Alors que la défense d'Oultache évoque un tir mortel d'une tierce personne : La partie civile s'interroge sur les commanditaires de l'assassinat de Tounsi    30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    Imposante mobilisation à Alger    À qui distribuer les bons points ?    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    La rencontre fédérale a failli dégénérer    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pierre Galand : le Sahara occidental n'est "pas à vendre"
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 12 - 2020

Le Sahara occidental n'est "pas à vendre", a affirmé vendredi Pierre Galand, président du Comité européen de solidarité avec les populations de Saguia El Hamra et Ouad Eddahab (EUCOCO), en réaction à la décision du président américain Donald Trump concernant la prétendue souveraineté du Maroc sur le territoire occupé.
Pierre Galand a affirmé, dans un communiqué rendu public vendredi, qu'après avoir "vendu" El Qods occupée à Israël, "renié des accords de désarmement nucléaire, retiré la contribution des Etats-Unis à l'Unesco, à l'Unwra, à l'OMS, après avoir tenté de détruire l'Obama Care ... Donald Trump accorde, en souverain absolu qu'il pense encore être", la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental et ce "en échange de la trahison du Roi Mohammed VI à l'égard des Palestiniens".
"M. Netanyahu et le roi du Maroc pensent ainsi avancer leurs pions quant à leurs projets annexionnistes de la Palestine et du Sahara Occidental. MM. Trump, Netanyahu, Mohammed VI foulent ainsi du pied les droits inaliénables et souverains de deux peuples aujourd'hui occupés militairement, colonisés, réprimés et spoliés de leurs ressources", a-t-il ajouté.
"Face aux manquements et à l'incurie des Nations unies à faire respecter le droit international, le droit de ces deux peuples à disposer d'eux-mêmes et à s'autodéterminer", a-t-il indiqué, le Front Polisario et suite à la violation par le Maroc de l'accord de paix de 1991 signé sous les auspices de l'ONU, "a décidé de se défendre par la lutte armée qu'il considère comme le seul recours pour faire valoir les aspirations les plus légitimes du peuple sahraoui".
Lire aussi : Le Groupe de Genève dénonce la violation par le Maroc du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination
"Il entend par là réaffirmer son droit à l'autodétermination, à sa liberté et à gagner son émancipation face à la tutelle coloniale imposée par le Maroc avec la complicité de l'Espagne", soutient M. Galand.
"Pour garantir les droits de ces peuples, la paix et la sécurité dans le pourtour méditerranéen, il est urgent que les pays européens, soucieux de respecter les normes internationales, reconnaissent les Etats de Palestine et du Sahara occidental, comme l'a déjà fait l'instance régionale de référence, l'Union africaine", conclut le président de l'EUCOCO et de l'Association Belgo-Palestinienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.