Le FLN perd sept sièges, les indépendants grands gagnants    BAC à Khenchela: le sujet de la filière mathématiques remis par erreur à des candidats de la filière maths-technique    Appel à une refonte du système éducatif    Foot: l'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Conférence Berlin 2 sur la Libye: Guterres appelle à la tenue des élections générales à la date prévue    Découverte d'un animal mort dans une cargaison de blé français livrée à Oran : Des opérateurs français réagissent    Chabet El Amer : Les villageois protestent devant le siège de l'ADE    Boumerdès : L'impatience des estivants    Coronavirus: 370 nouveaux cas, 247 guérisons et 10 décès    JSK-Coton Sport: le club espère 2.000 supporters, 10.000 refusés    165 000 quintaux de blé attendus    Croatie : Modric encensé par son sélectionneur    Adjudication de titres miniers : 238 offres techniques relatives à 38 sites retenues    Euro 2020 : Mourinho pas tendre avec Bruno Fernandes    Frank Heinrich: "l'autodétermination au Sahara occidental, du seul ressort du peuple sahraoui"    Le NAHD sommé de réagir, le CRB pour atteindre le podium    L'Algérie conserve ses quatre représentants    City veut-il troquer Kane contre Mahrez ?    Nouveau gouvernement : que sont les rumeurs devenues ?    4 activistes de Rachad arrêtés à Constantine    Procédure accélérée pour Bedoui    Boukadoum prend part à la réunion du Comité sur la Palestine des pays non-alignés    Le Polisario salue les marches de solidarité en Espagne    Lancement d'un «guichet à distance» pour le dépôt des dossiers administratifs    Le corps d'un noyé repêché par la Protection civile    Les Mat 49 des vieux guerriers ne se taisent jamais vraiment !    Sortie d'un double album de Takfarinas    À Moscou, on gagne une voiture si on se fait vacciner !    "LE FINANCEMENT MONETAIRE EST RISQUE"    Quel rôle et quelle place pour les indépendants ?    LA DIASPORA MANIFESTE DEVANT LE PARLEMENT CANADIEN À OTTAWA    Qui a bloqué le projet de l'Epic communal ?    À Alger, l'eau au compte-goutte    Vers la création d'une banque de l'import-export    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    .sortir ...sortir ...sortir ...    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Que cherche à prouver Haftar ?    Quand on manque d'un projet de société    L'Algérie carburera au sans plomb    Désaccord entre majorité et opposition sur la question sécuritaire    Attaque à la voiture piégée, 6 soldats français et 4 civils blessés    Les prévisions d'Oxford business groupe    Les nouvelles conditions    Quel bilan pour le gouvernement ?    Larbaâ nath irathen en deuil    Des démarches pour le classement des ksour Sfissifa et Tiout    L'Europe en chansons et sans visa!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zones d'ombre: vers la concrétisation d'un monde rural productif
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 02 - 2021

Le chargé de mission à la Présidence de la République, Brahim Merad, en visite mercredi dans la wilaya de Laghouat, a affirmé que l'objectif est d'aller vers la concrétisation d'un monde rural productif, après avoir donné forme à un monde rural viable.
''L'Etat œuvre à la concrétisation d'un monde rural productif, après avoir réuni les conditions d'un monde rural viable, à travers la réalisation de divers projets sur le terrain, selon la vision du Président de la République de garantir une vie décente au citoyen dans les zones d'ombre'', a indiqué M. Merad.
Le développement du monde rural est une ''condition essentielle'' pour le décollage économique de ces régions considérées comme un terreau favorable pour la diversification de l'économie nationale et la fin de l'économie de rente, a affirmé le responsable.
Et de préciser que l'investissement agricole et le développement rural sont à même de booster la dynamique économique, de diversifier les services, d'accroitre la productivité économique, et ainsi d'endiguer le chômage dans ces régions, à travers des activités adaptées à la nature de ces régions.
''Il n'est pas exclu d'aboutir au lancement de projets de transformation industrielle dans le monde rurale, si ces régions atteignent des niveaux de production suffisants pour cela, à travers les productions issues, entre autres, de l'agriculture et de l'élevage dans ses filières viande et lait'', a ajouté M. Merad.
''Assurer une vie décente au citoyen dans le monde rural permettra aussi d'investir sur la femme au foyer à travers sa formation et son intégration en tant que femme productive'', a poursuivi le chargé de mission à la Présidence de la République.
Brahim Merad a fait savoir, dans le même contexte, que le Président de la République a placé sa confiance dans les walis qui ont pu, a-t-il dit, dégager des ressources pour le financement des projets dans les zones d'ombre à partir notamment de reliquats d'anciens exercices.
Ces projets, qui ont nécessité d'importants financements, ont amélioré le cadre de vie dans ces zones d'ombre ayant grandement souffert par le passé, a-t-il poursuivi.
M. Merad s'est félicité, par ailleurs, de l'évolution des projets prévus pour les zones d'ombre de la wilaya de Laghouat, estimant que l'ouverture, par exemple, de voies d'accès entre ces zones et les principaux axes routiers, porte une dimension économique permettant de soutenir les activités locales liées, entre autres, à l'agriculture et l'élevage, ainsi que la commercialisation des produits en découlant.
Lire aussi : Brahim Merad : 50 milliards de DA pour la prise en charge des zones d'ombre en 2020
En visitant au Nord de la wilaya les zones de Oued-Medsous et Oued-Safsaf, dans les communes d'Aflou et Sidi-Bouzid respectivement, il a estimé aussi que la construction de salles de soins dans ces contrées représente une ''avancée'' dans ces régions qui ont souffert par le passé, à considérer, à titre d'illustration, que des cas de décès des suites d'envenimation scorpionique avaient été enregistrés en raison de leur éloignement des centres de santé.
Ceci, en plus de disposer aujourd'hui de paramédicaux issus de la région, a-t-il ajouté.
Le chargé de mission à la Présidence de la République a inspecté des projets de réalisation de quatre (4) forages profonds et trois (3) réservoirs hydriques dans les zones enclavées relevant de la daira d'Aflou, appelés à contribuer à l'appui des activités agropastorales.
Le wali de Laghouat, Abdelkader Bradai, a fait état de 57 zones d'ombre recensés dans la wilaya pour lesquelles ont été projetées 101 opérations de développement, dont 68 finalisées et réceptionnées, quatre (4) en cours de réalisation et 29 autres non encore lancées.
Plus de 800 millions DA ont été mobilisés pour leur financement sur les reliquats de précédents exercices, 170 millions DA hors application des zones d'ombre, en plus d'une opération d'un coût de sept (7) millions DA prise en charge par un opérateur économique, a-t-il ajouté.
Ces projets ont touché les zones d'ombre dans 15 communes de la wilaya, a conclu le chef de l'exécutif de la wilaya de Laghouat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.