L'affaire de l'automobile sera rejugée    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    Des membres du COA convoqués par la justice    Ça coupe à Aïn-Naâdja !    La société civile espagnole renforce son soutien aux populations sahraouies    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    La dernière de Trump    La LFP ouvre un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    Ciccolini signe sa lettre de licenciement et rentre chez lui    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Pr Amar Aït Ali Slimane plaide pour une gestion centralisée des lits d'hôpitaux    Saisie de 100 grammes de kif traité    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    L'OAIC confirme et précise    Vers l'extension de l'actuel accord de réduction    Le Mouloudia d'Alger vise la victoire    Nul sur toute la ligne    L'héritage    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Sous pression    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Bientôt de nouvelles aides    Ouverture d'un guichet de la Casnos    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Secteur de l'habitat à Bouira : Les projets de logement social à la traîne    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    La main de l'étranger à géométrie variable    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le foot est mort    Ligue des champions: Buffles du Borgou - MCA, aujourd'hui à 15h00: Mettre fin à un syndrome africain    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    Acquisition du vaccin anti-Covid: L'Algérie prudente    Une bande de malfaiteurs qui semait la terreur arrêtée    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'adoption de la nouvelle Constitution "contribuera à l'édification de la nouvelle Algérie"
Publié dans Algérie Presse Service le 20 - 10 - 2020

L'adoption de la nouvelle Constitution, proposée au référendum le 1er novembre prochain, contribuera à l'édification de la nouvelle Algérie qui répond aux aspirations du peuple, ont soutenu mardi les animateurs de la campagne d'explication et de sensibilisation sur le projet d'amendement de la Constitution, au 14ème jour de cette campagne.
Le prochain référendum populaire sur le projet d'amendement de la Constitution constitue une "étape importante" sur la voie de l'édification de l'Algérie nouvelle et du développement socio-économique, des objectifs dont la concrétisation nécessite "impérativement" l'instauration de la paix et la stabilité, a affirmé le général de corps d'armée Saïd Chanegriha, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP) lors d'une visite de travail et d'inspection en 3ème Région militaire à Bechar.
Depuis Relizane, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid-Ali Khaldi, a soutenu que la nouvelle Constitution " vient concrétiser la volonté du peuple d'aller vers un changement" et qu'elle "ouvre la voie aux jeunes pour une participation effective dans la vie politique".
Il a affirmé que la Constitution révisée permettra également " la participation de la société civile à la lutte contre la corruption", saluantla création d'un observatoire national de la société civile.
A Tlemcen, la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou a estimé que le projet de révision de la Constitution ouvrira la voie à l'édification d'une Algérie nouvelle, développée et prospère, soulignant que "les couches vulnérables, les personnes aux besoins spécifiques et les enfants bénéficient d'une attention particulière dans le nouveau document".
Elle a appelé les Algériens à se rendre en masse aux urnes, le jour du référendum, pour voter en faveur de la nouvelle Constitution.
Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar, a soutenu, quant à lui, que le projet d'amendement de la Constitution garantit la souveraineté totale du pays sur ses ressources naturelles.
S'exprimant lors d'une réunion avec les directeurs de l'Energie des wilayas, M. Attar a appelé les cadres du secteur à participer au référendum du 1er novembre, soutenant que le projet de la nouvelle Constitution consacre plusieurs articles à la préservation de la souveraineté de l'Etat sur les ressources naturelles nationales.
Il a cité, à ce propos, l'article 14 qui stipule que "la souveraineté de l'Etat s'exerce sur son espace terrestre, son espace aérien et ses eaux" et l'article 20 qui prévoit que "la propriété publique est un bien de collectivité nationale qui comprend le sous-sol, les mines et les carrières, les ressources naturelles d'énergie, les richesses minérales, naturelles et vivantes des différentes zones du domaine maritime national, les eaux et les forêts".
Le président du mouvement "El Islah", Filali Ghouini a soutenu que le projet de révision de la Constitution va "consolider davantage la justice en Algérie et contribuer à lutte contre la corruption".
Lire aussi : Révision de la Constitution : paroles des animateurs du 14ème jour de la campagne référendaire
Lors d'un meeting animé à Blida, M. Ghouini a affirmé que le projet proposé au référendum compte "des articles particulièrement axés sur la consolidation de la justice dans notre pays, et sur la lutte contre la corruption, dans différents secteurs".
Il a lancé un appel à tous les Algériens à "aller voter en force le 1er novembre prochain" pour signer "l'acte de naissance de la nouvelle Algérie".
Le président d' "El Wassit Essiassi", Ahmed Laroussi Rouibat a estimé, de son côté, que la révision de la loi fondamentale du pays permettra d'éradiquer les piliers de l'ancien système et de lutter contre la corruption.
A Annaba, M. Rouibat a exhorté les Algériens à adhérer au projet de révision de la Constitution en votant par oui afin de contribuer à l'avènement d'une nouvelle ère en Algérie.
A Constantine, le président de l'Association nationale El Wafaa pour la solidarité nationale, Nouar Zedam a estimé que le projet d'amendement de la Constitution, soumis au référendum, le 1er novembre prochain "répond aux aspirations du peuple algérien".
Le président de l'Association El Wafaa a également appelé le peuple algérien et l'ensemble des associations, à participer massivement au référendum, le 1e novembre prochain.
Le président du bureau national de l'association nationale de promotion de la société civile et de la citoyenneté, Kadour Mehri, a affirmé, pour sa part, que le projet d'amendement de la Constitution "met fin au pillage, à la discrimination et à la division qui étaient pratiqués auparavant".
A Mila, M. Mehri a également considéré que le projet d'amendement de la Constitution est "exempt de failles" qui figuraient dans les constitutions précédentes, appelant les citoyens à décider "en toute conscience".
Le Commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), a appelé, depuis Constantine, à une participation massive, notamment des jeunes, au référendum, affirmant que le projet d'amendement constitutionnel "contribue à l'édification de l'Algérie nouvelle".
Le président de la Coordination nationale des Enfant de Chouhadas (CNEC), Khaled Bounedjma a affirmé à Aïn Defla que les enfants de chouhada ne pouvaient rester insensibles à l'appel de la patrie, soutenant que l'approbation du projet d'amendement de la Constitution "contribuera à consolider l'unité et la stabilité du pays".
Le Secrétaire général de l'Union nationale des Paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui a affirmé à Bordj-Bou-Arréridj que " le projet d'amendement constitutionnel garantira les droits des agriculteurs et consacrera les principes démocratiques".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.