Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    En finir avec les «gamineries»!    Divindus chez Zeghdar    Beldjoud exige une accélération du rythme    Les professionnels du tourisme suffoquent    Les partis islamistes s'agitent    Des groupes pro-Iran saluent la «fin de la mission de combat» des Etats-Unis    Le temps que le péril passe    Osaka s'est éteinte à domicile    Benchabla battu en 8es de finale    Les Américaines passent en quarts    Le diktat des solariums a la peau dure    Un «ouf» de soulagement    Un plan d'urgence s'impose    «La famille de Barack Obama produira un film sur ma carrière...»    Henri Vernes est mort    Le livre aura son festival à Bouzeguène    Les spécialistes pointent les insuffisances    L'administration biden souhaite travailler avec l'Algérie    Un hôtel transformé en hôpital à Zéralda    Du nouveau pour l'importation des concentrateurs d'oxygène    La moudjahida Meriem Belmihoub Zerdani tire sa révérence    "C'EST UN PUTSCH DE PALAIS"    Critiques de l'étranger, soutien de la classe politique    L'espoir d'une libération pour Rabah Karèche    GOUDJIL ET BOUGHALI TIRENT À BOULETS ROUGES SUR LE MAROC    Lamamra s'entretient avec Hood sur les perspectives du règlement des crises dans la région    «Pourquoi pas un ministre-maire !»    Dekimeche s'en va, Hanniched promu    Simple oubli ?    L'Algérie face à ses risques majeurs : que faire ?    Le droit d'avoir des droits, comme l'Homme    Ligue des champions féminine : Affak Relizane à un succès de la phase finale    Nemouchi troisième boxeur qualifié aux huitièmes    Jijel: Trois ans de prison pour avoir animé un mariage durant le confinement    Athlétisme: Taoufik Makhloufi n'ira pas à Tokyo    Football - Ligue 1: Journée favorable au CRB    La réforme du système fiscal mondial a l'ère du numérique    Tribunal de Sidi M'hamed: Le procès de l'ancien wali de Tipasa reporté    Un barbecue abandonné à l'origine du sinistre: Le pire évité de justesse au mont du Murdjadjou    Kaïs Saïed suspend le parlement et limoge le premier ministre    Tebboune réitère son "niet"    Le bilan des activités de l'exercice 2020 au peigne fin    Les élus fustigent l'attitude du représentant du FLN    Poésie sur tous les fronts aux éditions Apic    M'hamed Ammar Khodja signe son retour avec deux albums    Cheikh H'ssissen, Un grand maître du chaâbi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 06 - 2021

L'affluence des électeurs invités samedi à choisir les représentants du peuple à la prochaine Assemblée populaire nationale (APN) a enregistré une hausse dans l'après-midi à travers les wilayas de l'Est, ont constaté les correspondants de l'APS.
Dans la wilaya de Constantine, le nombre des électeurs accueillis dans les bureaux de vote a enregistré un accroissement graduel par rapport aux premières heures du scrutin, a-t-on constaté dans les centres de vote Aïssousse Rabah et Zighed Ismaïl de la cité Boussouf, El Ghazali du quartier La Casbah et Abdelmoumène, dans la cité Kadi Boubaker.
Une même tendance a été observée dans la circonscription administrative Ali Mendjeli où les votants étaient composés majoritairement de jeunes au niveau du lycée Lakhdar Miroud de l'unité de voisinage (UV) 16, du CEM Saâd Guellil à l'UV 2 et de l'école primaire Hocine Osmani à l'UV 1.
A Guelma, l'affluence des citoyens vers les urnes a suivi une cadence ascendante laissant présager d'un taux de participation important à cette élection.
Des citoyens affirment placer de grands espoirs en ces élections en vue de choisir cinq candidats compétents et aptes pour bien représenter cette wilaya.
