% à fin 2019
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 10 - 2020

Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, a annoncé, lundi à Alger, que les efforts déployés en matière de satisfaction des besoins énergétiques ont permis d'atteindre un taux national d'électrification de plus de 98% et un taux de pénétration gaz de 62% à fin décembre 2019.
Dans une allocution d'ouverture des travaux d'une rencontre avec les directeurs de l'Energie des wilayas, M. Attar a affirmé que les efforts déployés par le secteur en matière de satisfaction des besoins énergétiques ont permis d'atteindre un taux d'électrification de plus de 98% avec 10 millions de clients en électricité et un taux de pénétration gaz de 62% avec 6 millions de clients en gaz à fin décembre 2019.
Le ministre de l'Energie a précisé, lors de cette rencontre qui a vu la présence du ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Chems-Eddine Chitour, que ces résultats ont été atteints notamment à la faveur des différents programmes publics d'électrification et de distribution du gaz, soutenus financièrement par l'Etat.
Ainsi, près de 2,3 millions foyers ont été raccordés au réseau du gaz et près de 400.000 foyers en électricité durant l'exercice 2019, et ce, grâce à une contribution financière de l'Etat de l'ordre de 600 milliards de dinars, en plus d'une contribution des entreprises et filiales du secteur énergétique, a précisé M. Attar.
Pour la période 2020-2024, les programmes mis en œuvre au niveau des 48 wilayas et des wilayas délégués prévoient le raccordement de près de 140.000 foyers en électricité et près de 370.000 en gaz.
Dans ce contexte, le ministre, s'adressant aux cadres du secteur, a souligné que l'effort de raccordement de la population en énergie doit être poursuivi, mais avec une "focalisation et une priorisation sur le raccordement des activités créatrices de richesses et d'emplois, notamment pour les secteurs de l'agriculture, les investisseurs et les industries diverses ainsi que le raccordement des zones d'ombre.
Lire aussi: Consommation d'énergie: une économie de 10% visée en 2021
Dans le domaine des hydrocarbures, M. Attar a mis l'accent sur la nécessité de maintenir les capacités de production et d'exportation, soulignant qu'il a été décidé d'intensifier l'effort de recherche et d'exploration de nouvelles réserves, d'optimiser l'exploitation des gisements existant par le recours aux nouvelles technologies dans le but de soutenir la croissance de la production primaire.
Pour la satisfaction de la demande nationale en carburants, passée de 12 millions de tonnes en 2000 à 16 millions en 2019, le ministre de l'Energie a fait savoir que le secteur prévoit en priorité un programme d'optimisation de l'outil de raffinage et une révision du portefeuille des projets, en fonction de la demande.
Insistant sur l'intégration nationale, l'engineering et la fabrication d'équipements nécessaire au secteur à travers la sous-traitance nationale (PME&PMI et Start up), il a expliqué que la réalisation de projets contribuera à la réduction de la facture d'importation du pays.
A cet effet, M. Attar a exhorté tous les acteurs concernés à conjuguer leurs efforts et à coordonner leurs actions en vue d'achever les programmes soutenus par l'Etat dans les délais et pour offrir à chaque zone ou région du pays les conditions nécessaires du développement.
La rencontre avec les directeurs de l'Energie des wilayas, qui se tient sur deux jours (lundi et mardi), réunit des cadres des différents organismes du secteur de l'énergie, entre autres l'administration centrale, les services décentralisés, les agences et les sociétés du secteur avec leurs filiales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.