Conseil des ministres: Le projet d'ordonnance sur le Régime électoral adopté    Environnement hostile    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Abderrahmane Benkhalfa: «Passer à une stratégie de lobbying international»    Ligue 1 - Mise à jour: Le CRB avec quel état d'esprit ?    MC Oran: Un statut à fructifier    ASO Chlef: Un club à la dérive !    Chlef: Sept morts et trois disparus dans des inondations    Tizi Ouzou: Un véhicule prend feu, 7 personnes brûlées    Constantine: Trois morts et deux blessés dans un accident de la route    Les efforts de l'Etat nécessitent une contribution des différents partenaires    Les partis politiques s'y préparent    Abrégée et interdite aux femmes et aux enfants    130 nouveaux cas confirmés, 03 morts et 118 guérisons    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Brèves Omnisports    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Un webinaire international organisé mercredi    Le président Tebboune présente ses condoléances    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    Les propriétaires réinvestissent la rue    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    «Le vieux renard» revient à bouzeguène    Le double combat de la femme algérienne    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    Futur parti pour une majorité présidentielle?    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    L'heure du bilan    Actuculte    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Conférence de solidarité avec le peuple sahraoui: appel à l'organisation, sans délai, du référendum d'autodétermination
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 12 - 2020

La déclaration finale de la Conférence interparlementaire européenne de solidarité avec le peuple sahraoui a appelé, via la plateforme numérique, la communauté internationale à agir pour mettre fin au statu quo dans le règlement politique du conflit au Sahara occidental et à œuvrer, en urgence, pour le respect des droits inaliénables du peuple sahraoui, à travers l'organisation d'un référendum d'autodétermination.
La déclaration ayant sanctionné les travaux de la réunion virtuelle dont l'APS avait obtenu une copie, avait appelé le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à mettre fin "au statu quo et à agir en urgence pour respecter les droits inaliénables du peuple sahraoui, notamment par la mise en œuvre de la résolution 1514 de 1960 de l'Assemblée générale des Nations Unies".
Les participants ont appelé l'Union européenne (UE) et la communauté internationale à "agir légalement pour régler le conflit au Sahara occidental, en organisant un référendum d'autodétermination pour le peuple sahraoui".
Ils ont également appelé "les pays européens à agir en urgence pour reconnaître la République arabe sahraouie démocratique (RASD), qui est membre de l'Union africaine (UA)".
La déclaration finale a "fermement" condamné la violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu signé en 1991 à travers son "intervention militaire contre des civils sahraouis dans la zone tampon d'El-Guerguerat à la frontière internationale sud du Sahara occidental, le 13 novembre 2020, et la répression de la population sahraouie dans les territoires occupés".
Ils ont condamné, en outre, "la déclaration unilatérale du président américain sortant, Donald Trump jeudi dernier qui constitue "une violation flagrante de la Charte des Nations unies et de toutes les résolutions internationales onusiennes et de l'Union africaine (UA)".
Soulignant que "le Sahara occidental n'est pas à vendre, ni à troquer", les participants ont affirmé que "l'accord conclu entre le Maroc et les Etats unis constitue une haute trahison vis-à-vis des peuples sahraoui et palestinien".
Le Parlement européen (PE) considère que la poursuite du conflit au Sahara occidental "depuis plusieurs décennies, conjugué à l'incapacité des Nations unies à garantir les droits du peuple sahraoui, principalement son droit à l'autodétermination, sont à l'origine de la persistance de la situation actuelle".
La déclaration a rappelé également la responsabilité de l'UE qui a soutenu "à travers des accords commerciaux illégaux et une ignorance totale des résolutions de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE)", l'occupation marocaine et sapé les efforts des Nations unies pour la paix".
Appelant le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à "agir rapidement afin de libérer tous les détenus politiques sahraouis incarcérés dans les prisons marocaines, ladite déclaration a mis en avant "la pleine solidarité avec le peuple sahraoui en cette période difficile et sa détermination à oeuvrer pour arracher sa liberté".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.