Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara occidental/Minurso: réunion mercredi du Conseil de sécurité
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 10 - 2020

Le Conseil de sécurité des Nations unies devrait se réunir demain mercredi pour le prolongement de la mission des Nations unies pour l'organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso), selon l'agenda prévisionnel du Conseil de sécurité.
Le projet de résolution rédigé par les Etats-Unis juge inacceptable la situation actuelle du territoire, selon la première mouture du projet, soulignant que "le facteur de progrès dans les négociations est crucial pour améliorer les conditions de vie du peuple du Sahara occidental".
Par conséquent, le projet de résolution renouvelle son appel aux parties au conflit (le Front Polisario et le Maroc) à reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte des efforts consentis visant à parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable, qui prévoit l'autodétermination du peuple du Sahara occidental.
Le Front Polisario a, à plusieurs reprises, dénoncé le Maroc qui n'avait aucune intention de mettre en œuvre les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité ou de lever les obstacles aux efforts de la communauté internationale pour le règlement du conflit.
Le représentant du Front Polisario auprès de l'ONU, M. Sidi Mohamed Omar, a soutenu récemment que le Front Polisario n'attend rien de nouveau des prochaines consultations du Conseil de sécurité sur le renouvellement du mandat de la Minurso, dont le mandat actuel expire le 31 octobre, expliquant que les consultations ne rapporteront rien de nouveau par rapport à la session de l'année dernière au cours de laquelle le mandat de la mission de l'ONU a été renouvelé pour une nouvelle année.
Le diplomate sahraoui a exprimé son espoir que les consultations des membres du Conseil de sécurité suivront la recommandation du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres de prolonger le mandat de la Minurso pour un an, et que les discussions des membres du Conseil constitueront un prélude à la nomination d'un nouvel Envoyé de l'ONU pour le Sahara occidental.
Il a déclaré que l'absence d'un émissaire de l'ONU ne sert pas le processus politique qui est dans un état de paralysie complète depuis la démission de l'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies, l'ancien président allemand, Horst Kohler en mai dernier.
Lire aussi: Sahara Occidental : l'Eucoco appelle l'ONU à agir afin d'éviter toute aggravation de la situation
Dans son nouveau rapport sur la situation au Sahara occidental, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guteress, a proposé de proroger le mandat de la Minurso au Sahara occidental d'une année, affirmant qu'une solution politique juste permettant l'autodétermination du peuple sahraoui était "possible".
"Je demeure convaincu qu'il est possible de trouver une solution à la question du Sahara occidental, malgré la suspension du processus politique depuis la démission de mon envoyé personnel, Horst Kohler, pour raisons de santé", écrit le SG de l'ONU.
Relevant la dynamique enclenchée par l'ancien émissaire Horst Kohler, Guterres a jugé "impératif" d'entretenir ce processus politique. A ce titre, il s'est dit "déterminé" à nommer un nouvel émissaire pour progresser sur la base des acquis obtenus lors des discussions de Genève.
Guterres a appelé à la reprise du processus politique "de bonne foi et sans conditions préalables" dès la nomination d'un nouvel envoyé personnel.
La dernière résolution sur la Minurso, adoptée en octobre 2019, a été critiquée notamment par la Russie et l'Afrique du Sud qui avaient, alors, dénoncé un texte "déséquilibré" visant à diluer le principe de l'autodétermination par un libellé ambiguë et peu clair.
Inscrit depuis 1966 à la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l'ONU portant déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupé depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.