Agée de 86 ans, Hadja Halima, qui a voté au centre Khaled Ibn El Walid, du chef-lieu de wilaya, a déclaré qu'en dépit de ses difficultés à se déplacer, elle est venue accomplir son devoir "pour le bien du pays et pour sa jeunesse".
Lire aussi: Législatives: des jeunes à Blida animent le vote en soutien à leurs candidats
L'ambiance du scrutin s'est également revitalisée, en début d'après-midi, dans la wilaya d'Annaba avec l'affluence notable des femmes vers les bureaux de vote des communes d'Annaba, Sidi Amar et El Bouni notamment.
Au centre de vote Les frères Ayat d'Annaba, réservé aux femmes, un mouvement incessant d'allées et venues des électrices a été observé, affichant leur détermination à contribuer au "changement voulu par l'Algérie et les Algériens".
Wassila, une mère de trois jeunes universitaires, a déclaré au moment de quitter le bureau de vote : "J'ai voté pour le changement promis par les candidats".
L'affluence des électeurs et électrices se poursuit à travers les bureaux de vote des communes rurales de Chorfa, El Eulma et Treat dans de bonnes conditions d'organisation et en présence des représentants des listes candidates.
Pour garantir le bon déroulement du scrutin, la délégation de wilaya de l'Autorité nationale indépendante des élections d'Annaba a mis en place une cellule d'écoute et de suivi pour résoudre les éventuels problèmes susceptibles d'être rencontrés dans les bureaux de vote.
Dans la wilaya d'Oum El Bouaghi, les centres de vote El Yazid Mohamed Salah, El Khansa et Echafiï, ont également connu une affluence sensible des femmes.
Rencontrée au centre de vote El Khansa, Besma Merzougui, une enseignante, est venue voter car elle a été motivée, dit-elle, par "le changement et le soutien des jeunes candidats compétents".
Même constat à M'sila, Khenchela, Batna et Mila, où les citoyens, notamment les femmes, votants étaient remarquablement plus présents dans les bureaux de vote.
Lire aussi: Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays
A El Tarf, une affluence notable des femmes a été également constatée, au niveau des écoles Bouhafs Nouar, dans la commune de Zitouna, Saad Bekhouche dans la mechta de Statir, relevant de la daïra de Bouhadjar, et le centre Salem Abderrahmane, dans la commune d'Ain Kerma. Les personnes âgées étaient les plus présentes dans les centres de vote, situés dans plusieurs zones d'ombre, dont celui de Bounaâdja Chaib dans la région d'El Anieb (commune Ben M'hidi) pour accomplir leur devoir électoral.
La même situation a été constatée dans la wilaya de Tébessa, notamment dans la commune de Ferkane (à l'extrême Sud de la wilaya) et à Sétif. Dans le Nord de cette dernière wilaya, de nombreux centres de vote sont restés fermés dans 11 communes.
Il s'agit des centres de vote de quatre communes de la daïra de Bouândas, quatre autres collectivités locales dans la daïra de Beni Ourtilene, en plus des centres de vote à travers trois communes, Draa Kebila, Guenzet et Talaifacene.
Dans la commune de Beni Ourtilene au Nord de Sétif, les centres de vote Cheikh Fodil Ouartilani, Hamma Lahcen de l'agglomération Lekroud, en plus de l'école primaire Frères Adjaout, du village Arassa dans la même collectivité locale, sont restés fermés.
Dans la commune de Talaifacene, le centre de vote Ziani Messaoud est également resté fermé, a-t-on constaté.
Les tentatives de l'APS d'obtenir des explications à ce sujet auprès de la délégation de wilaya de l'ANIE sont restées vaines.
Dans les wilayas de Biskra, Ouled Djellal et Jijel, l'opération de vote se poursuit dans de bonnes conditions d'organisation et dans le respect des mesures préventives contre le coronavirus, alors que les centres de vote connaissent une affluence disparate.
Dans certaines régions de ces wilayas, un recul de l'affluence a été constaté dans l'après-midi, en raison des températures élevées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.