Le Dinar poursuit sa dégringolade    Une pénurie de 300 médicaments en Algérie    L'Algérie remet les pendules à l'heure    La France face à ses contradictions    L'Intersyndicale monte au créneau    Le nombre reste au-dessus de la barre des 1.000 cas    Schalke : Bentaleb indiscipliné à cause de ses origines selon un ex international allemand    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Cavani fait gagner Manchester United face à Southampton    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Elevage : un nouveau dispositif d'approvisionnement d'aliments de bétail    Plus de peur que de mal pour Aribi    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Jeux olympiques et paralympiques: versement de subventions financières à neuf athlètes    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    Campagne de lancement de la culture de colza    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    ORAN : Opération de réhabilitation de la voie publique    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Non, je préfère me taire...    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Maradona, l'homme de la métamorphose    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    Grippe, Covid-19... Bientôt un vaccin à base de plantes ?    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Covid-19 et pouvoirs de police : quelles limites ?    21 décès et 1 044 nouveaux cas    Large mobilisation en France    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    L'Opep+ examine les différentes options    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    Visa For Music, l'art de la résilience    Intégration de la musique de l'Ahaggar dans l'organologie universelle    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    L'impuissance de la communauté internationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouargla: l'opération de vote se déroule dans des conditions normales aux bureaux itinérants
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 10 - 2020

BORMA (OUARGLA)- Dans des conditions normales, les électeurs ont commencé a affluer jeudi aux bureaux de vote itinérants à travers la daïra frontalière d'El-Borma (Sud-est d'Ouargla), dès leur ouverture à 08h00, pour se prononcer sur le projet d'amendement constitutionnel, a-t-on constaté.
Parmi eux, Saïd Maâtougui, éleveur de bétail rencontré par l'APS dans la localité de Keskassa et qui a exprimé sa "grande fierté" d'avoir accompli son devoir national, affirmant "voter pour l'Algérie, car cet acte est un devoir contribuant à la construction d'un avenir prometteur aux jeunes générations dans les zones enclavées notamment".
Il a appelé, par ailleurs, les pouvoirs publics à accorder plus d'intérêt à cette région du pays pour garantir une vie décente à sa population.
Son compagnon, Bachir Maâtougui a estimé, quant à lui, "avoir accompli un devoir électoral pour assurer l'intérêt du pays", avant de souligner que les nomades de cette région frontalière "fondent de grands espoirs sur l'Etat pour améliorer la situation des éleveurs qui souffrent de nombreuses contraintes, comme celles liées à la hausse des prix des fourrages et à la sécheresse sévissant dans la région ces dernières années".
Les femmes n'ont pas été en reste, dans le cadre de ce rendez-vous national, à l'image de Fatma, une quinquagénaire, qui a exprimé son "profond souhait de s'intéresser à cette région", tout en saluant les actions menées pour accorder des kits solaires aux populations nomades leur permettant de bénéficier des bienfaits de l'électricité.
Lire aussi: Grand sud: début du vote dans les bureaux itinérants
L'opération électorale, qui s'étalera jusqu'au 1er novembre prochain, se déroule en présence de représentants de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), et plusieurs électeurs ont déjà accompli leur devoir, dès les deux premières heures de l'ouverture jeudi des bureaux de vote itinérants.
Les encadreurs de l'opération de vote ne ménagent aucun effort pour joindre les électeurs, en dépit des chemins d'accès difficiles dans les dunes de l'Erg oriental.
Pour lutter contre la Covid-19, une série de mesures préventives visant à contenir la diffusion du virus ont été prises, notamment des consignes sanitaires obligatoires, dont le port du masque, le respect de la distanciation physique entre les individus dans tous les bureaux de vote, a-t-on signalé à la représentation locale de l'ANIE.
Six (6) bureaux de vote itinérants prévus pour plusieurs localités, à l'instar de Keskassa, El-Guelta, El-Mengaâ, Hassi-Berkine, Rourdh El-Baguel, Bir Lahreche et autres, sont destinés à plus 7.600 électeurs et électrices inscrits sur leurs listes, selon le coordinateur de la délégation de wilaya d'Ouargla de l'ANIE, Ali Chemsa.
Ces bureaux, dont l'opération de vote est avancée réglementairement de 72 heures, sont dotés de l'équipement nécessaire pour permettre aux citoyens parmi les populations nomades et les électeurs dans les zones enclavées à travers cette région jouxtant les frontières algéro-tunisiennes, de s'acquitter de leur droit civique dans de bonnes conditions, a ajouté M. Chemsa.
Les moyens humains et logistiques ont été mobilisés pour assurer un bon déroulement de ce rendez-vous référendaire sur le projet d'amendement de la Constitution, a-t-il souligné.
Le corps électoral des bureaux itinérants de la daïra d'El-Borma représente plus de 60% du corps électoral de cette collectivité frontalière, composé de 10.711 électeurs, selon les données de l'ANIE.
La wilaya d'Ouargla compte un corps électoral de 372.277 électeurs inscrits au niveau de 205 centres électoraux coiffant 951 bureaux de vote à travers ses 21 communes, y compris les six bureaux itinérants d'El-Borma, selon la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.