L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Aucune complication n'a été enregistrée pour l'instant»
Le professeur Mahyaoui à propos du vaccin AstraZeneca :
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 03 - 2021

Le professeur Ryad Mahyaoui, membre du Comité scientifique en charge du suivi de l'épidémie du Coronavirus (Covid-19) a rassuré, hier mercredi à Alger, quant à l'utilisation de la gamme du vaccin contre l'épidémie du Coronavirus (Covid-19) AstraZeneka.
«Jusqu'à présent, il n y a pas eu de problèmes. On n'a eu aucun cas de Thrombose Veineuse», a-t-il dit assurant qu'aucune complication de ce vaccin développé par le laboratoire suédo-britannique avec l'université d'Oxford, n'a été enregistrée pour l'instant lors des campagnes de vaccination en Algérie. Intervenant sur les ondes de la Chaîne III de la radio algérienne, a indiqué que le Comité Scientifique de Suivi de l'Evolution de la Pandémie du Coronavirus (Covid-19), suit de très près l'évolution de ce vaccin. «Des études sont en cours. On suit l'actualité de très près. Ce qu'on a utilisé comme vaccins d'AstraZeneca jusqu'à maintenant, n'ont pas résulté à des problèmes», a poursuivi le Pr Ryad Mahyaoui, faisant savoir qu'il y a des pays qui ont suspendu son utilisation, tandis, que d'autres continuent avec une utilisation encore plus forte, notamment les pays scandinaves, les pays africains.
Pour ce membre du Comité scientifique en charge du suivi de l'épidémie du Coronavirus (Covid-19), la suspension du vaccin est due à une inquiétude de possibles effets secondaires, tels que la Thrombose Veineuse. Mais, a ajouté le Pr Ryad Mahyaoui, il n'y a pas de lien de causalité des effets secondaires du vaccin sur la Thrombose Veineuse. «Ils n'ont pas prouvé que c'est en rapport direct avec le vaccin, des études sont en cours, on reste vigilants», a-t-il ajouté. Alors que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de continuer à administrer ce vaccin, de nombreux pays européens dont la France, ont décidé ces derniers jours de suspendre, par précaution, l'utilisation du vaccin AstraZeneca, après l'apparition de cas de caillots sanguins chez des personnes vaccinées.
Avant-hier mardi, la directrice de l'Agence européenne des médicaments (EMA), Emer Cooke, a indiqué qu'aucune preuve n'existe entre les cas de Thromboses détectés et la responsabilité du vaccin AstraZeneca. Faisant état d'une enquête en cours menée par l'EMA qui devrait rendre des conclusions sur l'utilisation du vaccin britannique. «Les bénéfices du vaccin d'AstraZeneca dépassent de loin les risques qu'il représente. Rien ne prouve que le vaccin est responsable de ces effets secondaires», a-t-elle observé. L'Agence européenne des médicaments (EMA), a poursuivi Mme Cooke, rendrait ses conclusions ce jeudi (aujourd'hui, ndlr), en toute transparence. Faisant remarquer que le régulateur examine les effets indésirables associés à tous les vaccins. Pas seulement celui d'AstraZeneka, ce vaccin développé par le laboratoire suédo-britannique avec l'université d'Oxford, a-t-elle ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.